Parentalité
comments 4

Choisir sa poussette

Poussette

Comme la majorité des futurs parents, nous sommes passés par la case « choisir une poussette », qui nous a valu plusieurs soirées de réflexion intense ! Maintenant que le choix est fait, et à quelques jours de recevoir la bête, voici les questions qui nous ont aidées à faire notre choix.

1. Ai-je besoin d’une poussette ?

J’avoue que je ne m’étais même pas posé cette question (pour moi, bébé = poussette), mais c’est le fait que ma maman soit « contre les poussettes » qui m’a incitée à y réfléchir.

Peut-on se passer d’une poussette ?
Je crois effectivement qu’on peut se passer d’une poussette et utiliser uniquement un porte-bébé pour les sorties. Les avantages : praticité (pas d’encombrement, pas de difficulté à se déplacer/manœuvrer), un achat important en moins, plus de proximité avec bébé, etc.
Il faut y réfléchir en fonction de son mode de vie : est-ce que j’habite en ville/à la campagne, est-ce que je me déplace en voiture/en transports en commun, est-ce que je suis capable physiquement de porter mon bébé pendant longtemps, etc.

Mon choix :
– je ne pense pas être capable de porter un bébé de plusieurs kilos pendant une longue durée
– je compte utiliser la nacelle de la poussette comme lit d’appoint à la maison et pour les sorties.
– j’ai l’habitude de faire de longues sorties le week-end (shopping, resto, …). Une poussette semble plus adaptée qu’un porte-bébé pour ces sorties.
C’est donc oui à la poussette ! Cela dit, je compte quand même bien m’équiper d’un porte-bébé, car selon les situations (course rapide, courte balade dans le froid), avoir la possibilité de choisir entre les 2 me semble nécessaire.

2. De quels éléments ai-je besoin ?

Une poussette se compose d’un chassis, qui est généralement compatible avec une nacelle, une chaise et un siège auto. Les magasins proposent généralement des packs duos (siège + nacelle) ou trio (avec le siège auto en plus). Il faut donc évaluer ce dont on a besoin en fonction du prix mais aussi de son mode de vie.

La nacelle :
Elle permet d’allonger Bébé complètement, il peut parfaitement y dormir. Selon la qualité de la nacelle et du matelas, elle peut même servir de lit d’appoint. Selon la taille de Bébé, la nacelle peut être utilisée de 0 à 6 mois. Les questions à poser : Déhoussable ? Évacuation de la transpiration ?

La chaise :
Elle permet d’installer Bébé en position plus ou moins relevée afin qu’il puisse voir le monde qui l’entoure. La plupart des chassis permettent d’installer la chaise dans les 2 sens (vers le parent et vers l’extérieur). Les questions à poser : Installation dans les 2 sens ? Différents degrés d’inclinaison ?

Le siège auto :
Pour les déplacement, siège auto ou nacelle ?
Si vous prévoyez de vous déplacer ou de voyager en voiture avec Bébé, il y a deux possibilité : le siège auto et la nacelle homologuée.

    • La nacelle : confortable pour Bébé mais… tout d’abord, toutes les nacelles ne sont pas utilisables en voiture, il faut qu’elles soient homologuées pour ça. Très peu de marques fabriquent des nacelles homologuées, car beaucoup de fabricants jugent qu’en termes de sécurité, une nacelle n’est pas adaptée. D’ailleurs dans la plupart des pays, il n’est pas autorisé de transporter Bébé dans une nacelle en voiture.
    • Le siège auto : la meilleure option en termes de sécurité mais… l’enfant n’étant pas en position allongée dans le siège auto, on dit que cette option ne convient pas pour les longs voyages.

Pour caricaturer, la nacelle serait donc le choix du confort et le siège auto le choix de la sécurité.
Personnellement, après en avoir discuté avec différents vendeurs, j’ai choisi de privilégier le siège auto, même pour les longs trajets (6-7h). D’une part, ceux-ci seront rares, et c’est la seule solution qui me semble suffisante au niveau de la sécurité. Dans ce cas, il est bien sûr nécessaire de faire des pauses régulières, et si possible de faire les longs trajets en 2 fois.

