Equateur
comments 6

Montañita : une semaine au paradis

Montanita, Equateur

J’exagère à peine ! On a adoré être à Montañita, d’ailleurs les 4 jours qu’on prévoyait d’y passer se sont vite rallongés en une semaine.

Commençons par le commencement :

Comment aller à Montañita ?

De Cuenca, il fallait qu’on prenne un bus pour Guayaquil, puis un autre pour Montañita. N’ayant aucune idée des horaires de ce deuxième bus, et sans savoir si on pourrait tout faire en une journée, nous avons décidé de partir assez tôt de Cuenca. Il y a des bus pour Guayaquil toutes les demi-heures, donc pas besoin de réserver à l’avance.

A Guayaquil, nous avons découvert avec admiration le gigantesque terminal de bus. Tellement grand et moderne qu’on dirait presque un aéroport ! A peine arrivés, on se renseigne sur les bus en direction de Montañita : il y a en a justement un qui part dans 15 minutes. Ok, 15 minutes pour traverser le terminal au pas de course, acheter les billets, emmener Lilly aux toilettes, trouver des sandwichs à un prix correct, accéder au quai.
C’est bon, on y est, au final c’est nous qui attendons le bus. 😃

Infos pratiques :
Bus Cuenca – Guayaquil : toutes les 30-40 min, 8 USD/pers
Bus Guayaquil – Montañita : Compagnie CLP, 6 USD/pers.

2h plus tard, le bus nous lâche à Montañita. Sacs sur le dos, on part à la recherche d’un hôtel sympa. Il fait une chaleur assez étouffante mais bienvenue après le froid de Cuenca. Après avoir un peu tourné, nous choisissons un hôtel correct mais sans plus, en décidant d’en trouver un mieux dès le lendemain, et nous partons à la découverte du village.

Après une nuit dans notre chambre trop petite, nous partons à la recherche d’un petit déj et d’un hôtel plus à notre goût. En s’écartant des rues principales, on trouve assez vite un petit hôtel sans prétention mais confortable, à deux pas de la plage, presque vide, où la patronne nous propose une grande chambre avec 4 lits et la clim pour 15$. Jackpot ! Le changement d’hôtel effectué, c’est l’heure d’aller goûter l’eau ! A cette heure-là elle est parfaite, la plage est presque vide, très propre, la mer est chaude et transparente. Lilly se lance dans les vagues et se régale.

Montanita, Equateur Montanita, Equateur Montanita, Equateur Montanita, Equateur Montanita, Equateur

Cette semaine est passée tout en douceur, avec une routine des plus sympas, entre grasses matinées, baignades et sessions de surf, siestes et bons repas. La ville était agréablement tranquille, nous l’avons vue presque endormie en début de semaine, et progressivement plus animée alors que le weekend approchait.

Cet endroit, c’est un peu un coup de foudre : c’est normalement très touristique, avec tous les défauts des endroits touristiques… mais il faut croire qu’on y était au bon moment ! Début mai, fin de la haute saison, moins de monde et de bruit, mais un temps toujours parfait, et une eau incroyablement chaude.

Montanita, EquateurMontanita, Equateur

Notre endroit préféré pour le petit déj :

L’allée des petits déjeuners ! Une des rues est occupée par des stands de petits déj, qui vendent tous la même chose au même prix : jus de fruits frais, pancakes, tostadas, omelettes, salades de fruits. Miam ! Après le premier jour, nous y sommes allés tous les matins, en testant à chaque fois une combinaison différente pour varier les plaisirs. Si vous y êtes deux ou plus, c’est le meilleur endroit pour se faire un super petit déj en partageant plusieurs choses ! On allait tout le temps au stand Flores, car la fille était très sympa et nous faisait systématiquement un thé et un café gratuit.

Montanita, Equateur

Astuce : De manière générale, pour les repas, mieux vaut éviter les rues principales de Montañita, les menus et les plats y sont beaucoup plus chers. Idem pour se loger, les hôtels y sont plus chers et c’est beaucoup plus bruyant.

Notre endroit préféré pour déjeuner :

Le restaurant Cocina Peruana : Menu du jour à 3,50$, avec un jus, une entrée et un plat. On a dû prendre le ceviche en entrée presque à chaque fois ! C’est bon et pas cher, c’était notre cantine à Montañita !

