Grossesse
Leave a comment

{Grossesse} Préparation à l’accouchement #3

Après avoir parlé de la préparation physique à l’accouchement, du jour J et de la remise en forme post-accouchement, nous avons également parlé des soins à apporter au nouveau né.
Nous avons également discuté de l’allaitement, que j’évoquerai dans un futur article.

S’occuper du nouveau-né :

Philosophie générale :

J’ai beaucoup aimé le positionnement des sages-femmes de mon cours par rapport aux soins et aux affaires à prévoir pour le bébé :
1) Ne pas oublier que tout ce qui tourne autour de la naissance est un vrai business (car bien sûr on veut tous le meilleur pour notre bébé). Les industriels et les marques nous donnent l’impression que leurs produits sont absolument indispensables pour le bien-être de bébé… alors qu’en fait, très peu de produits spécifiques sont vraiment nécessaires.

Par exemple, un bébé n’a pas besoin de crème hydratante, d’eau de Cologne, etc. Si on le nourrit au biberon, il n’est pas nécessaire d’avoir de stérilisateur (un lavage à l’eau chaude et au liquide vaisselle normal suffit), ni de chauffe-biberon (la température idéale est la température ambiante). Et on pourrait continuer encore longtemps ! Donc…
… Pour la toilette : coton et eau tiède, réserver les lingettes pour les sorties. Savon de PH neutre, en très petite quantité. Pas de crème, à part crème pour le change en cas d’irritation, en petite quantité.
… Pour la lessive : pas besoin de lessive spéciale, on peut laver les vêtements de Bébé avec notre lessive habituelle. Ne pas utiliser d’adoucissant pendant le premier mois car le risque d’allergies est fort.

2) Un bébé est fragile, certes, mais il n’est pas conseillé de le protéger à outrance.
De la même manière qu’on ne va pas se stériliser les seins avant d’allaiter, il ne sert à rien de stériliser les biberons et tétines. Pour la poitrine : une douche par jour est suffisante en terme d’hygiène (et d’ailleurs, des soins plus fréquents ou l’utilisation de trop de produits sur les seins risquent de provoquer des crevasses en raison de l’humidité constante). Pour les biberons : lavage à l’eau chaude avec du liquide vaisselle et un goupillon.

Il faut se rendre compte que les bactéries sont de toute façon présentes partout, surprotéger notre bébé n’est pas lui rendre service.
C’est la même histoire concernant la toilette de bébé : contrairement à ce qu’ont connu les générations précédentes, on n’est plus aujourd’hui aussi « brutal » pour la toilette de bébé. Par exemple à la naissance, un nourrisson est recouvert de vernix, une substance qui protège sa peau. Aujourd’hui on ne l’essuie plus, on laisse l’enfant l’absorber naturellement afin qu’il profite de ses bienfaits. Quant à la toilette, on insiste aujourd’hui sur le fait qu’il n’est pas utile de baigner l’enfant tous les jours, et avec très peu de produit.

Sans être aucunement experte dans ces domaines, je trouve cette philosophie minimaliste très cohérente. D’ailleurs, de l’avis de certaines sages-femmes, les abus en terme d’hygiène et la surprotection des bébés connus par les générations précédentes pourraient bien être une des explications du nombre de bébés nés avec une peau atopique ou une peau à problèmes.

La toilette :

Les soins du cordon :
Pas de panique, on apprend comment faire à la clinique pendant les premiers jours !
A faire 2 ou 3 fois par jour pendant les 10-15 premiers jours, jusqu’à ce que le cordon tombe tout seul. Après on continue pendant 2-3 jours et on peut ensuite donner le premier bain.

Le bain/la toilette : 
Pas de bain avant que le cordon ne soit tombé. Pendant les 10-15 premiers jours, on nettoie Bébé avec un coton et de l’eau tiède, et très peu de savon (PH neutre) car le savon irrite sa peau fragile. Un nourrisson n’a pas besoin de crème ni de rien d’autre.
Ensuite, utiliser toujours un savon PH neutre et en très petite quantité, ne pas donner de bain tous les jours. Après le bain, bien sécher entre les plis de la peau.
Crème pour le change : en mettre seulement si on voit que c’est irrité, là encore en très petite quantité. Le mieux est de le laisser les fesses à l’air pendant un petit moment afin que la zone sèche bien.

Etes-vous d’accord avec cette philosophie minimaliste ? Avez-vous entendu des avis contraires de la part d’autres personnes (proches, professionnels, etc.) ?

0 Comments

  1. La Maman Chat says

    Complètement d’accord avec cette philosophie. Je mets de la crème pour le corps et visage mais c’est plus pour le plaisir et l’odeur de bebe :). Il y a aussi l’huile d’amande douce toute simple. Pour le bain, saches qu’en France ils m’ont fait donner le bain tous les jours, malgré le cordon. Chaque pays ses habitudes !

    • Oui, de ce que tu commentais dans certains de tes articles, j’ai bien eu l’impression qu’il y avait pas mal de différences, autant au niveau du suivi de la grossesse, que de l’accouchement même ou de la suite ! Toi qui as connu les 2 pays, tu préfères quoi ?

      • Anonyme says

        L’Espagne !! Beaucoup plus cool et moins médicalisé, à pas vouloir tout mettre dans des cases comme en France. Même si parfois ils ont été un peu trop extrême dans ce qu’ils me disaient sur l’accouchement naturel, la relation fusionnelle mère/enfant, etc… Sinon j’ai oublié aussi au sujet des lessives. J’avais la Ariel et ma petite avait fait une réaction. J’ai changé pour Le Chat bebe et c’est parti de suite. Pourtant à la base j’étais contre acheter une lessive exprès 😉

  2. Laulau says

    Bien en phase avec tes propos aussi 🙂
    La sage-femme qui me dispense les cours de préparation nous a conseillé d’utiliser pour le change du liniment (solution hydratante également) voire même de faire soi-même 🙂
    Pour celles qui auraient des recettes simples à partager je suis preneuse!!

    • Concernant le liniment j’en ai effectivement toujours entendu du bien, d’autant plus que c’est un produit qui contient très peu d’ingrédients, donc moins de risque de produits chimiques ou perturbateurs endocriniens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.