Conseils voyage
comments 5

Assurance voyage // Se faire soigner à l’étranger

Se faire soigner à l'étranger

Quand on part à l’étranger pour quelques jours de vacances, on se pose rarement la question de ce qui se passera si on tombe malade et qu’on doit se faire soigner. Mais quand on part pour plusieurs mois, c’est un sujet qu’on ne peut pas ignorer !

Dans cet article, je vous apporte notre témoignage sur le sujet, puisque nous avons eu la joie (ou pas !) de tester le système de santé en Argentine et en Bolivie, et donc de faire fonctionner notre assurance voyage. L’objectif n’est pas d’expliquer pourquoi nous avons choisi telle assurance plutôt que telle autre, mais plutôt de raconter comment ça se passe lorsqu’on doit se faire soigner et faire marcher l’assurance. Cet article est donc basé sur notre expérience avec l’assurance que nous avions souscrite, en l’occurrence Chapka Assurances.

NB : bien que nous ayons collaboré avec Chapka pendant nos premiers mois de voyage, cet article est écrit en dehors de ce partenariat et de ma propre initiative, parce que j’estime qu’il s’agit d’un sujet important et intéressant.

Etape indispensable à la préparation d’un voyage long : souscrire une assurance spécialisée

Préparer son départ en tour du monde

Si vous avez lu cet article sur les choses à faire avant de partir en voyage de longue durée ou tour du monde, vous savez qu’un des impératifs avant de partir est de prendre une assurance adaptée.

Après quelques recherches en amont de notre départ, nous nous sommes décidés pour l’offre CAP Aventure de Chapka Assurances, largement plébiscitée par les voyageurs français. Chapka se présente comme un courtier spécialiste de l’assurance voyage, qui existe depuis 2002, et offre des solutions d’assurance aussi bien aux professionnels du tourisme qu’aux particuliers. Par ailleurs, Chapka propose différentes solutions en fonction du type de voyage, qu’il s’agisse d’un séjour de courte durée, d’un tour du monde, d’un PVT ou encore d’un stage à l’étranger, etc. Il existe bien sûr d’autres acteurs de confiance dans le domaine, comme World Nomads, Mondial Assistance, etc.

Se faire soigner à l'étranger
Ne pas monter aux arbres est un bon moyen de ne pas se casser une jambe.

Se faire soigner à l’étranger

Se faire soigner à l’étranger n’est pas difficile en soi mais l’éventuelle barrière de la langue peut compliquer les choses, sans compter qu’on sait rarement comment fonctionne le système de santé du pays visité. Être assuré permet au moins de ne pas avoir à se préoccuper des coûts et éventuellement de recevoir de l’aide pendant la phase de traitement.

Comment ça se passe de se faire soigner à l’étranger quand on est assuré par Chapka ?

Avant le voyage :

  • Souscrire l’assurance quelques jours avant le départ (tout se fait en ligne et c’est très rapide).
  • On reçoit par email son contrat, son numéro d’adhérent et le process à suivre en cas de maladie. Je vous conseille de prendre le temps d’imprimer les cartes d’adhérent ainsi que le formulaire médical pour en avoir toujours un exemplaire vierge à portée de main (et éviter de devoir l’imprimer en urgence le jour où quelqu’un est malade).

Formulaire médical Chapka Assurances
Extrait du formulaire médical Chapka.

Pendant le voyage :

En cas de maladie nécessitant une consultation :

  • Le mieux est d’interroger son hôtel ou son hôte pour savoir où aller : public, privé, urgences/pas urgences… Chaque pays a ses spécificités.
  • Lors de la consultation, il faut bien demander au médecin de remplir le formulaire médical, c’est nécessaire pour obtenir un remboursement. Il faut également récupérer une facture ou une preuve de payement pour tous les frais que vous avancez.
  • Si vous avez des médicaments à acheter, des examens à faire… : bien garder les ordonnances, les factures, les rapports médicaux.
  • Il faut ensuite envoyer la demande de prise en charge à Chapka dans les 5 jours (le formulaires médical rempli ainsi que le scan des factures). Si pour une raison ou une autre vous n’avez pas tout, contactez quand même Chapka pour les informer (ils répondent très vite). Il faudra à priori envoyer la déclaration incomplète et la compléter dès que possible.
  • La demande de prise en charge doit être envoyée via le site de Chapka et comprendre les éléments suivants :
    – Numéro du contrat et de la police d’assurance
    – RIB
    – Factures payées / Reçus de paiement
    – Prescriptions médicales (ordonnances)
    – Questionnaire médical complété par le professionnel de santé
    – Copie du passeport (page d’identification et page du passage à la frontière)
    – Billet d’avion au départ du pays de résidence
  • Une fois tous les docs envoyés, Chapka a besoin d’une quinzaine de jours de traitement avant d’effectuer un remboursement.

En cas d’hospitalisation :

Dans ce cas c’est un peu différent : il faut obligatoirement contacter le plateau d’assistance par téléphone et c’est en fait leur partenaire AXA qui prend le relais. Il faut appeler au plus vite, normalement avant l’hospitalisation mais on n’a pas forcément le choix. Le contact AXA va demander qu’on lui envoie tous les justificatifs à notre disposition (factures, rapports médicaux, et le fameux formulaire qu’il faut donc bien faire remplir à la première occasion).

