Espagne
comment 1

Espagne | Week-end nature à Teruel, Aragon

parrizal1

Alors que nous vivons à Barcelone depuis plus de 4 ans, nous n’avons commencé à visiter l’Espagne qu’assez récemment. Un comble, non ? Il faut dire que l’aéroport de Barcelone est un très bon point de départ pour visiter l’Europe (et le reste du monde), il est donc facile de se laisser tenter par des destinations plus lointaines. On se rattrape petit à petit !

Dernièrement nous sommes allés passer un weekend en Aragon, dans la province de Teruel. Babygirl était en vacances en France chez sa grand-mère, et nous en avons profité pour faire de longues balades à pied et à vélo.

Notre hôtel de fou : Hôtel Consolación, à Monroyo

Nous avons réservé cet hôtel incroyable via le site de ventes privées VeryChic, pour un séjour 100% dépaysant, en pleine nature. Les images sont assez parlantes !

Hôtel Consolacion, Monroyo
Hôtel Consolacion, Monroyo
Hôtel Consolacion, Monroyo Hôtel Consolacion, Monroyo

Une longue balade à vélo sur la Via verde

Nous voulions faire une balade sur la Via verde qui passe dans la région (ancienne voie ferrée reconvertie pour les vélos et les randonneurs) et nous avions réservé en amont des vélos (chez Matarraña Aventura, qui propose des forfaits location + récupération au bout du parcours).
La pluie annoncée le matin ne nous a pas refroidis et heureusement, car au final il n’a quasiment pas plu.

Nous avions choisi un parcours assez simple, avec principalement du plat et de la descente, mais au bout des 50 kms pédalés on sentait bien nos jambes ! Cette promenade est vraiment agréable, et permet de traverser de beaux paysages. Et le plus fun, c’est de traverser les nombreux tunnels présents sur la voie ! Pédaler dans le noir avec juste le phare avant du vélo, c’est une expérience plutôt sympa !

Via verde, Aragon Via verde, Aragon

La rando El Parrizal, Beceite

Une rando très agréable, dont le départ se situe à proximité du petit village de Beceite. Il y a tout d’abord une piste en voiture (ou à pied si le cœur vous en dit mais ça rallonge de pas mal de kilomètres sur une route en plein cagnard) puis le sentier devient très sympa : on remonte le long du cours d’eau, qu’il faut régulièrement traverser en sautant d’une pierre à l’autre, on passe des piscines naturelles sur des passerelles en bois installées pour les randonneurs, etc.

Le chemin, d’abord assez plat, monte ensuite un peu et on crapahute sur les rochers autant qu’on marche. C’est le genre de balades que j’adore ! Le sentier se termine lorsqu’on atteint les Estrets : 2 parois rocheuses de 60 m de haut qui forment un petit canyon. Compter 1h-1h30 pour la montée, un peu moins pour la descente. Si vous êtes dans le coin, avec ou sans enfants, ne manquez pas cette balade qui est à la portée de tous. Seule déconvenue : le cours d’eau est capté pour la consommation humaine, il n’est donc pas possible de s’y baigner.

El Parrizal, Beceite El Parrizal, Beceite El Parrizal, Beceite

Connaissez-vous la région ? Est-ce que c’est une destination qui pourrait vous tenter ?

1 Comment

  1. Pingback: Goodbye 2015, Hello 2016 – Une fille d'avril

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.