Puériculture
Leave a comment

Test & Avis | Le porte-bébé Manduca

2014-08-30_Manduca_1

Il y a quelques mois, je ne connaissais pas grand chose au portage.
Maintenant, après avoir utilisé – avec plus ou moins de bonheur – différentes méthodes, je commence à m’y connaître un peu mieux. Si vous suivez ce blog, vous savez déjà que pour les premiers mois de notre Babygirl, nous avons privilégié un portage en écharpe, avec la petite écharpe sans noeux de JMPBB. Vers 4-5 mois, nous avons commencé à utiliser le porte-bébé MyCarrier de la marque Stokke, que je me suis empressée de revendre tellement il ne me plaisait pas. Je l’ai aussitôt remplacé par un Manduca déniché en occaz, juste avant de partir en vacances et depuis, je suis sous le charme !

2014-08-30_Manduca_1
Balade en forêt avec une Babygirl un peu penchée, c’est la 1ère fois que j’utilisais la position dorsale et les réglages n’étaient pas parfaits.

Pourquoi avoir choisi un porte-bébé Manduca ?

  • Parce qu’il permet un portage qui respecte la physiologie du bébé et du porteur. L’enfant est en position assise, les fesses plus bas que les genoux (position en M), et le dos est bien maintenu.
  • Parce qu’il est reconnu comme l’un des meilleurs porte-bébés préformés sur le marché. J’ai vu de nombreux articles où on le compare au Ergobaby et au Boba : le Manduca est toujours très bien noté (souplesse du tissu, possibilités de réglage, etc.).
  • Parce qu’il semblait simple à utiliser et à régler, souple, confortable pour le porté et pour le porteur.

2014-08-30_Manduca_2

Pour quelle utilisation ?

Le Manduca peut facilement être utilisé pour aller faire une course rapide, parce qu’il s’installe très facilement : 2-3 minutes suffisent une fois qu’on connait les réglages à faire.
Il convient également à de longues promenades : les bretelles et la ceinture ventrale sont rembourrées et confortables. Quant au bébé, il est confortablement installé et peut facilement s’endormir. La capuche (repliable) permet de soutenir la tête une fois l’enfant endormi.
Il peut être utilisé pour un portage ventral (vers le porteur), dorsal, et sur la hanche.

Caractéristiques :

  • Jusqu’à 20 kg.
    (Manduca parle d’une utilisation dès les premières semaines mais ce point est à débattre, beaucoup de conseillères en portage ou de mamans soutiendront qu’un porte-bébé préformé n’est pas adapté à un bébé de moins de 4-5 mois, car ne respecte pas l’écartement naturel des jambes. Sans y connaître grand chose et en me basant seulement sur mon expérience, je suis plutôt d’accord et ne conseille le Manduca qu’à partir de plusieurs mois).
  • 3 positions : dans le dos, sur le ventre et sur la hanche.
  • Matériaux : coton bio et chanvre.
  • Le poids de l’enfant repose sur les hanches et non pas sur le dos, ce qui permet d’éviter au porteur d’avoir mal au dos.
  • Equipé d’une petite capuche qui permet de soutenir la tête du bébé s’il s’endort.
  • Bretelles bien rembourrées, la ceinture ventrale a une forme arrondie et peut être fixée aussi bien sur les hanches que sur la taille du porteur. La ceinture ventrale est pourvue d’une fermeture à trois points afin d’éviter toute ouverture accidentelle. Nombreux réglages possibles.
  • La longueur du tablier est ajustable, pour mieux s’adapter à la taille de l’enfant.
  • Pour les tout-petits, un réducteur est intégré dans le Manduca (culotte spéciale afin d’éviter de forcer les petites jambes en grand écart).
  • Lavable en machine à 30°C avec un détergent doux.

