Costa Rica
Leave a comment

Costa Rica | Puerto Viejo de Talamanca

Puerto Viejo, Costa Rica

Comme je le racontais dans cet article, notre objectif en partant du Nicaragua était d’arriver dans la même journée à Puerto Viejo sur la côte caribéenne… Regardez sur une carte et vous verrez que ça revient à traverser complètement le Costa Rica du nord-ouest au sud-est en une journée ! Et bien la réponse est oui, ça passe.

Je vous raconte ici cette journée épique, car elle est quand même assez représentative de ce voyage : improvisée, intense, à l’arrache… mais qui se finit bien !

  • Après avoir pris le premier ferry en partance de l’île Ometepe, nous sautons dans un taxi et négocions le prix à fond pour qu’il nous amène jusqu’à la frontière. Nous passons la frontière (et moi, tellement à l’ouest que je contourne la douane sans que personne ne me dise rien), nous embarquons dans un bus pas moderne pour un sous mais pas cher du tout… et nous rejoignons finalement San José (6h de bus, arrivée au terminal del Caribe).
  • De là, nous marchons jusqu’au terminal Mepe en espérant y trouver un bus pour Puerto Viejo. Bonne nouvelle, nous sommes dans les temps pour prendre le dernier bus de la journée, à 18h !
  • Arrivés dans la nuit à Puerto Viejo, nous nous dirigeons vers un hôtel repéré sur Le Routard, où par chance il reste une dernière chambre double. Fin de la journée, tout le monde au lit !

Puerto Viejo de Talamanca

Puerto Viejo (de Talamanca, à ne pas confondre avec Puerto Viejo de Sarapiqui) est un endroit où il fait bon vivre, un village à l’ambiance tranquille et cool, très caribéen donc. Il fait chaud et beau, le village s’explore tranquillement à pied ou à vélo, et on aperçoit la plage au bout de chaque rue ou presque.

Puerto Viejo, Costa Rica Puerto Viejo, Costa Rica A vélo jusqu'au village de Manzanillo

Ce que j’ai aimé à Puerto Viejo :

  • Acheter des fruits dans la rue et goûter des trucs totalement inconnus (dont on n’a pas retenu le nom d’ailleurs ! )
  • Louer des vélos pendant 3 jours et s’en servir pour explorer le village et la côte
  • Apprendre à maîtriser le rétropédalage !
  • Passer des moments tranquilles dans notre chouette auberge de jeunesse
  • Pédaler jusqu’au village de Manzanillo (13 km) et se promener sous les grands arbres du Refugio nacional Gandoca-Manzanillo, un des rares parcs gratuits du Costa Rica.
  • En rentrant de la playa Chiquita, s’arrêter au Tasty Wave et profiter du happy hour du dimanche pour déguster de délicieux cocktails rose et bleu !
  • Trouver que les casados sont vraiment meilleurs que dans le reste du pays parce qu’ils sont accompagnés d’une délicieuse sauce caribéenne et de riz de coco.

Puerto Viejo, Costa Rica Puerto Viejo, Costa Rica Puerto Viejo, Costa Rica

Où dormir à Puerto Viejo

Nous avons pris nos quartiers au Pagalu, une auberge de jeunesse super clean et très agréable : les chambres sont propres et confortables, tous les espaces communs (cuisine, salles de bain, …) sont parfaitement propres et rangés, il y a un grand espace commun pour manger et se poser ainsi qu’une cour pour laisser les vélos.

Spécifité : le Pagalu ne prend pas de réservations, il faut venir sur place et voir s’il y a de la place.
Prix : 30$ la double avec sdb partagée ou 26$ dès qu’on reste 3 nuits ou plus.
Juste à côté d’un supermarché et de plusieurs loueurs de vélos.

Auberge de jeunesse Pagalu, Puerto Viejo

J’ai trouvé que Puerto Viejo était un endroit très agréable pour se poser mais après 3 nuits on avait l’impression d’avoir fait le tour alors on a décidé de partir pour Bocas del Toro au Panama (la frontière se trouve à quelques kilomètres seulement de Puerto Viejo et de nombreux voyageurs profitent de leur séjour ici pour aller faire un tour dans l’archipel).

Comment aller à Bocas del Toro (Panama)

Aller à Bocas depuis Puerto Viejo est très facile. Des shuttles font le trajet pour un prix qui n’est pas excessif (25$ l’aller ou 45$ l’aller-retour il me semble), et bien sûr on peut se débrouiller par soi-même pour moitié moins cher si on n’est pas pressé.

Trajet :

  • Bus Puerto Viejo – Sixaola : 1 700 colones/pp, départ toutes les heures.
  • Passer la frontière à pied : 8$ de frais de sortie du Costa Rica et 4$ de frais d’entrée au Panama à payer de l’autre côté du pont.
  • De là, on comptait prendre un premier bus pour Changuinola puis un autre pour Almirante puis marcher jusqu’au port pour prendre une lancha (environ 1,5$+1,5$+6$ pp). Mais on s’est fait aborder de tous côtés par des taxis et on a finalement négocié comme des marchands de tapis et obtenu qu’ils nous emmènent au port pour 12$ au total (Vs 20$ normalement) avec une réduction sur le prix de la lancha (10$ AR pp). Pour la négo, ne lâchez pas le morceau, dites que vous voulez juste prendre le bus public et que vous êtes prêts à attendre, et ça passe. Si vous êtes plus de 2 c’est encore plus facile.

A présent, en avant pour Bocas del Toro, un de nos endroits préférés de ce voyage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.