Idées vertes
comments 2

Bas les pailles : pour un monde sans pailles en plastique

Journée internationale sans paille

Je n’avais pas du tout prévu de publier un article sur ce thème, mais au final le sujet me tient trop à cœur pour que je laisse passer. Et après tout, ce n’est pas parce que ce blog parle majoritairement de voyages qu’il ne doit parler que de ça. D’ailleurs ce sujet nous impacte en tant que voyageurs, quand on déguste un mojito les pieds dans l’eau en vacances, ou lorsqu’en balade au bord de l’océan, on aperçoit des déchets plastiques qui flottent dans les vagues !

Ce 3 février 2018, c’est la première journée internationale sans paille

Cette journée, organisée à l’initiative de l’association Bas Les Pailles, a pour but d’éduquer le plus grand nombre aux dangers de l’utilisation des pailles en plastique pour l’environnement, en particulier les océans et la faune marine, et pour notre santé. C’est également l’occasion de mettre en avant la pétition visant à interdire les pailles en plastique en France (à signer ici).

– Straw Wars –
Pourquoi tant de haine contre les pailles ?

  • Comme tout produit à usage unique, les pailles en plastique jetables sont un fléau car elles sont coûteuses à produire (coût en eau, en énergie, en matière) et à éliminer, pour un usage très limité. Fabriquer un produit et galérer pour s’en débarrasser, tout ça pour un seul usage, c’est un peu bête non ?
  • Les pailles en plastique jetables sont difficilement recyclables en raison de leur petite taille,  elles finissent généralement dans les océans (elles font partie des 8 millions de tonnes de plastique déversées dans les océans chaque année).
  • Les pailles finissent sur les plages et dans les océans, le plastique se morcelle et les animaux marins ou les oiseaux les confondent avec de la nourriture. Ingéré par les animaux, ce plastique finit par arriver dans nos assiettes !
  • Aux Etats-Unis, 500 millions de pailles sont consommées et jetées chaque jour. En France, ce sont 8,8 millions de pailles/jour, rien que pour l’industrie du fast food.

Source : http://www.baslespailles.org/

Qu’est-ce qu’on peut y faire ?
3 actions faciles à la portée de tout le monde

  • Au bar, au restaurant, de partout : demander ses boissons sans paille. Et pour ceux qui n’envisagent pas de boire leur mojito sans paille, il existe des pailles réutilisables (en bambou, en inox) à emporter avec soi !
  • Sensibiliser son entourage : nos proches et nos amis bien sûr, mais aussi les bars, cafés et restaurants où on va prendre un verre.
  • Signer la pétition pour interdire les pailles en plastique en France (disponible ici).

Et vous, êtes-vous prêts à vous passez des pailles en plastique ?

 

 

2 Comments

    • unefilledavril says

      Oui, c’est devenu une habitude, mais c’est loin d’être un besoin !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.