Barcelone, Enfants & Parents
comments 5

Espagne : tout savoir sur l’inscription à l’école maternelle

école1-corrigée

Même si ma Babygirl me semble encore bien jeune, elle fera sa rentrée à l’école maternelle en septembre, avec tous les autres enfants nés en 2013.

En début d’année j’ai donc commencé à me renseigner sur les écoles et j’ai découvert… que l’inscription est un moment particulièrement stressant pour les parents vivant en Espagne ! Entre ceux qui se prennent la tête pour essayer d’obtenir une place dans LA meilleure école de leur quartier et ceux qui, comme moi, sont un peu perplexes devant ce système de candidatures et d’inscriptions un chouïlla compliqué… Comme je suis en plein dedans, je me lance, pour une petite explication des enjeux et du fonctionnement.

NB : certaines informations sont spécifiques à Barcelone et à la Catalogne. Par ailleurs, j’imagine qu’il peut y avoir des différences pour les parents qui n’habitent pas dans une grande ville.

*****

Tout savoir sur l’école en Espagne

A quoi correspondent les niveaux scolaires espagnols ? Quelle est l’équivalence entre les niveaux scolaires espagnols et français ?

  • Primer ciclo de educación infantil (0 – 3 ans) : la crèche. Pour les crèches publiques, on parle d’ « escuela bressol » ou de « jardín de infancia ». (A lire : mes articles sur la crèche de Babygirl).
  • Segundo ciclo de educación infantil (3 – 6 ans) : les 3 années de maternelle. Comme en France, elle ne sont pas obligatoires. On les appelle P3, P4 et P5.
  • Educación primaria obligatoria (6 – 12 ans) : l’école primaire. Les niveaux vont de 1° (le CP) à 6° (la 6ème).
  • Educación secondaria obligatoria (ESO) (12 – 16 ans) : le collège + lycée.

Comme je suis moi-même un peu perdue, j’ai préparé un petit tableau récap : Niveaux scolaires

Ecole publique, privée ou concertée (« Concertada ») ?

En Espagne on distingue 3 types d’école primaire, qui se différencient notamment par la nature de leur gestion et leur financement.

  • Écoles publiques : elles sont laïques, financées et gérées par le gouvernement avec l’aide des administrations locales.
  • Écoles concertées : il s’agit de centres privés (non créés par l’administration) mais subventionnés en grande partie par le gouvernement. Le financement est complété par les parents. Ces écoles disposent d’une certaine liberté de gestion, dans la limite de certaines conditions imposées par le gouvernement.
  • Écoles privées : privées et entièrement financées par les parents, avec une complète liberté de gestion et une certaine liberté par rapport au curriculum.

Source : La diferencia entre Colegios públicos, Colegios concertados y Colegios privados

Dans leur recherche de la meilleure école, j’ai l’impression que les parents favorisent les écoles concertées plutôt que les publiques. Pour ma part, j’ai plutôt une bonne opinion des écoles publiques et je ne souhaite pas mettre ma fille dans un établissement religieux, donc c’est vite vu ! Sans compter que les écoles privées et concertées sont payantes alors que les publiques sont gratuites.

Bacs sensoriels

Bacs sensoriels en classe de P3.

*****

Tout savoir sur l’entrée en maternelle (P3)

A quel âge mon enfant va-t-il entrer à l’école ?

Les enfants entrent en maternelle (P3) l’année de leur 3 ans. En septembre 2016, c’est donc les enfants nés en 2013 qui font leur rentrée, qu’ils soient nés le premier janvier ou le 31 décembre.

Dans quelle école est-ce que mon enfant peut/doit aller ?

De ce que j’ai compris, il n’y a pas d’obligation d’aller dans une école de quartier MAIS comme les places sont attribuées via un système de points et que l’un des critères principaux est la proximité géographique, en réalité il y a peu de chance pour que vous puissiez aller dans une école hors de votre quartier.
A lire : Documents et critères de priorité

NB : Cela ne concerne pas les écoles privées, notamment les écoles française, anglaise, américaine, allemande… qui fonctionnent différemment.

Comment identifier mon école de quartier ?

Il n’y a pas UNE école publique de quartier attribuée en fonction de l’adresse : on parle de « zone d’influence », calculée en fonction de l’adresse du domicile. Plusieurs écoles (publiques et concertées) se trouvent dans cette zone et donnent droit au même nombre de points pour le critère géographique (30 points).
Pour trouver les écoles dans votre zone d’influence : Consorci d’Educacio de Barcelona

Peut-on visiter les écoles ?

Entre février et mars, les écoles organisent des journées portes ouvertes pour que les parents puissent faire leur choix. Les dates sont généralement communiquées sur le site web de l’école en question.

