Equateur
comments 5

Que faire aux Galapagos – Santa Cruz & San Cristóbal

leondormidoIMG_20170530_094732473feat

Notre mois en Équateur s’est conclu par 2 belles semaines aux Galapagos, une étape que nous attendions avec impatience ! Comme je l’expliquais dans ce premier article, nous avons choisi d’aller sur deux des quatre îles principales, Santa Cruz puis San Cristóbal (en repartant cependant de l’aéroport de Santa Cruz, car repartir d’un aéroport différent est généralement beaucoup plus cher).

Astuce : arriver via Baltra et repartir de San Cristobal (ou inversement), c’est possible ?

Il y a deux aéroports aux Galapagos : celui de Santa Cruz (Baltra) et celui de San Cristobal. Il est généralement moins cher d’arriver et de repartir du même aéroport mais rien ne vous empêche de comparer les prix pour trouver l’option qui vous convient le mieux. Le prix du bateau entre les deux iles est de 30$/pers. Si repartir d’un aéroport différent ne vous coûte pas plus de 30$ plus cher, foncez !

A noter : si vous repartez du même aéroport et que votre vol est en milieu de journée, vous n’êtes pas obligé de revenir la veille sur votre île de départ. En effet il est possible de prendre le bateau de 7h du mat qui arrive bien à temps. Notez en revanche que sur Santa Cruz le bateau de 7h arrive trop tard pour prendre le bus qui va à l’aéroport, il faut donc y aller en taxi (25$).

lobosIMG_20170528_095103

Santa Cruz

Arriver à Santa Cruz

En avion depuis l’aéroport de Baltra : une fois arrivé à l’aéroport, il faut prendre le bus de votre compagnie aérienne (gratuit) jusqu’au quai puis une lancha jusqu’à l’île Santa Cruz (1$). De là, vous avez la possibilité de prendre un taxi jusqu’à Puerto Ayora (25$) mais c’est beaucoup moins cher de prendre un bus (2$), quitte à prendre un taxi pour finir si votre hôtel est excentré.

En bateau depuis une autre île : les navettes d’une île à l’autre coûtent 30$/pers, avec 2 départs par jour. Les enfants de plus de 2 ans sont censés payer le trajet.

Où se loger / Où manger à Santa Cruz

La plupart des visiteurs logent dans Puerto Ayora, la principale ville de l’île. On y trouve des hôtels de luxe comme des hôtels de backpackers. N’hésitez pas à vous éloigner du plein centre pour avoir de meilleurs prix.
Pour ce qui est des restaurants, là encore vous avez tout intérêt à vous éloigner du centre : en remontant la rue principale, vous trouverez facilement des restaurants où mangent les locaux, et qui proposent des menus complets (soupe, plat, boisson) entre 3,50 et 5$. Choisir un hostel avec cuisine et préparer certains de ses repas (notamment les petits déjeuners et les repas du soir) est un bon moyen de faire des économies.

manger-IMG_20170522_151231

Que faire à Santa Cruz

Tortuga Bay

Tortuga Bay est une magnifique plage, nommée ainsi parce qu’on peut (si on a de la chance) y voir des tortues marines. On peut y accéder à pied depuis Puerto Ayora. Il faut compter 40 minutes de marche depuis l’entrée du sentier. Attention on ne peut pas se baigner à Tortuga Bay à cause des forts courants, il faut continuer jusqu’à la plage de la Mansa, qui est plus petite et beaucoup plus calme, parfaite pour une baignade tranquille (sable doux, très agréable mais pas de vagues). En chemin, on peut voir des iguanes marins, des hérons, et en regardant bien les vagues on peut espérer apercevoir des tortues marines. En revanche, n’espérez pas voir de tortues sur la plage, il n’y en a pas ! Mieux vaut venir pas trop tard, car la playa de la Mansa se remplit vite, et le retour se fait sous le soleil, c’est un long chemin. Il est possible de rentrer en lancha mais c’est excessivement cher (10$/pers).

tortugabay-IMG_20170522_105716072

tortugabayIMG_20170522_113838

tortugabayIMG_20170522_111811044

tortugabayIMG_20170522_113512626

Station Darwin

Il s’agit d’un petit musée gratuit auquel on peut accéder à pied depuis le centre de Puerto Ayora, après une petite marche d’environ une demi-heure (sous le soleil !). On y trouve des explications sur ce que les scientifiques font aux Galapagos, les programmes qu’ils mettent en place, etc. Intéressant ! On peut aussi y voir des nurseries de tortues marines, qui sont récupérées à l’état d’oeuf et gardées à la nurserie jusqu’à ce qu’elles aient quelques années, avant d’être relachées dans la nature. C’est de cette manière que les scientifiques locaux ont réussi à « relancer » cette espèce qui a failli s’éteindre il y a quelques années.

