Colombie
comment 1

La Colombie côté Caraïbes : Taganga, Minca & le parc Tayrona

Taganga, Minca et Tayrona

De Medellín, nous voilà donc partis vers le nord de la Colombie, à la découverte de la côte caribéenne. 17 bonnes heures de bus nous attendent pour rejoindre Santa Marta, la principale ville de la région. Mais nous n’y resterons pas, car plusieurs amis voyageurs nous ont expliqué que ce sont plutôt les alentours de Santa Marta qui sont intéressants, et que la ville en elle-même est plutôt à éviter.

À Santa Marta, sous une chaleur écrasante qui nous change sacrément du « printemps » pluvieux de Medellín, nous sautons dans un taxi en direction de Taganga, un petit village anciennement dédié à la pêche et qui attire depuis plusieurs années la classe moyenne colombienne en vacances.

Santa Marta – Taganga :
En taxi : 15 000 COP depuis le terminal de bus. 15 min environ.
Il y a aussi un bus à environ 1 000 COP/pers mais ça prend évidemment plus de temps.

Taganga, Colombie

Taganga : notre base pour explorer la région

On avait lu avant d’arriver que Taganga était devenu vraiment très touristique, et effectivement le village est rempli d’hôtels, il n’y a quasiment que ça. N’ayant rien réservé, nous faisons le tour pour trouver un hôtel qui nous convient et nous posons finalement nos valises chez Erika, au Latin Hostel : basique et pas très moderne, mais la terrasse ombragée et la piscine nous font de l’œil vu la chaleur, et Erika et sa fille sont adorables (63 000 COP/nuit).

La plage de Taganga n’étant pas particulièrement jolie, nous prenons rapidement la direction de Playa Grande, qui est censée être très belle. Le chemin pour s’y rendre à pied part de la plage de Taganga (tout à droite) et prend un peu de hauteur en suivant la côte. La promenade nous offre une belle vue sur la mer mais… les abords du chemin sont jonchés de plastiques et de déchets ! Et quand on arrive à Playa Grande c’est encore pire : la plage est sale, des plastiques flottent entre les baigneurs, et il n’y a pas un endroit pour poser sa serviette car la plage est littéralement couverte de chaises que des loueurs louent pour quelques milliers de COP. Déception intense !

Taganga, Colombie

Histoire de continuer à noircir le tableau, on apprend en parallèle que Taganga, sous ses allures de petit village tranquille, en fait ça craint… tout est relatif bien entendu, mais après l’avoir entendu de plusieurs personnes différentes, locaux et voyageurs, je veux bien croire qu’il ne s’agit pas que de rumeurs de touristes malchanceux.

Sécurité à Taganga

De notre côté nous n’avons absolument rien vu de menaçant mais plusieurs locaux, dont notre logeuse Erika et notre guide « Jungle Joe » à Minca, nous ont confirmé qu’il y avait des raisons de se montrer vigilant. Du coup nous avons simplement joué la sécurité en sortant les poches vides (pas de téléphone, pas de CB, juste un peu d’argent liquide) et en évitant de rentrer tard le soir, même si les rues étaient toujours très tranquilles quand nous y étions.

Comme nous n’étions pas fans du lieu, nous avons pris Taganga comme point de départ pour différentes excursions : Minca et le parc national Tayrona, sachant que c’est aussi le point du trek de la Ciudad Perdida qui avait l’air plutôt sympa.

Minca : une journée entre cascades et café

On aurait se rendre à Minca par nos propres moyens, mais pour des raisons de timing et pour plus de simplicité, nous avons -une fois n’est pas coutume- choisi de faire une excursion à la journée depuis Taganga. Le matin, nous partons donc vers Minca en navette, où nous rencontrons notre guide « Jungle Joe », et le reste de notre petit groupe (6 personnes dont un aventurier-biker chilien et un sympathique couple colombien accro aux chicharrones, et un chien nommé Quinoa). Nous marchons dans la forêt jusqu’à la rivière, et nous nous arrêtons à plusieurs endroits très sympas pour nous baigner.

Excursion à MincaExcursion à Minca

On marche ensuite jusque chez Jungle Joe, qui nous cuisine un délicieux almuerzo dans sa maison construite en bambou. L’après-midi est consacré à apprendre plein de choses sur la construction en bambou et le cacao (dégustation de cacao aux différentes étapes de production). Après cela nous marchons (sous la pluie) jusqu’à une petite finca familiale où nous dégustons un très bon café, tout en discutant de la production du café et de la coca.

Jungle Joe est passionnant, et la discussion se poursuit bien au delà de l’heure de retour prévue initialement. Nous parlons de l’immense biodiversité de la Colombie, et nous apprenons qu’elle est notamment due au fait que les campagnes ont été désertées pendant La Violencia (une période de guerre civile dans les années 1950, pendant laquelle près de 300 000 Colombiens ont été tués). Aujourd’hui d’ailleurs, plus de 70% de la population vit dans les zones urbaines et il manque de la main d’œuvre pour récolter le café car les Colombiens ont peur de retourner dans les plantations.

Au bilan, une excellente journée (notre guide JJ y est pour beaucoup !), en très bonne compagnie.

Infos pratiques : 1 jour d’excursion à Minca

Nous avons réservé auprès de l’agence Tayro Taganga (en face de l’unique distributeur de Taganga, à l’entrée du village). Normalement 110 000 COP/pers, négocié à 90 000.

Excursion à Minca Excursion à Minca Excursion à Minca - culture et préparation du cacao Excursion à Minca

Le parc national Tayrona

Tayrona est un parc national célèbre pour la beauté sauvage de ses plages. Nous y avons passé 2 journées et 1 nuit, à la découverte de la nature colombienne (palmiers et cocotiers à gogo) et des belles plages de la côté caraïbes. Histoire de ne pas vous assommer avec un article à rallonge, je vous mets toutes les infos pratiques et utiles pour découvrir le parc dans un article à part : hébergement/camping, coût, comment y aller… Habitués aux parcs montagneux, nous étions assez surpris de découvrir un parc de plages ! Vous pouvez lire mon avis plus complet dans l’article ci-dessous.

Parc national Tayrona Parc national Tayrona Parc national Tayrona Parc national Tayrona Parc national Tayrona

Après ces quelques jours dans la région, nous reprenons la route en direction de celle qu’on surnomme la perla de Caribe !

1 Comment

  1. Pingback: Découvrir le parc Tayrona – Une fille d'avril

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.