Choix du siège auto :
Il existe plusieurs typologies de siège auto selon le poids de l’enfant : on parle de groupes 0, 1, 2 et 3. Les sièges du groupe 0 et 0+ se positionnent dos à la route, pour une meilleure protection. Pour les suivants, cela dépend de la politique du fabricant.

Tableau récapitulatif des groupes de sièges auto

Tableau récapitulatif des groupes de sièges auto – aufeminin.com

Mon choix : 
Nous avons opté pour un pack trio, car nous voulions une nacelle (à utiliser comme lit d’appoint + pour les sorties les premiers mois), et un siège auto pour les déplacements (voire pour servir de cosy à la maison). Nous avons choisi un siège auto groupe 0+, en prévoyant d’acheter ensuite un autre siège auto 1/2/3.

3. Quels autres aspects prendre en compte ?

Maniabilité : Est-ce qu’elle se conduit facilement ? A quels terrains est-elle adaptée ?
Manipulation / Pliage : Est-il facile d’installer les différents éléments, de passer de l’un à l’autre ? Se plie-t-elle facilement ?
Encombrement et poids : La poussette rentre-t-elle dans mon ascenseur ? Sera-t-elle pratique à utiliser dans le métro ? Ai-je la place de la ranger chez moi ? Est-ce que je peux la porter (avec Bébé dedans) si besoin ?
Equipement : Avec quels accessoires est-elle fournie : protection contre la pluie et le soleil, sac à langer, panier de rangement, etc.
Esthétisme : Est-ce qu’elle me plaît ?

4. Quel prix suis-je prêt à mettre dans ma poussette ? Neuf ou occasion ?

Une poussette coûte cher, difficile de l’ignorer. De ce que j’ai vu, ça va de 600 à 1000€ environ. J’ai bien sûr eu des échos d’amis qui ont trouvé la leur à moins de 600€, mais c’était généralement en occasion. Pour ma part, en magasin, je ne crois pas en avoir vu en dessous de 600€.

Mon choix :
Nous avons choisi une poussette plutôt chère, mais qui nous plaît vraiment, avec l’idée soit qu’elle serve pour le 2ème si 2ème il y a, soit de la revendre.

5. A quelles poussettes ai-je accès ?

Mine de rien, une des difficultés que nous avons rencontrées, a été l’offre assez limitée dans les magasins. Chaque magasin n’a que quelques marques (et en général à Barcelone, c’est du Bébécar ou du Bugaboo). Il y a bien sûr internet mais 1) on n’y trouve pas tout, 2) impensable pour moi d’acheter une poussette sans l’avoir vue et testée en vrai.

6. Quand puis-je recevoir la poussette de mon choix ?

Et oui, c’est une question qu’il faut également prendre en compte, car la plupart des magasins n’ont pas de stock, il faut donc prévoir 1 à 3 mois d’attente…

Quelle poussette avez-vous choisie pour vos enfants ? Qu’est-ce qui vous a décidé ?

4 Comments

  1. La Maman Chat says

    Bien dit pour la nacelle. Je n’y avais pas pense pour mon premier achat mais c’est important qu’elle soit totalement déhoussable (la bugaboo l’est, la bebecar non). Pour le siège auto, j’ai choisis un groupe 1 bebe confort inclinable après le cosy. C’est quand même plus confortable, surtout pour les longs trajets. Ça dure longtemps et pareil, ça se revend très bien !

  2. Pingback: J’ai testé… le sac à langer Brooklyn de Kadolis | Une fille d'avril

  3. Pingback: Articles de puériculture : mes tops et flops | Une fille d'avril

  4. Pingback: Test & Avis | Le sac à langer Brooklyn de Kadolis | Une fille d'avril

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.