Réserve El Chato (+ tunnels de lave et Los Gemelos)

Une autre activité sympa : la visite de la réserve El Chato où vivent les tortues terrestres géantes qui font la célébrité des Galapagos. La réserve étant un peu éloignée, le mieux est de s’y rendre en taxi et d’en profiter pour découvrir Los Gemelos (deux cratères complètement ronds). Négociez le tour en taxi à 25-30S et comptez une petite demi-journée pour le faire. L’entrée dans la réserve coûte 3$ et donne droit à une boisson chaude. Elle permet aussi de parcourir les tunnels de lave qui sont dans la réserve. Honnêtement ce n’est pas dingue, mais ça reste sympa d’aller spotter ces énormes bestioles cachées sous les arbres, dans l’odeur douceâtre des goyaves bien mûres tombées par terre.

chatoIMG_20170524_102127197

chatoIMG_20170524_103917084

Las Grietas

Un chouette endroit à explorer avec masque et tuba ! Il s’agit d’un beau canyon rempli d’eau claire. Des escaliers de bois mènent à une petite plateforme au niveau de l’eau. Pour y aller, il faut se rendre au port pour prendre une lancha (0,80$/pers) et marcher une dizaine de minutes de l’autre côté. Notez que ce n’est pas vraiment un endroit pour prendre un bain de soleil et lézarder : il y a peu de place et surtout des rochers. Par contre c’est un endroit plutôt sympa pour le snorkeling même s’il faut bien avouer qu’on n’y a pas vu des masses de poissons !

grietasIMG_20170523_094925538_HDR

grietasIMG_20170523_103759584_HDR

Plongée & snorkeling

Santa Cruz offre beaucoup de possibilités de plongée et de snorkeling en mer. Vous trouverez facilement des baptêmes (« Discovery ») si vous n’avez pas la licence. Nous avons fait un baptême à côté de l’île de Seymour avec l’agence Nauti Dive, pour 150$ chacun. Un beau bateau, 12 personnes max, instructeurs très sympas. Nous étions seulement 3 à faire le discovery et avec Fabien nous avons pu plonger en alternance pendant que l’autre restait avec Lilly. La visibilité était excellente et nous avons pu voir plein de requins et de beaux poissons colorés. Faites un tour des agences pour trouver l’offre qui vous convient et surtout n’hésitez pas à négocier les prix (surtout si vous voulez faire plusieurs sorties, négociez un package avec l’agence choisie !).

DCIM100GOPROGOPR9519.

Observer les animaux dans le port

A la nuit tombante, les eaux du port reçoivent la visite de nombreux animaux : lobos de mar (otaries des Galapagos) qui squattent les bancs de l’embarcadère, petits requins, pélicans…

puertoayoraIMG_20170524_185751

puertoayoraIMG_20170524_190413278

San Cristobal

Arriver à Sans Cristobal :

En avion depuis l’aéroport de San Cristobal : l’aéroport est très proche de Puerto Baquerizo.

En bateau depuis une autre île : les navettes d’une île à l’autre coûtent 30$/pers, avec 2 départs par jour. Les enfants de plus de 2 ans sont censés payer le trajet. Il faut compter 2h depuis Santa Cruz.

Où se loger / Où manger à San Cristobal

A San Cristobal, c’est à Puerto Baquerizo que vous logerez. Attention le village est en montée, du coup mieux vaut choisir un hôtel pas trop éloigné du bord de mer. En ce qui nous concerne on avait réservé à l’avance et on s’est retrouvé un peu loin, en haut d’une grosse montée !

Pour manger, on trouve comme à Puerto Ayora des menus à un prix correct le midi (4-5$). Le soir c’est plutôt à la carte donc si vous avez la possibilité de cuisiner, vous ferez quelques économies, idem pour les petits déj qui sont souvent assez chers. De manière générale, tout est un peu plus cher qu’à Santa Cruz et il n’y a pas des masses de choix dans les magasins d’alimentation.

puertobaquerizoIMG_20170601_175238489_HDR

Que faire à San Cristobal

La Loberia

Une plage un peu éloignée, bien pour faire du snorkeling. Nous y avons vu des poissons et surtout des tortues marines ! Il est possible d’y aller à pied (30-40 min) ou de prendre un taxi (à négocier à 3$). Attention pour le retour il y a parfois des taxis qui attendent là-bas mais pas toujours : soyez donc prêt à faire le retour à pied (ce n’est pas excessivement long mais la route est vraiment au soleil).

