Argentine
comments 8

El Chalten | Randonner au pied du Fitz Roy

Randonnée Mont Fitz Roy, El Chalten, Argentine

Après quelques jours à El Calafate à la découverte du Perito Moreno, nous avons repris la route vers El Chalten, avec la bénédiction de notre compte en banque ! L’hébergement en haute saison à El Chalten, ce n’est pas donné, mais au moins on peut randonner 100% gratuitement, sans avoir à payer d’entrée de parc, de bus, etc. Un changement bien agréable après nos expériences à Ushuaia et Calafate !

El Chalten : infos pratiques

# Argent :
Le distributeur d’El Chalten ne lit pas les cartes bancaires avec chip métallique. Si vous êtes concerné ou si vous avez un doute, pensez à retirer suffisamment avant de venir !

# Bus El Calafate – El Chalten
El Chalten se trouve à 3h de bus de El Calafate, il y a des départs 3 fois par jour en haute saison. Les bus du matin sont vite complets, remplis de lève-tôt qui veulent aller randonner dès la première heure du jour, mais il est facile de trouver une place dans les bus suivants. Comme nous n’étions pas pressés, nous avons préféré prendre celui de 13h et arriver tranquillement en fin d’après-midi.

# Hébergement à El Chalten
La ville n’est pas grande, mais elle est complètement dédiée au tourisme, et on y trouve beaucoup d’hôtels et d’auberges de jeunesse, et même quelques campings. Par contre en haute saison les prix explosent et tout est très vite complet. Nous avons eu la chance de trouver un logement Airbnb encore disponible, mais il a fallu débourser 100€/nuit pour cela.
Bon à savoir : il est possible de camper gratuitement dans le parc Los Glaciares à des emplacements déterminés (Padre d’Agostini, Capri et Poicenot). Ces sites sont situés en pleine nature, à plusieurs kilomètres de El Chalten, et sans aucun service (toilettes sèches mais pas d’eau).

La ville de El Chalten en Patagonie argentine

# Manger
Après avoir récupéré les clés de notre Airbnb, une mignonne petite maison où tout va par 2 (2 assiettes, 2 verres, 2 fourchettes, …), nous partons faire des courses afin de pouvoir cuisiner et préparer nos sandwichs du lendemain. C’est là qu’on prend conscience de l’ampleur des dégâts : supermarchés dévalisés, quasiment plus rien dans les rayons (et quand je dis « supermarché », il faut comprendre mini magasin avec 3-4 allées maximum).

On fait le tour de la ville et de tous les magasins afin de rassembler l’essentiel, en espérant que les camions de livraison passeront le lendemain. Au passage, on se fait la réflexion que les locaux font aussi leurs courses ici et qu’on serait bien embêté si on devait cuisiner tous les jours de l’année avec aussi peu de choix. Le lendemain, pleine d’espoir, je fais un saut au super à côté de notre Airbnb et je reste bouche bée devant tant d’abondance (pourtant toute relative) : le camion est passé, et les rayons sont pleins. Hourrah !

Si vous prévoyez un trek de plusieurs jours :
Il peut être préférable de venir équipé pour un bivouac car il ne m’a pas semblé que les magasins du coin étaient très bien équipés à ce niveau (peu de choix de snacks, pas de repas faciles à transporter, etc.)

 Randonnée Mirador de los Condores et Mirador de las Aguilas

Randonner au pied du Fitz Roy

Avant toute chose, pensez à passer au centre des rangers qui se trouve à l’entrée du village pour y retirer une carte avec les randonnées à faire (incluant kilométrage et dénivelé).

# Mirador de los Condores et Mirador de las Aguilas

Le ravitaillement assuré, nous décidons de consacrer la journée à une balade assez courte car le temps est mitigé : ce sera donc la rando des miradors (Mirador de los Condores et Mirador de las Aguilas). Cette randonnée offre de belles vues sur la ville et sur le Fitz Roy, la montagne qui surplombe le village d’El Chalten. Pour la petite histoire, le sommet du Fitz Roy est également appelé Cerro Chaltén en langue tehuelche, ce qui pourrait signifier « montagne qui fume », une allusion aux nuages presque toujours accrochés à la cime du Fitz Roy. Fidèle à son nom, le sommet restera justement caché ce jour là.

Randonnée des miradors, El Chalten Randonnée des miradors, El Chalten Randonner avec un enfant à El Chalten

# Laguna Capri & Campamento Poicenot

Le lendemain, pas un nuage à l’horizon, c’est une journée parfaite pour aller randonner. Nous partons en direction de la Laguna Capri, une randonnée facile de 4h aller-retour, avec l’intention de pousser jusqu’au Campamento Poincenot si on le sent (8 km de plus).