Où manger à Montañita

    • Allée des petits déj : pour le petit déj ou le goûter
    • Cocina Peruana : lunch et dîner à 3,50$

Montanita, Equateur

  • Caña Grill : des burgers, pour changer un peu du combo riz-poulet ou riz-poisson !
  • Ezzio’s : bonnes pizzas
  • Street food : dans la rue vous trouverez facilement de quoi manger (mais pas moins cher qu’un menu à 3,50$) : hamburgers, seco de polo, fritures diverses… et bien sûr ceviches !
Où dormir à Montañita

Hostal David : à l’écart des rues touristiques et pourtant très bien placé, à un bloc de la plage. Chambres assez spacieuses et plutôt confortables, dont certaines avec la clim. Une petite cuisine mais très très basique. La patronne est adorable, une vraie maman aux petits soins pour nous. Comme l’hôtel était vide, nous avons pu obtenir une grande chambre avec clim à 15$.

Louer un surf / Prendre des cours de surf
Cours : environ 20$ pour 2h
Location : 15$/jour, ou 10$/jour si vous avez fait un cours avec le magasin en question.

Montanita, Equateur

Que faire à Montañita ?

  • Se baigner dans l’eau super chaude (le matin est plus calme, la marée est encore basse et il y a moins de monde), ramasser des coquillages.
  • Goûter sur la plage (noix de coco fraîche, banane rôtie au fromage – madurito con queso).
  • Admirer le coucher du soleil sur la promenade le long de la plage.
  • En fin d’après-midi, marcher jusqu’au bout de la plage (vers l’ouest) pour un verre dans un resto, devant le coucher du soleil (ambiance romantique assurée).
  • Surfer
  • Choisir des souvenirs : ce n’est pas quelque chose qu’on peut se permettre de faire habituellement (pas de place dans les sacs), mais pour une fois on s’est fait plaisir ! C’est dans une boutique de l’allée des petits déj que j’ai trouvé les plus beaux objets d’artisanat, et j’ai pu ramener une jolie pochette tissée à la main qui ne me quitte plus. Et il y a partout dans la rue des petits stands de babioles assez sympas.

Montanita, Equateur Montanita, Equateur

Avant de finir, il faut que je vous raconte 2 anecdotes moins idylliques, mais sans lesquelles ce récit ne serait pas la vérité vraie :

  • Juste après qu’on se soit installé à l’Hostal David, il a plu toute la nuit très fort et notre chambre s’est retrouvée inondée à 2h du mat (la fenêtre était mal foutue). Heureusement j’ai pu mettre tous les sacs en hauteur en attendant la fin de la nuit.
  • Le dernier jour avant notre départ avait lieu une fête patronale avec un grand concert… et la scène était située juste sous nos fenêtres ! La patronne nous a fait changer de chambre pour qu’on soit un peu plus tranquille, mais rien à faire, on n’a pas dormi dans la nuit. Le concert ne s’est fini que vers 6h du mat, alors qu’on sortait de l’hôtel pour aller prendre notre bus pour Guayaquil !
Une alternative à Montañita : Olon
Si nous avons autant aimé Montañita, c’est sûrement parce que nous n’y étions pas en haute saison. Je pense que sinon notre opinion aurait été bien différente, j’imagine que la ville est plus bruyante (c’est une ville de fêtards avant tout), la plage plus sale… Si vous venez en haute saison, il vaut peut-être mieux privilégier le village d’Olon, un peu plus au nord, qui est censé être beaucoup plus tranquille.

Cette semaine de plage et de farniente nous a fait du bien, car depuis le début de notre voyage, on avait surtout passé du temps en montagne ! D’ailleurs, on y est vite retourné, car après Montañita, c’est vers Latacunga que nous sommes partis, point de départ pour visiter la Laguna Quilotoa (4000 m) et le volcan Cotopaxi (4800 m).

Enregistrer

Enregistrer

6 Comments

  1. Claire Parmeggiani says

    Je ne sais pas pourquoi je ne suis pas venue plus tôt lire les récits du voyage ! Je dois être nulle !
    Je vais donc remonter le temps pour lire tes articles !
    La petite Lilly est vraiment superbe ❤️❤️❤️❤️

    • unefilledavril says

      Merci Claire, c’est un plaisir de recevoir tes petits mots ! J’espère que les articles te plairont !

  2. Narb says

    Sandalettes roses semblent être résistantes à toute épreuve ! Etonnant, qui l’eût pensé ? Et elles grandissent avec les pieds de Raccoon ?? Top !

  3. Pingback: Retour en altitude ! A l’assaut du Quilotoa et du Cotopaxi – Une fille d'avril

  4. Pingback: Quito, promenade colorée dans le centre historique – Une fille d'avril

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.