Prix : de 100 à 130€

Avantages / Inconvénients

Les avantages :

  • Portage physiologique : bas du dos arrondi, genoux remontés, dos bien maintenu.
  • Agréable pour le bébé comme pour le porteur.
  • Très facile à installer (très instinctif en fait), même dès les premières utilisations.
  • L’enfant peut facilement être installé / enlevé du Manduca par 1 seule personne (au moins en position ventrale, pour le dos ça doit demander un peu plus de pratique, ou d’avoir un enfant d’un certain âge qui peut « collaborer »). La seule difficulté pour moi est de fermer la sangle du dos, mais si elle est bien remontée en haut du « rail », ça ne pose pas de problème.
  • Tissu très souple, le Manduca est du coup très confortable et prend peu de place une fois roulé (je peux même le mettre dans un sac à langer pas trop plein, alors qu’avec le Stokke je ne me serais même pas posé la question). Il est également très léger (seulement 600 g !).
  • L’enfant profite de la chaleur corporelle du porteur.
  • Les nombreux réglages possibles permettent de s’adapter à la morphologie du porteur. Moi qui ne suis pas très grande et plutôt fine, j’ai pu trouver un réglage qui me convient parfaitement, autant au niveau de serrage aux hanches que des bretelles. Mon beau-père qui fait 2 têtes de plus que moi a pu l’utiliser lui aussi et l’a trouvé très confortable.
  • Installation très rapide, en quelques minutes une fois qu’on connait les réglages adaptés à sa morphologie.
  • 3 positions avec 1 seul « morceau » de tissu, il n’y a pas de tablier spécifique pour le dos ou pour le ventre, contrairement au Stokke.

Les inconvénients:

  • Pour moi, ne convient pas vraiment aux bébés de moins de 4-5 mois, une écharpe reste plus adaptée.
  • La sangle du dos peut être un peu difficile à boucler (surtout pour quelqu’un qui aurait du mal à lever les bras). C’est à mon avis la seule difficulté d’installation de ce porte-bébé. La solution consiste à bien positionner la sangle en haut de la bretelle, pour pouvoir l’atteindre facilement.
  • La couleur passe un peu lors du premier lavage.
  • Dans les avis que j’ai lus sur internet, la fermeture 3 points de la ceinture ventrale est régulièrement mentionnée comme un petit inconvénient, car il n’est du coup pas possible de défaire la fermeture avec une seule main. Personnellement, ça ne m’a jamais gênée, comme le Manduca est souple et léger je le garde défait autour de la taille jusqu’au moment où j’ai les 2 mains libres.

Bilan

Le Manduca est constamment cité parmi les meilleurs porte-bébés sur le marché, et ce n’est pas pour rien. Souple, léger, confortable et pratique, il m’a séduite dès que je l’ai eu sur le dos. Babygirl s’y sent bien, F. l’a adopté aussi vite que moi, et même mes parents ont pu l’utiliser très facilement lors de leur passage à Barcelone tellement il est simple et instinctif. Je le recommande totalement !

Etes-vous déjà un(e) adepte du Manduca ou préférez-vous une autre méthode de portage ?

0 Comments

  1. Pingback: Articles de puériculture : mes tops et flops | Une fille d'avril

  2. caroline says

    Personnellement, j’ai absolument adoré le Manduca, dès que mon fils a accepté de se mettre dedans: il a fallu que ses fémurs soient assez longs pour que les jambes soient bien mises pour lui (aussi vers 4-5 mois, même plus tard si je me souviens bien). Avant j’ai utilisé une écharpe, mais j’ai mis du temps car je ne serrais jamais assez, puis on m’a montré comment faire…
    J’ai eu juste de la peine malheureusement à le porter sur le dos quand il avait autour de un an: il m’a mordue avec tant de plaisir et ne m’a pas lâchée entre les omoplates! c’était cocasse…
    Sinon, c’est tellement simple d’utlisation, et on peut si facilement passer d’un grand papa à une petite maman, que c’est de loin le meilleur. Et si vite plié sans prendre de place!
    En conclusion, il me manque carrément!

    • Je vois ce que tu veux dire. 🙂
      Ici nous l’utilisons un peu moins maintenant car désormais Babygirl veut marcher quand on part se balader. Du coup je profite à fond quand elle est dans le Manduca, car j’aime trop l’avoir sur moi ! Je suis aussi un peu nostalgique du portage en écharpe…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.