En effet, on atteint la Laguna en 1h40 au lieu des 2h annoncées et on est motivé pour continuer, surtout qu’à partir de là il n’y a quasiment plus de dénivelé. La suite du chemin est superbe. Il fait un grand soleil, le Fitz Roy est complètement dégagé. Nous sommes ravis d’avoir continué car la partie entre la Laguna et le campement est la plus belle du chemin et nous permet de picniquer au bord d’un ruisseau avec une vue imprenable sur la montagne.

Fitz Roy avec un enfant Randonner au pied du Fitz Roy, El Chalten Mont Fitz Roy, El Chalten

# Laguna Torre

Le lendemain c’est déjà le jour du départ. Le trajet de 16h pour aller de Ushuaia à Calafate nous a tellement plu (ou pas), qu’on a décidé de faire encore mieux avec cette fois-ci 24h de bus, pour rejoindre San Carlos de Bariloche ! Le départ est prévu pour 20h, nous avons donc largement le temps de randonner avant de partir.

La direction du jour sera la Laguna Torre qui doit nous mener au pied du Cerro Torre et du Glaciar Grande (18km aller-retour). Dès la montée du début, on sent que nos jambes ont bien travaillé la veille ! En plus il y a un piège, le sentier commence à un bon kilomètre de la ville et après une belle montée qui ne compte même pas dans le calcul du dénivelé !

Malgré ce démarrage ardu, ça le fait quand même, on monte bien, et après un passage un peu pluvieux le soleil vient nous réchauffer. Après 2h30 de bonne marche, on arrive : une dernière montée, un vent puissant et glacé sur les derniers mètres, et nous voilà devant la lagune, au pied du Glaciar Grande. Il fait un froid de canard polaire alors autant dire qu’on ne s’y éternise pas !

Glaciar Grande, El Chalten Glaciar Grande, El Chalten Glaciar Grande, El Chalten

Pendant le retour, la fatigue se fait sentir, heureusement on avance bien et on attaque les derniers kilomètres… avant de se rendre compte qu’on s’est trompé à une intersection et qu’on a fait presque 2 km dans la mauvaise direction ! Gros coup de stress, demi-tour au galop, l’adrénaline aidant on refait le chemin jusqu’à l’intersection malheureuse et roulez jeunesse, nous revoilà dans le droit chemin.

Aussitôt arrivés dans le village, nous filons récupérer nos sacs au Airbnb (et acheter 2 bouteilles de soda qu’on descendra en 30 secondes chrono). Les hôtes suivants sont déjà arrivés, on ne pourra donc malheureusement pas se doucher avant de prendre le bus, on se contentera donc de se changer au terminal de bus. C’est donc puants légèrement transpirants et bien fatigués, après 24 km de rando, qu’on attaquera les 24h de bus pour Bariloche.

Laguna Capri, El Chalten

En conclusion, nos randonnées autour du Fitz Roy nous ont vraiment bluffés : elles font sans conteste partie des plus belles que j’ai jamais faites ! Le gros avantage d’El Chalten est d’offrir des randonnées de tous les niveaux : la région n’est pas réservée à ceux qui veulent se lancer dans des treks de plusieurs jours. Même avec un enfant sur le dos, nous nous sommes régalés !

A lire aussi

> Perito Moreno : 50 nuances de bleu (El Calafate)
> Bariloche et la route des 7 lacs
> ARGENTINE : Tous les articles

8 Comments

  1. Narb says

    Vous auriez du consulter le coach Ericounet pour les solutions concernant les activités sportives et l’absence de douche hebdomadaire, il en connaît un rayon, surtout aux alentours de février et du Roc****…!
    Bises

    • unefilledavril says

      Ahah, même sans coach on est très au point sur l’absence de douche !

  2. Olive et Jéjé (d'Argelliers) says

    coucou,
    vous nous faites revivre nos vacances (qui viennent de s’achever la semaine dernière) ! on vient de rentrer de 3 semaines en Argentine (Buenos Aires, Iguazu, région de Salta (cachi, Cafayte…), El Calafate avec le Perito Moreno, El Chalten (les mêmes balades que vous) ! les mêmes photos que vous… profitez bien vous avez la chance de prendre le temps de découvrir ce beau pays !
    bizz à tous les 3

    • unefilledavril says

      Merci à tous les 2, j’espère que vous vous êtes bien régalés !
      On ne verra malheureusement pas les chutes d’Iguazu, par contre dans 3 semaines environ on devrait repasser côté Argentine pour faire le nord. Si vous avez des conseils sur la région, on prend !
      Bises !

  3. Audrey says

    Ouah… ouais il n’y a pas à dire, ça fait envie …. moi qui salive déjà (et encore) tous les jours en voyant les pyrénées… c’est grandiose!
    bon courage pour le bus !
    Bisous!!!

    • unefilledavril says

      Je suis sûre que ça vous plairait trop toutes ces randos ! J’ai pensé à toi en sélectionnant les photos. 🙂

  4. Pingback: Bariloche & la route des 7 lacs – Une fille d'avril

  5. Pingback: Santiago de Chile, Valparaiso et Viña de Mar – Une fille d'avril

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.