Enfants & Parents
Leave a comment

Confier son enfant #2

crèche

{Pour lire le premier article à ce sujet, c’est ici que ça se passe : Confier son enfant #1}

*****

Faire garder son enfant implique de s’interroger sur les modes de garde qui existent, mais également sur la relation que l’on entend avoir avec la structure ou la personne choisie. Je lisais dans un de mes bouquins cette phrase que j’ai trouvée très juste :

Il y a plusieurs manières de mettre son enfant à la crèche ou chez l’assistante maternelle. On peut le déposer, ou le confier.

 J’élève mon enfant, Laurence Pernoud.

Dans le premier cas, on emmène l’enfant le matin et on le dépose le soir, mais sans prendre le temps de demander comment s’est passée la journée, si l’enfant a bien mangé, fait des progrès, etc. Le confier en revanche, implique de s’intéresser, de s’informer sur sa journée, de partager avec les puéricultrices ou l’assistante maternelle toutes les informations qui peuvent être utiles à son bien-être, de créer une continuité entre la crèche/l’assistante maternelle et la maison. Bien sûr, tout cela semble très caricatural, mais dans l’urgence et la routine du quotidien, je pense qu’on peut être amené à perdre de vue cet aspect essentiel.

Concernant Babygirl, on fait au mieux mais ce n’est pas toujours facile :
En ce moment, son papa l’amène le matin et fait un petit débrief à C, la puéricultrice du matin. Babygirl a également un petit agenda où nous notons chaque jour l’heure du dernier biberon, et toutes les informations qui peuvent être utiles. Je la récupère en fin d’après-midi et je vois soit S (l’une des puéricultrices), soit M (la directrice), qui me racontent comment s’est passée la journée (principalement, ce qu’elle a mangé et si elle a dormi).
Du coup, nous avons 3 interlocutrices différentes, et aucune d’entre elles n’est la puéricultrice « référente » de Babygirl, qui n’est visiblement là que pendant la matinée… Heureusement, la communication se fait bien, et toutes sont très sympa et fans de notre fille ! Mais bon, il faut avouer qu’avoir une seule interlocutrice pourrait permettre de construire une relation plus étroite.
D’autre part, j’aimerais pouvoir savoir comment se passent ses journées avec plus de précision : avec quels jouets joue-t-elle, est-ce qu’elle participe au rituel du « Buenos dias » que font les enfants le matin… mais je n’ose pas forcément poser toutes mes questions car tous les parents arrivent en même temps et font la queue pour récupérer leur petit bout ! Du coup, j’envisage de demander à faire un petit « bilan » plus approfondi de temps en temps, 1 fois par mois par exemple.

Et vous, quel mode de garde avez-vous choisi ? En êtes-vous satisfait(e)s ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.