Déroulement et calendrier des inscriptions

Il est important de savoir qu’il y a d’abord une phrase de préinscription (preinscripción) pendant laquelle on émet des souhaits. Les places sont ensuite attribuées via un système de points et un tirage au sort si besoin. Une fois les places attribuées, il faut obligatoirement confirmer en faisant l’inscription (matricula) dans le délai imparti, sinon la place est attribuée à quelqu’un d’autre.

Le calendrier 2016 pour la Catalogne :

  • Envoi des souhaits : du 30 mars au 7 avril inclus. (Deadline pour l’envoi par internet : 6 avril à minuit).
  • Publication de la liste des élèves admis et des listes d’attente : 20 mai.
  • Période d’inscription (matricula), obligatoire pour réserver la place : du 13 au 17 juin 2016 inclus.

Source : Generalitat de Catalunya

Combien faut-il faire de choix ?

IMPORTANT : on peut émettre plusieurs souhaits pour des écoles différentes (jusqu’à 10) et c’est même fortement conseillé, mais il ne faut présenter qu’une seule demande de préinscription par élève (solicitud de preinscripción), c’est-à-dire une seule fiche. La présentation de plus d’une demande entraine l’invalidation des critères de priorité.

NB : la demande de préinscription doit être présentée par internet avec le code de l’établissement demandé en priorité ou directement au centre demandé en priorité.

Lors d’une de mes visites d’école, il a été demandé combien il fallait faire de souhaits et la recommandation était d’en faire 5. Erf ! En réalité, il y a l’air d’avoir pas mal de différences d’un quartier de Barcelone à l’autre, certains sont plus « peuplés » que d’autres par rapport au nombre d’écoles donc il est plus difficile d’obtenir une place dans l’école souhaitée. Pour ma part je pensais faire 3 choix, il va falloir que je cherche un peu plus…


Bon courage à tous les parents qui sont dans les démarches en ce moment !
N’hésitez pas à apporter des corrections ou des remarques si vous observez des informations erronées ou incomplètes.

Et en France, comment ça se passe ?

 

5 Comments

  1. Hola ! Il faut que je garde ton article dans mes favoris pour plus tard, pour l’instant el Bébécito est encore dans la « classe dels pollets », chez les bébés quoi ! Il ira certainement chez les moyens après la Semana Santa.
    Sur le papier j’aurais préféré une crèche publique aussi, je les trouvais spacieuses, belles et modernes, mais la fermeture en juillet ET août nous a un peu rebutés. Finalement on a trouvé une concertada tout près de la maison et ça se passe très très bien. Par curiosité j’avais été voir le nombre de places dispo dans la crèche publique de notre secteur pour les bébés nés en 2015 : une seule !! Autant dire que ça aurait été peine perdue.
    Pour l’école on verra bien. Plutôt publique a priori, parce que c’est moins cher et qu’il n’y a pas d’uniforme 😀 (c’est vrai quoi, ils sont horribles ces joggings jaunes ! :D)
    Pour clore ce nouveau roman, je te conseille de lire Les Pintades à Madrid si ce n’est déjà fait, c’est une mine d’infos sur la culture espagnole, et il y a tout un chapitre sur l’éducation et le choix de l’école, avec les combines que cela peut entraîner.
    Adeu !

    • unefilledavril says

      Hello Flore !
      Pour la crèche on n’a même pas visité de publiques, ça avait l’air super compliqué concernant la possibilité d’obtenir une place, et bien sûr les horaires sont impossibles quand les 2 parents travaillent !
      Pour l’école publique par contre, j’ai plutôt de bonnes impressions, et il y a en général l’association de parents d’élèves qui propose un accueil avant et après les cours + des « casals » pour les vacances, donc j’ai l’espoir que ce sera moins la galère que ce que j’imaginais !!

  2. virginie says

    Ohlala. Moi je suis encore en France. Nous déménageons à Barcelone cet été. Je viens d’apprendre que nous n’avons pas de place à Ferdinand de Lesseps, encore moins au Lycée Français
    Et je découvre le parcours du combattant…
    En France, l’inscription se fait à la mairie et je crois qu’on n’a pas le choix de l’école. ON va a l’école publique à coté de la maison sauf si tu veux aller dans le privé.
    A bientôt

    • unefilledavril says

      Bon courage à toi ! En effet, le process est excessivement compliqué ici et pour les familles qui arrivent hors période d’inscription, je n’imagine même pas les difficultés qu’il peut y avoir. J’espère que vous trouverez une solution satisfaisante !

  3. Pingback: Adéu! Bilan de nos 6 ans à Barcelone – Une fille d'avril

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.