Puériculture
comments 4

Test & Avis | Le porte-bébé MyCarrier Stokke

2014-08-06_stokke_2

… Ou pourquoi j’ai revendu mon porte-bébé MyCarrier Stokke !

Il faut bien l’avouer, avant la naissance de Babygirl, ce porte-bébé nous avait tapé dans l’œil. Esthétique, fait de matières douces, évolutif… il avait tout pour nous plaire. Après la naissance cependant, nous avons été un peu refroidis par les porte-bébés préformés en général, et nous nous sommes tournés vers un mode de portage physiologique et vers celle qui est devenue une alliée hors-pair : la petite écharpe sans noeud de JPMBB.

Nous n’avons pas rejeté l’idée des porte-bébés préformés pour autant, car avec la PESN, le portage se fait sur une seule épaule et en position ventrale uniquement, donc ce n’est pas forcément compatible avec un bébé qui grandit et pèse de plus en plus lourd. Nous avons donc acheté le Stokke pour plus tard, et vers 4-5 mois, nous avons pu commencer à l’utiliser. Malheureusement, nous avons très vite déchanté…

2014-08-06_stokke_1

Pourquoi avoir choisi le porte-bébé MyCarrier Stokke ?

  • Parce qu’il permet un portage avec 3 positions : ventral vers le parent, ventral face au monde et dorsal. Il est donc évolutif et peut accompagner l’enfant pendant ses premières années, jusqu’à 20 kg environ.
  • Parce qu’il semblait confortable pour le bébé et pour le porteur, sécurisé, et pratique à utiliser.
  • Parce qu’il est joli.

2014-08-06_stokke_2Crédit photo : Stokke

Caractéristiques :

  • De la naissance à 3 ans. Portage ventral à partir de 3,5 kg ou 53 cm. A partir de 72 cm, l’enfant peut être porté sur le dos.
  • 3 positions possibles : ventral vers le parent, ventral face au monde et dorsal.
  • En position ventrale face au monde, le tablier se dézippe pour s’agrandir et offrir un meilleur support.
  • Textiles garantis sans substances nocives.
  • Bretelles et ceinture ventrale rembourrées. Beaucoup de points de serrage pour un réglage très précis. Sécurité renforcée grâce à des mousquetons qui maintiennent bien le tablier en place.

Prix : 169€

Avantages / Inconvénients

Les avantages :

Notez que je reprends ici les avantages « théoriques » du produit, puisque moi-même je n’ai pas du tout été convaincue.

  • Le fait qu’il y ait 3 positions, notamment la position ventrale face au monde, qui n’est pas possible avec d’autres porte-bébés tels que le Manduca, l’Ergobaby (mais ceci explique cela).
  • Les nombreuses possibilités de réglage qui permettent de bien ajuster au niveau des épaules, des hanches, etc.

Les inconvénients:

  • Je n’ai jamais réussi à régler le porte-bébé de manière confortable pour moi. Je me sentais engoncée dedans, mes mouvements limités par la matière plutôt rigide.
  • Je n’ai pas réussi à positionner Babygirl correctement dedans… sauf s’il est normal qu’elle se retrouve toujours complètement penchée, avec une jambe beaucoup plus haute que l’autre.
  • Le tablier remonte assez haut, pour assurer le maintien de la tête, mais je trouve que c’est mal fait : quand Bébé veut voir autour de lui, il ne peut pas, il a comme des œillères. On peut rabattre un peu le tablier, mais il ne tient pas et de redéplie constamment. En position ventrale face au monde, il faut le rabattre sinon Bébé n’y voit rien, mais il arrive alors pile au niveau de la bouche, ce n’est pas très agréable (et il se retrouve vite plein de bave).
  • J’ai trouvé qu’il était difficile d’installer et d’enlever Babygirl sans aide. Il y a beaucoup de choses à attacher avant que l’enfant ne soit correctement soutenu. D’autre part, les mousquetons qui maintiennent le tablier sont extrêmement difficiles à fermer et ouvrir, je n’y arrivais pas toute seule.
  • Le porte-bébé à vide est lourd et peu confortable. Je ne pouvais pas imaginer le garder sur moi en attendant que Babygirl (dans l’hypothèse où elle serait devenue une grande fille qui marche toute seule) soit fatiguée de marcher et veuille aller dans le porte-bébé.
  • Le Stokke est constitué de 4 pièces différentes : le dos avec les bretelles, le tablier pour portage ventral, le tablier pour portage dorsal, et une barre métallique pour renforcer le porte-bébé en position dorsale. Du coup, ça le rend plus compliqué que d’autres modèles où il y a un seul élément qui sert pour toutes les positions. Cela veut aussi dire que si on part en vacances ou en rando et qu’on veut utiliser le portage ventral et le dorsal, il faut bien penser à emporter tous les éléments, et mine de rien ça prend de la place.
  • Bien que le porte-bébé soit décrit comme utilisable dès 3,5 kg, je ne le trouve pas du tout adapté à un bébé de moins de 4 voire 5 ou 6 mois. Mais c’est le cas de la plupart des porte-bébés préformés il me semble.

Bilan

En résumé, je n’ai pas du tout aimé le porte-bébé MyCarrier de Stokke. Je tiens bien sûr à souligner qu’il s’agit uniquement de mon expérience, que je n’ai peut-être tout simplement pas su bien faire les réglages. Je ne l’ai pas non plus testé de manière extensive puisque je n’ai pas essayé la position dorsale. Je crois également que Stokke est un bonne marque, qui fabrique des produits de qualité. Par exemple, pour le porte-bébé, je ne remets pas en cause la qualité des matières, ni l’aspect sécurité.

Mais voilà, pour moi, Babygirl et pour F., ce n’était pas le bon modèle. Vous l’aurez compris d’ailleurs, ce n’est pas un porte-bébé que je recommande.

Utilisez-vous un porte-bébé préformé ? Quel modèle avez-vous choisi ?

4 Comments

  1. Intéressant l’article sur le portage face au monde. J’avais acheté un porte-bébé chicco pour Miss Choufleur et j’ai exactement les mêmes impressions que toi, en pire. J’aime bien l’écharpe, mais après avoir essayé l’ergobaby, même dès la naissance c’est vraiment le top. Il y a des choses dont on se rend compte qu’avec l’expérience. J’ai une amie qui a acheté le stokke. Je lui avais dit de prendre ergobaby, elle ne m’a pas écouté et du coup je crois qu’elle ne l’utilise pas trop ;). EN plus je vois que son prix est encore plus cher…

    • Pour ce qui est de l’expérience, je suis bien d’accord avec toi : il n’y a qu’en faisant (et parfois en se trompant) qu’on peut se rendre bien compte.
      Il me semble qu’à moi aussi tu m’avais conseillé l’Ergobaby quand j’ai commencé à parler du Stokke, mais bon, on est tête de mule ou on ne l’est pas. Maintenant que j’ai testé, je sais à quoi m’en tenir sur ce genre de porte-bébé ! 🙂

  2. Pingback: Articles de puériculture : mes tops et flops | Une fille d'avril

  3. Pingback: Test & Avis | Le porte-bébé Manduca | Une fille d'avril

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.