Argentine
comments 12

Bariloche & la route des 7 lacs

Route des 7 lacs, Bariloche

Après 24h du bus en provenance de El Chalten (c’est ça l’Argentine !), nous arrivons à San Carlos de Bariloche (Bariloche pour faire plus court), dans la province de Río Negro. Bariloche est située au bord du lac Nahuel Huapi, et c’est une ville très touristique : elle attire beaucoup d’Argentins et de Chiliens en hiver, car son domaine skiable est un des plus étendus d’Amérique du sud, et le reste du temps ses paysages de lacs et de montagnes attirent les randonneurs et amateurs de nature.

1er roadtrip argentin : el camino de los 7 lagos

Après une nuit de sommeil bien méritée, nous récupérons notre voiture de location pour prendre la célèbre route des 7 lacs. Cette route va de Villa La Angustora (à 80 km de Bariloche) jusqu’à San Martin de Los Andes (à 110 km de Villa La Angustora). Elle traverse 2 parcs nationaux (Nahuel Huapi – j’adore ce nom ! – et Lanin) et offre d’incroyables vues sur 7 beaux lacs : Lago Correntoso, Lago Espejo, Lago Escondido, Lago Villarino, Lago Falkner, Lago Machonico et Lago Lacar. Cependant il suffit de jeter un coup d’œil à la carte pour s’apercevoir qu’on a la possibilité de croiser beaucoup plus de lacs que ces 7 là !

Carte de la route des 7 lacs, Bariloche

La route des 7 lacs : infos pratiques

# Itinéraire et planning

Nous avions réservé une voiture pour 3 jours, et booké 2 nuits à San Martin de los Andes, histoire de faire la route tranquillement, l’idée étant de recharger les batteries après nos randonnées à El Chalten ! L’itinéraire peut se faire plus rapidement, mais si vous louez une voiture il vaut quand même mieux la réserver pour 2 jours pour ne pas être trop pressé par le temps, surtout si vous comptez prendre d’autres routes que la nationale 234 qui relie Villa La Angustora à San Martin. En effet, les routes annexes ne sont pas asphaltées et on y roule à 40 km max !

Routes de terre autour de Bariloche

# La route

Parlons de la route justement ! De Villa La Angustora jusqu’à San Martin, la route est très bonne, et asphaltée sur tout le long. En revanche dès qu’on sort de la route principale (la n°234), il faut s’attendre à des routes de terre et de cailloux, sur lesquelles on est obligé de rouler assez doucement. En plus de ça, s’il n’a pas plu depuis plusieurs jours, chaque voiture qui passe soulève un énorme nuage de poussière, ce qui fait qu’on n’y voit absolument rien si on suit une autre voiture de près. Ce n’est pas dangereux et il n’y a absolument pas besoin d’un 4×4, il faut juste le prendre en compte dans son itinéraire car on n’y roule pas à la même vitesse que sur une route goudronnée !

# Logements

Nous n’avons trouvé d’hébergements à un prix correct qu’à San Martin de los Andes, où nous avons eu la chance de trouver un Airbnb chez Mary, une adorable dame chilienne installée en Argentine depuis 25 ans. Villa La Augustora et Villa Traful semblent trop petites pour offrir beaucoup de possibilités d’hébergement. En revanche si vous êtes en camping, vous avez pas mal d’options.

Lago Hermoso, route des sept lacs, Bariloche Lago Meliquina, route des sept lacs, Bariloche Lago Meliquina, route des sept lacs, Bariloche Playa Moreno, route des sept lacs, Bariloche

Que faire sur la route des 7 lacs ?

Randonnées, vélo, kayak, baignades… Nous avons fait la route en mode tranquille, mais la région offre beaucoup de possibilités. En vélo notamment, il y a de beaux parcours à faire, même si ça monte beaucoup et que la majeure partie des itinéraires semblent passer par la route qui est très fréquentée.

En ce qui nous concerne, en plus de parcourir la route en voiture et d’admirer la vue depuis les nombreux miradors qui la jalonnent, nous avons passé deux belles journées au bord de l’eau, à picniquer, bouquiner et jeter des cailloux dans l’eau ! On vous recommande d’ailleurs les rives du Lago Meliquina : assez peu fréquenté, c’est un bon endroit pour se trouver une petite plage tranquille où passer la journée !

Bariloche

De retour de notre roadtrip sur la route des 7 lacs, nous sommes restés quelques jours supplémentaires à Bariloche pour découvrir celle qu’on surnomme la Suisse argentine. Chocolat, chalets de bois… on peut même y manger des fondues ! (ceux qui nous connaissent se douteront bien qu’on n’a pas laissé passer cette occasion de faire une cure de fromage !).

Nous aurions aimé profiter de notre séjour pour faire un tour en vélo mais il s’est avéré que les itinéraires locaux, notamment le circuito Chico, ne sont pas faisables avec un enfant (trop dangereux car la route est très fréquentée et les voitures vont vite). Comme il n’y avait pas vraiment d’alternative, nous avons opté à la place pour une randonnée dans le parc Llao Llao qui se trouve à une vingtaine de km de Bariloche. Nous avons fait une belle boucle dans le parc, et sur le chemin du retour nous nous sommes arrêtés au Cerro Campanario pour admirer la vue sur la région avant de rejoindre Bariloche pour une dernière nuit.

