Colombie
comment 1

Découvrir le parc Tayrona

Conseils pour visiter le parc Tayrona

J’ai regroupé ici toutes les informations utiles sur le parc Tayrona, qui se situe sur la côte Caraibes de la Colombie, dans la région de Santa Marta. Le Parc national naturel de Tayrona est situé à une trentaine de kilomètres de la ville de Santa Marta, dans la région carribéenne de la Colombie. C’est le deuxième parc le plus visité du pays, avec une forte proportion de touristes nationaux.

Nous avons choisi d’explorer le parc depuis le petit village de Taganga.
Nous sommes partis le matin de Taganga (en ne prenant que l’essentiel et en laissant la majorité de nos affaires dans notre hôtel), nous avons passé une nuit dans le parc et nous sommes revenus à Taganga le lendemain en fin de journée. Comme l’entrée du parc est assez chère (48 500 COP/pers), nous avions choisi d’y passer 2 jours et 1 nuit pour en profiter autant que possible, mais nous avons constaté que c’était loin d’être la solution la plus économique – voir plus bas.

Se rendre au parc Tayrona

On peut se rendre à Tayrona en bus et en lancha (petit bateau).
Les bus, au départ de Taganga ou Santa Marta, laissent les visiteurs à l’entrée El Zaino. De là, il faut montrer patte blanche passer l’entrée du parc puis marcher en direction des plages et campings. Les lanchas en revanche vous déposent directement au Cabo San Juan.
La voie terrestre étant bien plus économique, c’est cette option que nous avons choisie (sachant par ailleurs qu’on nous avait déconseillé la lancha avec Lilly).

Nous avons réservé le trajet auprès de l’agence Tayro Taganga, située à Taganga (à l’entrée du village, en face du distributeur) : aller-retour à 50 000 COP, négocié à 45 000/pers. Il y a peut-être moyen d’y aller avec des bus locaux mais nous n’en avons pas vraiment entendu parler. En lancha, il faut compter 50 000 COP par trajet donc 100 000 l’AR.

Hébergement dans le parc

Plusieurs possibilités :

  • On peut amener sa propre tente ou louer une tente avec matelas (tente 2 personnes). C’est l’option que nous avons choisie et nous avions largement assez de place pour 3. Vu la chaleur, pas besoin de duvet, mais un drap pour couvrir les matelas aurait été le bienvenu (à défaut, une serviette de plage fait l’affaire).
  • Il est aussi possible de louer un hamac avec moustiquaires (+ casier pour ranger ses affaires). Pour 2 personnes le prix est sensiblement le même que celui d’une tente.
  • Enfin il est possible de dormir dans un lodge mais le prix est bien évidemment beaucoup plus élevé.

Il y a deux campings : celui d’Arrecifes (le premier sur le chemin, à 1h de marche d’El Zaino) et celui du Cabo San Juan (1h de plus). Arrecifes est plus familial et plus tranquille, tandis que le Cabo semble plutôt regrouper les backpackers festifs. A Arrecifes nous avons payé 28 000 COP pour la location de la tente et 24 000 par adulte, soit 76 000 COP pour une nuit (les douches -froides bien sûr- sont incluses). Pour le petit déj et les repas, la meilleure option que nous avons trouvée est le Rincon de Fabi (plage Arenillas). Le restaurant du camping Arrecifes, où nous avons mangé le soir (il faisait trop nuit pour aller ailleurs), est très cher.

A faire dans le parc

Marche et baignades sont au programme ! Les chemins de l’entrée El Zaino jusqu’au Cabo San Juan sont faciles même si la chaleur intense et humide (et les kilos sur le dos) complique un peu l’exercice.

A chacun de faire son programme : buller sur la plage pendant des heures, snorkeller (playa Piscina), explorer la jungle de cocotiers, partir en expédition vers les vestiges archéologiques de Pueblito, spotter des singes (sans les nourrir, hein !), etc.

Conseils pour visiter le parc Tayrona Conseils pour visiter le parc Tayrona

Nous étions en #modetranquille et nous avons passé nos deux jours dans la partie la plus populaire du parc, entre Arrecifes et le Cabo San Juan. Nous avons beaucoup aimé la plage Arenillas, très chouette avec une belle eau claire, mais nous avons été un peu déçus par la Piscina qui est réputée pour le snorkelling : aucun poisson n’a montré le bout de son nez ! Enfin la plage du Cabo San Juan offre un vrai décor de carte postale (mais forcément il y a beaucoup de monde).

On n’aurait pas dit non à une petite randonnée plus poussée, vers Pueblito par exemple, mais on a appris une fois sur place qu’il fallait compter environ 6h aller-retour depuis le Cabo, ce qui n’était pas jouable pour nous (il aurait fallu qu’on passe la nuit au Cabo au lieu d’Arrecifes et qu’on rester une nuit supplémentaire). Si cette rando vous intéresse, je vous conseille de prévoir suffisamment d’eau et de nourriture (impossible d’acheter de quoi faire un picnic sur place) et dormir 2 nuits au Cabo San Juan.

Combien ça coûte et comment visiter le parc de manière économique ?

Avis aux intéressés : dans le parc tout est super cher, que ce soit l’entrée, l’hébergement, ou encore la nourriture et l’eau. Il n’y a aucune boutique, et il est seulement possible d’acheter quelques snacks, des sodas et de l’eau.
(par ex, nous avons payé 20 000 COP/pers pour un repas « pas trop cher » au Rincon de Fabi).

Conseils pour visiter le parc Tayrona

Du coup pour réduire les coûts, voici quelques idées :

#Visite expresse :
Venir juste pour la journée : arriver le matin en bus, traverser le parc en passant par Arrecifes, Arenillas, Piscina, Cabo San Juan. Rentrer en lancha depuis le Cabo San Juan pour éviter d’avoir à retraverser le parc dans l’autre sens (la lancha repart vers 16h je crois). Ca fait une courte journée car le bus n’arrive pas très tôt le matin (10h-16h environ) mais ça évite de dormir dans le parc et on peut s’amener un picnic et suffisamment d’eau pour ne pas avoir besoin d’acheter quoi que ce soit dans le parc.

#Prévoyance maximale :
Si vous le pouvez, amenez de l’eau, de quoi manger (sans cuisson), voire même une tente.

Recommandations et infos utiles

(Source : site parquesnacionales.gov)

Emporter : 

  • protection contre les moustiques (manches et jambes longues pour le soir, anti-moustique)
  • protection solaire, casquette
  • chaussures fermées
  • passeport

Infos utiles :

  • Horaires du parc (entrée et sortie) : de 8h à 17h (donc le jour où vous partez, vous devez avoir quitté le parc avant 17h).
  • Il peut être intéressant de réserver en avance (en ligne par exemple). Le parc a une limite de 6 900 visiteurs par jour.
  • Le vaccin contre la fièvre jaune est exigé (je ne me rappelle pas si on nous l’a contrôlé).
  • Couteaux interdits ! (oui, les couteaux suisses sont confisqués !)

 

1 Comment

  1. Pingback: La Colombie côté Caraïbes : Taganga, Minca & le parc Tayrona – Une fille d'avril

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.