Equateur
comment 1

Quito, promenade colorée dans le centre historique

Quito, Equateur

Après avoir parcouru l’Equateur, de Cuenca à Montañita, à la région de Latacunga, nous arrivons dans la capitale pour quelques jours avant de prendre notre avion pour les Galapagos.

Quito n’a pas une très bonne réputation (comme beaucoup de grandes villes sud américaines), il est conseillé d’y faire preuve de prudence, sans devenir parano pour autant. En ce qui nous concerne, nous avons apprécié le très beau centre historique de la ville – qui nous a semblé assez sûr en journée, mais nous n’avons quasiment pas vu les autres quartiers (il faut dire qu’on aime de moins en moins les grandes villes !).

Comme nous n’avons pas fait grand chose sur place à part marcher à la découverte du centre, je me contenterais de quelques photos ! A faire : déambuler dans les rues du centre historique, avec notamment la calle La Ronda, admirer la vue sur le Panecillo (la colline toute ronde qu’on voit sur une des photos), marcher jusqu’à la Basílica del Voto Nacional et monter dans les tours pour admirer la vue (2$, ça vaut vraiment le coup – mieux vaut ne pas avoir le vertige !). On a aussi marché jusqu’à La Mariscal pour voir à quoi ressemblait le quartier mais c’est assez peu charmant comparé au centre. Enfin, nous avons visité le palais présidentiel, en pleine redécoration car c’était quelques jours seulement avant l’investiture du nouveau président de la république ! La visite est gratuite, il suffit de s’inscrire sur un créneau horaire disponible (billetterie juste à coté du palais – mieux vaut réserver tôt car vers 10-11h ils ne reste déjà plus que des places pour la fin de journée !). Toute la première partie de la visite est consacrée à l’histoire de l’Equateur, ce qui pourrait être super intéressant si les guides n’essayaient pas de squeezer des siècles d’histoire en 15 minutes !

Infos pratiques :

Venir à Quito :
Depuis Latacunga en bus : 2,15$ (2h)
Du terminal sud au centre historique en taxi : 6$.
Quitter Quito :
Du centre à l’aéroport en taxi : 25$
Du centre au terminal nord : une dizaine de dollars

Sécurité & arnaques :
Comme dans toutes les grandes villes, il faut faire attention à bien prendre un « taxi seguro » (à Quito, ils sont jaunes avec une plaque orange, 2 caméras à l’intérieur, un panic button et un compteur). Je vous conseille de demander l’utilisation du compteur et de rester vigilant : le taxi seguro pris au terminal a quand même essayé de nous arnaquer 2 fois (en nous annonçant 10$ pour la course, alors qu’avec le compteur on n’en a eu que pour 6$, et en nous demandant de payer un prix plus élevé que ce que marquait le compteur).

Où dormir à Quito : centre historique ou la Mariscal ?

Nous faisons toujours quelques recherches avant d’arriver dans une grande ville pour savoir quels sont les quartiers recommandés pour se loger. A Quito les forums conseillent principalement le centre historique et la Mariscal, mais ce deuxième est très touristique et pas forcément très sympa. Nous avons donc choisi le centre historique et nous n’avons pas regretté ce choix.

Hôtel Yumbo Imperial : 15$ la chambre double avec sdb privée. Bon petit déjeuner bien copieux à 2,5$/pers. Dispose d’une cuisine, eau bien chaude, wifi un peu capricieux. La famille qui tient l’hôtel est adorable !

Quito, Equateur Quito, Equateur Quito, Equateur Quito, Equateur Quito, Equateur Quito, Equateur Quito, Equateur Quito, Equateur Quito, Equateur Quito, Equateur

Sur ce, réveil à 4h du mat pour prendre notre vol pour les Galapagos, que la compagnie aérienne a eu la bonne idée d’avancer à 7h alors qu’on s’était arrangés pour avoir un vol à midi !

Enregistrer

1 Comment

  1. Pingback: 2 semaines aux îles Galapagos – Une fille d'avril

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.