Recettes
comments 2

{Recette} Taboulé de printemps, taboulé d’hiver

taboulé2

Je fais assez régulièrement du taboulé car c’est un plat facile à préparer, qu’on peut préparer en assez grosse quantité pour le manger en plusieurs fois, et qu’on peut adapter à chaque saison, en fonction des fruits & légumes disponibles. Bien sûr, ça n’a pas grand chose à voir avec le « vrai » taboulé libanais qui se compose de beaucoup de persil et peu de semoule !

Je le prépare de deux manières différentes selon le temps de que j’ai et les légumes que je pense utiliser :

Méthode traditionnelle :
La semoule sèche est mélangée à du jus de citron, de l’huile de l’olive et aux légumes. Il n’est pas nécessaire de rajouter de liquide en plus. Elle doit alors reposer au moins 2h au frais avant d’être dégustée.
Pour les proportions je mets habituellement 200 g de semoule, le jus de 2 citron, 6 cl d’huile d’olive, 1/2 concombre et 2 tomates.

Méthode expresse :
On prépare la semoule suivant les indications du paquet, c’est-à-dire : un filet d’huile d’olive mélangé avec la semoule sèche pour éviter qu’elle ne colle, puis on verse le même volume d’eau bouillante. On mélange rapidement à la fourchette puis on couvre et on laisse gonfler pendant 5 minutes environ. Il faut ensuite égrener la semoule à la fourchette et la laisser refroidir avant d’ajouter les autres ingrédients du taboulé.

Mon taboulé « classique »

Ingrédients (pour 3-4 portions environ) :
200 g de semoule de couscous de taille moyenne
2-3 tomates
1/2 concombre
Le jus de 2 petits citrons
6 cl d’huile d’olive
Sel et poivre
1/2 bouquet de menthe
1/2 bouquet de persil
1/2 oignon

Préparation :
1. Mettre la semoule dans un saladier avec le jus des citrons et l’huile d’olive. Mélanger à la fourchette et laisser reposer le temps de préparer le reste.
2. Couper les tomates, le concombre et l’oignon en tout petits dés. Hacher la menthe et le persil finement. Ajouter le tout à la graine, saler et poivrer et bien mélanger à nouveau.
3. Couvrir et laisser reposer au moins 2h au frais.
NB : au coeur de l’été je rajoute volontiers des morceaux de melon Cantaloup ou des quartiers de pêche bien mûre !

taboulé1

Mon taboulé de printemps vert & rose

Il s’agit d’une variante joliment colorée, qui met à l’honneur des légumes de printemps bien frais et croquants, notamment des fèves, des pois et des radis. Comme les légumes utilisés sont moins juteux, il vaut mieux préparer la semoule selon la méthode « expresse » décrite ci-dessus.

Ingrédients :
La base : 200 g de semoule de couscous de taille moyenne, 1/2 oignon, sel et poivre.
Les légumes (selon le goût) : quelques tomates cerise coupées en 2 (et pourquoi pas des tomates cerise jaune pour ajouter un peu de couleur ?), une grosse poignée de fèves fraîches, des petits pois cuits et rafraichis, quelques asperges vertes croquantes, un peu de concombre, 4-5 radis coupés en fines lamelles, de l’avocat, un bouquet de coriandre.
Les extras gourmands : des cubes de feta, des cranberries séchées, 1/2 orange à presser sur la semoule.

Mon taboulé d’hiver à l’orange

Le taboulé ce n’est pas que pour les beaux jours ! En hiver, je ne me lasse pas d’un taboulé à l’orange ou à la mandarine !

Ingrédients :
La base : 200 g de semoule de couscous de taille moyenne, 1/2 oignon, sel et poivre.
Les ingrédients : une orange/mandarine pelée à vif et coupée en morceaux, de l’avocat, des cubes de feta, un peu de céleri branche, une poignée de graines de courge et/ou de tournesol.

Avez-vous l’habitude de préparer du taboulé ? Quels sont vos ingrédients fétiches ?

2 Comments

  1. Maï says

    Je fais aussi du taboulé au boulghour histoire de changer un peu. Je mets alors un peu tout ce qui me passe sous la main, selon les envies et les saisons.
    Merci pour tes partages. J’aime beaucoup ton blog.

    • unefilledavril says

      Merci beaucoup Maï, c’est très gentil !
      C’est une bonne idée de le faire au boulghour, je tenterai la prochaine fois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.