Portugal
Leave a comment

Notre road trip d’une semaine au Portugal

Le célèbre tram 28, Lisbonne

Cet été nous avons enfin pris le temps de visiter le Portugal, une destination qui nous fait envie depuis longtemps, mais à laquelle nous avions jusqu’à présent préféré d’autres voyages.

Nous avons passé 8 jours absolument géniaux. Le temps était superbe, très chaud mais supportable. L’océan était agréablement frais, l’eau absolument limpide et transparente, les plages belles, propres et dorées.

8 jours au Portugal : notre road trip

En une semaine il n’était pas possible de voir le Portugal en entier, bien évidemment. Nous avons choisi de faire la région de Lisbonne et l’Alentejo qu’on nous avait conseillé comme une région encore préservée, moins connue des touristes.

Itinéraire
2 jours : Lisbonne
1 jour : départ de Lisbonne en voiture de location, direction Cascais puis Sintra
1 jour : direction Monsaraz avec une étape à Evora
1 jour : retour sur la côté (Sines), en passant par Beja (peu intéressant au final)
2 jours : exploration de la côte, de Porto Covo jusqu’au cap São Vicente (Sagres) tout au sud.

itineraire-portugal

Bilan
Cet itinéraire était presque parfait : il nous a permis de combiner des journées villes + visites avec des journées plus light passées tranquillement à la découverte des plages de l’Alentejo. Chaque jour prévoyait 1h30 à 2h30 de voiture, fait en 2 étapes, donc ça nous a permis de bien nous déplacer sans que ce soit pénible pour autant. Cerise sur le gâteau, ça a permis à Babygirl de faire ses siestes et d’être en forme pour sa mission d’aventurière !

Si c’était à refaire, je consacrerais un peu plus de temps à Sintra (1 journée au moins au lieu d’une demi-journée) et je chercherais une autre option pour le retour sur la côté, car la journée Beja-Sines était de loin la moins intéressante.

Lisbonne, Alfama

Lisbonne, depuis le quartier de l’Alfama

Quelques conseils, de voyageurs à voyageurs

Les langues :
Nous avons été épatés par le plurilinguisme des Portugais que nous avons croisés. La plupart parlaient au moins anglais et/ou espagnol, beaucoup parlaient un très bon français, voire de l’allemand ou du hollandais. Étant habitués aux Français ou aux Espagnols qui ne sont pas franchement réputés pour leur maîtrise des langues, on ne s’attendait pas à ça !

Le budget :
Autre surprise, moins sympa : le Portugal n’est pas forcément une destination bon marché.
Côté hébergement c’était correct, surtout en considérant qu’on était encore en haute saison : nous avons payé entre 40 et 55€ par nuit pour 3 (sur Airbnb).
Par contre nous avons trouvé que les restaurants étaient assez chers, tout comme l’essence et les visites culturelles.

Mosteiro dos Jerónimos, dans le quartier de Belem à Lisbonne

Mosteiro dos Jerónimos, dans le quartier de Belem à Lisbonne

A savoir :
> Restaurants : Dans beaucoup de restaurants, le serveur amène ou propose du pain, des olives, etc. Sachez que c’est payant et que ça peut être cher. Vous pouvez tout à fait le refuser si vous n’en voulez pas. Le prix est généralement indiqué sur la carte. Attention, si vous consommez vous payez !

> Péages : Le Portugal a mis en place un système de péages électroniques un peu particulier : certaines autoroutes payantes autorisent uniquement un paiement électronique, sans possibilité de paiement manuel sur place. Soi disant ces routes sont clairement identifiées, mais pour ma part je n’ai pas réussi à savoir si on en avait emprunté ou pas. Toujours est-il qu’il vaut mieux être courant : différentes solutions permettent de payer de manière électronique. En ce qui nous concerne, nous n’étions pas du tout au courant, nous avons donc opté pour l’option « Via verde » recommandée par notre agence de location, qui a défaut d’être la moins chère était quand même très pratique. La location étant faite via notre agence, il n’y avait pas de coût de location ou de caution, « juste » les 1,50€ + TVA par jour à payer. Bref, renseignez-vous si vous prévoyez de vous déplacer en voiture !

> Pas mal d’endroits n’acceptent pas les cartes bleues (restaurants et petits magasins, mais aussi des lieux touristiques) : prévoyez d’avoir un peu de cash sur vous en toute circonstance !

Une plage dont je n'ai pas noté le nom, près de Porto Covo

Une plage dont je n’ai pas noté le nom, près de Porto Covo

Le road trip

Ce moyen de visiter le Portugal nous a permis d’être très libres et flexibles par rapport à notre itinéraire. Les routes sont agréables, pas trop fréquentées (à part en périphérie de Lisbonne). Avec un enfant c’est idéal ! Notez en revanche que l’essence est aussi chère qu’en France.

Bon à savoir : nous avions un GPS (loué à l’agence), qui nous a coûté la peau des fesses mais que nous n’avons absolument pas regretté : très pratique pour s’orienter dans Lisbonne, pour ne pas perdre de temps en route, et pour trouver facilement les adresses de nos AirBnb, même dans les villages les plus paumés !

Dernier point : la clim ! Obligatoire pour survivre en été. 🙂

Baixa-Chiado, Lisbonne

Baixa-Chiado, Lisbonne

Prochaine étape : à la découverte de Lisbonne ! Stay tuned…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.