# Parque nacional Llao Llao

Accès : en voiture ou avec le bus 20 (une vingtaine de km – 23 ARS l’aller avec la carte SUBE). Descendre à l’avant-dernier arrêt (Puerto Panuelo) puis de là suivre la route jusqu’à l’entrée du parc (une dizaine de minutes). Ce n’est pas indiqué mais c’est bien là !

Le Sendero de los Arrayanes, indiqué dès l’entrée du parc, permet d’accéder à la Playa Moreno (20 min) puis au Mirador Lago Moreno (50 min) d’où on a une très belle vue sur le lac et la cordillère des Andes.

Parc Llao Llao, Bariloche Mirador Moreno, Parc Llao Llao, Bariloche

# Cerro Campanario

Accès : avec le bus 20 (compter une douzaine de pesos pour cette partie du trajet + à nouveau 23 ARS pour rentrer à Bariloche).

Un peu fatigués par la rando dans le parc nous avons pris le télésiège qui monte directement au Cerro, mais nous aurions volontiers fait la montée à pied dans d’autres circonstances, ne serait-ce que pour économiser les 200 ARS/personne pour l’aller-retour en télésiège. Du haut du Cerro on peut admirer un paysage fabuleux de lacs et de collines boisées. (NB : on avait lu qu’il était possible de payer moitié prix en prenant seulement un aller et en faisant la descente à pied, mais en 2017 ce n’est plus possible).

Vue depuis le Cerro Campanario, Bariloche

Où manger à Bariloche

Manush : de bonnes bières (en happy hour jusqu’à 20h !), de bons petits plats, et un cadre chaleureux ! Tout ça a des prix vraiment très corrects. Ce n’est pas cheap, mais on s’en sort très bien ! On vous recommande la truite et l’agneau qui sont des spécialités locales, c’était délicieux !

Notre avis sur Bariloche et la route des 7 lacs

On ne va pas le cacher, on a trouvé la région de Bariloche moins impressionnante que la Patagonie. Il faut dire que venant de France et notamment des Alpes, nous sommes forcément plus habitués à ces paysages de lacs. Mais ils restent grandioses et notre séjour a été très agréable ! Il faut aussi avouer qu’être en voiture (après des heures et des heures de bus), avaler les kilomètres au son de Good Charlotte et Fakear, et retrouver la liberté de s’arrêter où bon nous semble nous a fait bien plaisir ! Par ailleurs, je pense que pour des amateurs de nature prêts à faire un peu de sport, il y a beaucoup de potentiel dans cette région !

Après cette étape dans la région des lacs, nous sommes passé côté Chili ! En effet Bariloche est tout proche de la frontière, la ville a donc été notre point de départ pour rejoindre Puerto Montt, et l‘île de Chiloé !

A lire aussi

> Première étape au Chili : l’île de Chiloé
> ARGENTINE : Tous les articles

12 Comments

  1. christelle says

    coucou!

    oufs de vos nouvelles, j’ai failli lancer une alerte enlévement et un perdu de vue sur tf1!!

    super petit résumé pour l’autre post! on voit de bonne chose à manger miamiam!

    merci pour celui ci, encore de magnifique paysage
    profitez à fond
    bise les ttc

    • unefilledavril says

      Ah ah, c’est vrai qu’on a laissé passer pas mal de temps, c’est dur de trouver des moments de calme pour écrire ces longs articles ! Cela dit, il y a des updates presque tous les jours sur Facebook et Instagram. 🙂
      Bises à vous !

    • unefilledavril says

      Je me suis posé la question mais j’ai pas cherché, par contre j’ai demandé si les saltenas viennent de Salta et il semblerait que oui (d’après la légende) !

  2. Le résumé ne dit pas s’il y eut baignade dans une eau tiède-bouillante des lacs ? Hérésie, si ce n’est le cas, la tradition familiale se doit d’être maintenue !!…

    • unefilledavril says

      Si si, baignade au moins jusqu’aux genoux, voire jusqu’aux fesses pour celle qui a les genoux plus bas que les autres. 🙂

  3. pépéto says

    Je crois que j’ai perdu le fil entre le blog et Facebook qui sont parfois déphasés. Vous êtes allés à Bariloche après Santiago et Valparaiso ? Donc retour vers le sud ? Bisous à tous les trois.

    • unefilledavril says

      Oui, ya un gros décalage entre les 2 ! Facebook est à jour, mais c’est beaucoup plus long d’écrire les articles du blog, donc il y a 2-3 semaines de décalage ! On a fait dans l’ordre : Bariloche, Chiloe, Puerto Varas, Santiago, Valparaiso et San Pedro de Atacama (on remonte !). Bises !

  4. Pingback: Osorno & le parc Vicente Pérez Rosales – Une fille d'avril

  5. Pingback: Nord de l’Argentine : boucles sud et nord autour de Salta – Une fille d'avril

  6. Bonjour! Super blog 🙂
    Nous sommes un couple de trentenaires aussi et cherchons à louer une voiture aussi dans les environs, mais tout semble bcp plus cher qu’au Chili – avez vous trouvé un bon plan?

    Merci!

    • unefilledavril says

      Bonjour Ju ! Effectivement l’Argentine c’est globalement plus cher que le Chili. Je n’ai malheureusement pas de bon plan à vous proposer, nous sommes tout simplement passés par rentalcars.com pour trouver la meilleure offre. Bon voyage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.