Le but d’AXA va être de prendre contact avec l’hôpital pour lui demander d’accepter une garantie de paiement (ce qui signifie que l’hôpital ne vous demandera pas d’avancer les frais, mais les facturera directement à AXA). Sachez cependant que l’hôpital n’est pas tenu d’accepter. Dans tous les cas, les échanges avec AXA se poursuivent jusqu’à fermeture du dossier, et une fois celui-ci clos, le remboursement s’effectue au bout d’une quinzaine de jours ouvrés.

Se faire soigner à l'étranger
Comment ne pas attraper un rhume, par Lilly.

Notre expérience avec Chapka Assurances

Nous n’avons eu recours à Chapka que 2 fois en 9 mois de voyage :
(d’ailleurs, avis aux parents qui se posent la question : à part un rhume de temps en temps, et malgré les changements de climat, les conditions d’hygiène, les moustiques, … notre fille de 3 ans n’a jamais été malade) (#superbaby) :
– En Argentine, une simple consultation et des médicaments à acheter.
– En Bolivie, plusieurs consultations successives, avec des examens médicaux à faire, des médicaments à acheter et une hospitalisation de quelques jours.

Dans le premier cas nous avons traité simplement avec Chapka, et avec Chapka et AXA dans le deuxième cas. Pour les deux nous avons été intégralement remboursés après que le dossier ait été fermé.

Mon avis sur Chapka :

Les plus :

  • Conseillers Chapka toujours aimables, attentifs et prêts à aider, que ce soit par téléphone ou email. Idem pour AXA. Pendant l’hospitalisation de Fabien en Bolivie, notre contact chez AXA nous appelait régulièrement pour prendre des nouvelles, savoir quelle était la situation, etc.
  • Temps de réponse court
  • Service en français + autres langues (anglais, espagnol, italien)
  • Associés aux plus grands prestataires dans le domaine de l’assurance : AXA, Europ Assistance, Allianz…
  • Remboursement effectué sans souci dans les deux cas.
  • Pas trop regardants sur la qualité des documents envoyés, en cas d’urgence on peut envoyer des photos prises avec son téléphone plutôt que des scans.

Les moins (pas forcément liés à Chapka) :

  • Le délai de 5 jours pour envoyer les documents et demander la prise en charge est un peu court, surtout si on est dans un coin paumé sans internet.
  • En cas d’hospitalisation, on se retrouve à parler avec 2 interlocuteurs (Chapka + AXA) et à envoyer pas mal de documents en doublon : un seul interlocuteur serait plus simple.
  • On a trouvé que les docteurs étaient réticents à remplir le formulaire.
  • Le processus de scanner et uploader tous les documents est forcément un peu pénible (mais nécessaire).
  • Il ne faut pas oublier d’exiger les factures !
  • La prise en charge n’implique pas qu’on reçoive de l’aide au niveau local : il faut quand même pouvoir se débrouiller dans la langue du pays, comprendre les médecins, etc.
  • Dans notre cas, l’hôpital en Bolivie n’a pas accepté la garantie de payement proposée par AXA, du coup nous avons dû avancer tous les frais. Heureusement ce n’était pas un montant élevé (merci la Bolivie) !

À savoir avant de souscrire son contrat :

  • La couverture pour les États-Unis et le Canada a un tarif plus élevé que pour le reste du monde.
  • Avec CAP Aventure, pas de possibilité de remboursement si on rentre plus tôt : si on n’est pas sûr de la durée de son voyage, il vaut donc mieux souscrire pour un certain temps et prolonger si besoin. Mais, comme le tarif est dégressif, prendre mois par mois n’est pas non plus intéressant. C’est d’ailleurs le seul point noir que je vois dans l’offre Chapka : quand on prolonge un contrat existant, Chapka devrait prendre en compte l’ancienneté du voyage et appliquer le tarif dégressif.
  • Important : conserver le billet d’avion qui prouve le départ du domicile ! C’est exigé comme preuve pour le remboursement. Si vous ne partez pas de votre pays de résidence (ex : notre avion partait de Barcelone alors qu’on avait déclaré une adresse de résidence en France), vérifiez au préalable avec un conseiller que ça ne pose pas de problème.

Se faire soigner à l'étranger
Se faire soigner au Canada peut vite coûter cher !

Bilan

En conclusion, l’assurance voyage n’est pas un sujet à prendre à la légère ! C’est un poste de dépense important, beaucoup de voyageurs se retrouvent à payer beaucoup « pour rien »… mais en cas de coup dur, c’est la garantie d’obtenir le soutien d’un organisme spécialisé et réactif, en vue de recevoir le meilleur traitement possible. Alors au moment de choisir votre assurance, comparez les offres en fonction de vos besoins particuliers, recherchez l’avis d’autres voyageurs et surtout, contactez les conseillers pour évaluer leur réactivité et leur amabilité !

Amis voyageurs, quelle assurance avez-vous choisie ? Quelle a été votre expérience ?

5 Comments

  1. salut salut,

    merci pour les conseils!!!
    bon je me pose une question… vous êtes ou? au canada? J’ai loupé quelque chapitre!! hihihi

    Que la force soit avec vous
    bise les TTC

    • unefilledavril says

      Ah ah, je vois que tu as loupé les derniers épisodes ! On est de retour en France de manière temporaire, en attendant de se fixer de manière plus permanente ailleurs.

      • christelle says

        Youhou!!! Je comprenais pas tout, je voyais des posts sur les pays du sud.
        Bon je suis à la rue!!!!

        Si le coeur vous dit, venez à grenoble!!! Nous avons plein de neige!!
        Comme cela vous raconterez vos impressions, ressentis

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.