DCIM100GOPROGOPR0216.

loberiaIMG_20170529_101700508

Tijeretas

Notre endroit préféré à San Cristobal : c’est là qu’on a pu jouer avec les lobos de mar (otaries des Galapagos). On s’y rend à pied depuis Puerto Baquerizo. On peut commencer par monter au Cerro Tijeretas pour avoir une belle vue sur la côte, et redescendre ensuite à la crique pour y faire du snorkeling. Il y a beaucoup d’otaries qui y viennent, et qui ne sont vraiment pas très farouches. Nous avons joué avec un petit trop mignon ! Par contre il y avait aussi un gros mâle qui squattait l’échelle permettant de descendre dans l’eau, quel gros relou !

tijeretasIMG_20170531_101559595

tijeretasIMG_20170531_115818747

DCIM100GOPROGOPR0498.

DCIM100GOPROGOPR0523.

Plages Oro, Man, Punta Carola…

Contrairement à Santa Cruz, il y a de belles plages accessibles directement depuis le port. Le soir elles sont fermées assez tôt (vers 18h) car les otaries viennent y dormir. Un spectacle assez impressionnant ! Nous avons vu un gros mâle qui rassemblait sa tribu et qui engueulait un autre (une autre ?) qui ne voulait pas sortir de l’eau !

lobosIMG_20170528_173704043

Plongée et snorkeling

A San Cristobal c’est surtout le snorkeling qui est mis en avant car les sites s’y prêtent particulièrement bien. Bien entendu vous y trouverez aussi de la plongée mais il s’agit surtout d’expéditions réservées aux licenciés, nous n’avons quasiment pas vu d’agences proposant des baptêmes.

Pour les tours, on vous proposera le 360° (tour de l’île), 180° (tour partiel), la Isla de lobos… Les possibilités sont nombreuses et alléchantes ! Nous avons fait le tour 180° (compter 100$/pers), qui inclut notamment un snorkeling au Leon Dormido (aussi appelé Kicker Rock), un endroit célèbre car on y nage au milieu des requins. Il s’agit des images ci-dessous : un gros rocher au milieu de l’océan, on nage dans l’étroit canal qu’on aperçoit sur la troisième photo. Impressionnant et un peu flippant ! Malgré la visibilité pas très bonne ce jour-là, nous avons pu voir plein de requins, des tortues, une raie manta…

leondormidoIMG_20170530_154528

leondormidoIMG_20170530_154207

leondormidoIMG_20170530_154327

Fin de ces deux belles semaines de découverte ! Je prévois encore un petit article plutôt orienté budget, car au final contrairement à ce qu’on pensait, ce n’est pas si cher de voyager aux Galapagos. Pour l’instant, en bilan de cet article, si on nous posait la question : quelle île avez-vous préférée ? Ce serait San Cristobal sans hésiter ! Plus mignon, plus de choses à faire facilement par soi-même, et encore plus de contacts avec la vie marine !

5 Comments

  1. Sabine says

    Que de belles découvertes ! C’est toujours un plaisir de vous suivre dans vos aventures.
    Bises. 😉

    • unefilledavril says

      Coucou Sabine ! J’ai tellement de retard dans les articles… mais je suis contente de vous faire voyager ! 🙂 Bises !

  2. Pingback: 2 semaines aux îles Galapagos – Une fille d'avril

  3. Audrey says

    coucou!
    j’ai un peu de retard dans vos articles mais de ce que j’arrive à suivre, vous avez l’air de bien profiter et les paysages sont vraiment magnifiques!
    Je vois que tu utilises whattsapp, je vais peut-être vous écrire plus facilement avec ce biais (j’utilise de moins en moins l’ordinateur…).
    A bien vite profitez bien de vos futures péripéties !
    Bisous
    Audrey

    • unefilledavril says

      Salut Audrey ! Moi aussi j’ai du retard dans l’écriture ! En tout cas oui pour whatsapp n’hésite pas, c’est sûr que c’est plus rapide pour se donner des nouvelles ! Bises à vous tous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.