Lectures
Leave a comment

Lectures #5

kindle

Cela fait bien longtemps que je n’avais pas publié un article sur mes dernières lectures ! J’en parlais dans mon dernier post, je me suis replongée dans les Piliers de la Terre, dont j’ai relu les 2 tomes avec plaisir.

J’ai aussi relu une saga de Jean M. Auel que j’avais lue plus jeune, je vous en dis plus ci-dessous. Décidément, j’aime relire les livres ! Je sais que certains n’aiment pas ça et je peux tout à fait comprendre qu’on ait l’impression de perdre son temps, mais en ce qui me concerne, je prends plaisir à retrouver des personnages, ou à redécouvrir une intrigue qui m’avait marquée mais dont j’ai un peu oublié les détails (j’ai une approche un peu « fast food » : je lis rapidement et goulûment, mais j’ai une mémoire de poisson rouge et ne suis pas toujours capable de me rappeler si j’ai lu tel ou tel livre !).

Dernièrement, j’ai lu :

piliers
The Pillars of the Earth & World Without End (Les Piliers de la Terre, tomes 1 & 2), Ken Follett : ce roman historique, qui a fait la renommée de Ken Follett, retrace la construction d’une cathédrale dans la petite ville de Kingsbridge, en Angleterre, au XIIème siècle. Le tome suivant a lieu 150 ans plus tard dans la même ville et suit les descendants des personnages rencontrés dans le premier tome, confrontés à deux évènements historiques majeurs : le début de la Guerre de 100 ans et la Peste Noire qui décima plus de 30% de la population européenne.

J’aime beaucoup les romans historiques et celui-ci en particulier. Bien écrit et prenant, il dépeint l’époque de manière très intéressante : le servage et la puissance des nobles, la place des femmes, les balbutiements de la médecine, le commerce de la laine et des tissus, le pouvoir de l’Eglise, etc. Si vous ne l’avez pas encore lu, je vous le conseille !

 

Player One - Ernest ClineReady Player One (Player One), Ernest Cline : 2044. La terre, dont le climat a été bouleversé par les actions humaines, n’est plus un endroit où il fait bon vivre. La majeure partie de l’humanité s’évade à travers l’OASIS, un univers virtuel ultra développé. Le fondateur de l’OASIS meurt en laissant derrière lui l’annonce d’une chasse au trésor unique :  250 milliards de dollars pour celui ou celle qui saura résoudre les énigmes laissées dans ce but ! Les geeks du monde entier se lancent dans l’aventure mais de vilaines multinationales sont elles aussi lancées dans la course !

Sous cette description très « young adult » se cache une réflexion sur l’état du monde actuel et sa « virtualisation ». C’est très agréable à lire, très prenant, j’ai eu de plus en plus de mal à le poser au fur et à mesure qu’on avançait dans la quête !

 

Seul sur Mars - Andy WeirThe Martian (Seul sur Mars), Andy Weir : lors d’une mission d’exploration, un astronaute est abandonné par erreur sur Mars. Seul, sans moyen de contact avec la Terre, il doit se battre jour après jour pour survivre. Pour combien de temps ?
(Ce roman a été adapté en film en 2015, avec Matt Damon).

Encore un livre que j’ai beaucoup aimé, très prenant. L’optimisme inébranlable du personnage principal est parfois peu crédible, mais il donne au livre un ton léger tout en conservant un vrai suspens.

 

Les Enfants de la Terre - Jean M. AuelEarth’s Children 1-6 (Les Enfants de la Terre), Jean M. Auel : Cette saga se déroule pendant la Préhistoire, à une époque où les hommes de Cro-Magnon et de Néandertal peuplent la Terre. On suit une enfant, Ayla, séparée de sa tribu suite à un tremblement de terre, qui va être recueillie par le « Clan » (hommes de Néandertal) bien qu’elle même soit de Cro-Magnon. Ayla va grandir, devenir femme, voyager, rencontrer différentes tribus.

Au travers de ce récit, on découvre une version romancée de la Préhistoire, qui n’est probablement pas 100% fidèle mais qui donne néanmoins un aperçu intéressant de l’époque : les coutumes du quotidien, l’importance du divin, et les interactions entre ces deux branches de l’humanité. J’avais lu ces livres il y a quelques années et je les ai redécouvert avec plaisir, même si avec le recul je me rends bien compte de l’aspect romancé : Ayla et son compagnon semblent être au cœur d’un nombre impression des découvertes majeures de l’époque, ce qui est forcément assez peu crédible ! Malgré ce défaut, ce sont des livres très agréables à lire et j’aime la dimension historique, même s’il ne faut pas tout prendre pour argent comptant !

{Pour consulter tous les articles « Lectures », cliquez ici !}

A vous : qu’avez-vous lu cet été ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.