Idées vertes
Leave a comment

Zéro déchet | Mes produits d’entretien achetés en vrac

A la demande générale (d’au moins 3 personnes !), voici un article sur mes achats de produits d’entretien en vrac. Alors effectivement, ce n’est pas un sujet lié au voyage et ça n’est pas très vendeur à première vue… Mais la thématique de la réduction des déchets est quelque chose de très important pour moi et je me réjouis de commencer à en parler ici.

Pourquoi acheter en vrac
– la base en 2 minutes chrono –

Avant de rentrer dans les détails, une courte introduction sur le sujet : les flacons, bouteilles et emballages en plastique qui contiennent nos produits d’entretien sont des déchets dont il est quasiment impossible de se débarrasser. Malgré les poubelles de tri que nous connaissons tous, l’immense majorité du plastique n’est pas recyclé et fini dans des décharges, dans les océans, etc.

Recycler plus n’est pas vraiment une solution car…
1) produire l’emballage est coûteux en ressources et en énergie,
2) le recycler aussi !
Mieux vaut éviter autant que possible les emballages, et donc acheter en vrac.

Qu’est-ce qu’on achète ?

Je vous avais parlé ici de minimalisme. Cela s’applique aussi aux produits d’entretien qu’on a chez nous, et cela se traduit par des produits en nombre limité et mieux choisis. On oublie les Décap’four, Mr. Propre, Mir Vaisselle, Ariel 3 en 1 et toutes les horreurs que nous concoctent les marques de la grande consommation ! En se renseignant un peu sur le sujet, on comprend vite que quelques produits basiques suffisent pour la maison et le linge. Et bonus, ces produits sont généralement bien mieux pour l’environnement, notre santé et notre porte-monnaie.

Voici les produits que j’achète/j’utilise :

Pour faire le ménage

– du bicarbonate de sodium
– du vinaigre de vin blanc
– du savon noir parce qu’il m’en reste à finir (ramené de France) mais je ne crois pas pouvoir en retrouver en vrac à Barcelone alors je m’en passerai.

Pour le linge

– de la lessive (biodégradable)
– du percarbonate de sodium pour l’entretien du linge blanc
Je n’utilise pas d’assouplissant car je n’en ai jamais vu l’intérêt mais je sais qu’on peut utiliser du vinaigre de vin blanc.

Pour la vaisselle

– du liquide vaisselle pour la vaisselle à la main (biodégradable)
– du liquide pour le lave-vaisselle (biodégradable)

J’ai donc 3 produits pour nettoyer la maison, 2 pour le linge et 2 pour la vaisselle. Tous sont biodégradables, non nocifs pour l’environnement, et économiques. Et je peux tous les acheter en vrac dans mon quartier.

Questions & idées reçues sur le vrac

# Je n’ai pas le temps d’aller dans des boutiques de vrac, je fais mes courses au supermarché.
Alors oui, pour faire mes courses en vrac je vais dans plusieurs boutiques différentes, c’est moins rapide que de tout prendre au supermarché. Et en plus il faut prévoir de venir avec ses contenants, donc ça demande un peu d’organisation. Mais on n’achète pas des produits d’entretien tous les jours : je fais mes courses une fois de temps en temps et j’en ai pour minimum 2 mois. Vu ce que ça me permet d’éviter comme déchets, je trouve que ça vaut largement ce petit effort.

# Le vrac et les produits naturels sont trop chers
Pour l’alimentaire je suis d’accord, mais pour les produits d’entretien (en tout cas ceux que j’achète), ça peut au contraire être assez économique. Ne serait-ce que parce qu’on évite de payer le marketing de la marque et l’emballage.
Par contre il est vrai que les petites boutiques peuvent être assez chères, car elles traitent des tout petits volumes. A ce niveau, privilégier les « chaînes » permet d’obtenir de meilleurs prix.
A titre d’exemple, ma lessive achetée chez Goccia Verde me coûte 2,50€/kg (soit environ 4,50€ pour une bouteille d’1,75L). C’est sûrement plus cher qu’une marque de distributeur au supermarché, mais bien moins cher qu’une grande marque.

# Quels contenants puis-je utiliser ?
J’ai une grande bouteille avec flacon doseur pour la lessive, que je fais re-remplir d’une fois sur l’autre. Pour le reste, j’utilise généralement des bocaux en verre que je récupère (confitures, pois chiches, etc.). Par exemple pour le liquide vaisselle, j’ai gardé un ancien flacon en plastique car c’est plus pratique pour doser : je vais faire mes courses avec un bocal et quand mon flacon est vide, je tranvase dedans.

Mes adresses à Barcelone
– pour les produits d’entretien en vrac –

# Goccia verde
http://www.gocciaverde.net/es.
Plusieurs boutiques à Barcelone et dans le reste de l’Espagne.
C’est là que je vais en priorité car les prix sont bien.

# Yes Future
https://www.facebook.com/yesfuturepositivesupermarket/
Sant Antoni (Carrer Viladomat, 66)
J’y prends surtout ce que je ne trouve pas chez Goccia Verde (le vinaigre blanc et le liquide pour lave-vaisselle) car les prix sont plus élevés.

# El Safareig
http://www.el-safareig.cat/
Gracia (Carrer de Santa Eugènia, 11)
Je n’y suis jamais allée car je ne fais pas mes courses à Gracia, mais cette boutique offre apparemment un large choix de produits d’entretien en vrac.

Pratiquez-vous le zéro déchet ?
Partagez vos astuces, recettes de produits maison et vos conseils !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.