Author: unefilledavril

Quito, Equateur

Quito, promenade colorée dans le centre historique

Après avoir parcouru l’Equateur, de Cuenca à Montañita, à la région de Latacunga, nous arrivons dans la capitale pour quelques jours avant de prendre notre avion pour les Galapagos. Quito n’a pas une très bonne réputation (comme beaucoup de grandes villes sud américaines), il est conseillé d’y faire preuve de prudence, sans devenir parano pour autant. En ce qui nous concerne, nous avons apprécié le très beau centre historique de la ville – qui nous a semblé assez sûr en journée, mais nous n’avons quasiment pas vu les autres quartiers (il faut dire qu’on aime de moins en moins les grandes villes !). Comme nous n’avons pas fait grand chose sur place à part marcher à la découverte du centre, je me contenterais de quelques photos ! A faire : déambuler dans les rues du centre historique, avec notamment la calle La Ronda, admirer la vue sur le Panecillo (la colline toute ronde qu’on voit sur une des photos), marcher jusqu’à la Basílica del Voto Nacional et monter dans les tours pour admirer la vue …

IMG_20170611_142452feat-2

Voyager avec un jeune enfant, qu’est-ce que ça change ? [FAQ]

Avoir un enfant c’est le début de beaucoup de belles choses… mais les parents savent que ça signifie aussi la fin d’autres choses : grasses mat’, voyages… Pour les grasses mat, je confirme ! Mais pour ce qui est des voyages, j’espère que ce blog est la preuve qu’on peut continuer à faire de beaux voyages quand on a des enfants ! (notez cependant que mon expérience se limite à 1 mini monstre, j’admire ceux qui se déplacent en tribu !). Sommaire 1. [Les raisons] Pourquoi partir en voyage longue durée avec un enfant ? 2. [Les freins] Est-ce bon pour l’enfant ? 3. [Conseils] Comment faire pour que tout se passe au mieux 4. [Pratique] Avant le départ / En voyage 5. Par curiosité 6. Focus sur certaines destinations 7. Pour finir [Les raisons] Pourquoi partir en voyage longue durée avec un enfant ? Pour avoir plein de temps ensemble, sans subir le rythme intense du quotidien (école, travail…). Pour découvrir le monde ensemble : d’autres cultures, d’autres manières de vivre, d’autres gastronomies, de …

Volcan Cotopaxi, Equateur

Retour en altitude ! A l’assaut du Quilotoa et du Cotopaxi

La marque du maillot de bain fraîchement imprimée sur la peau, nous disons au revoir à Montañita, et repartons dans les hauteurs ! Au programme, la laguna Quilotoa et le volcan Cotopaxi. Pour nous rendre à Quilotoa, notre première étape, nous savons juste qu’il va falloir enchaîner plusieurs bus, mais sans avoir aucune info sur les horaires et les correspondances. Mais depuis le temps, on a bien compris qu’en Amérique du Sud, on finit toujours pas arriver à destination, même si ça prend un peu de temps. Nous partons donc de Montañita par un des premiers bus, en nous demandant s’il est possible d’arriver à Quilotoa en un seul jour. La réponse est… « oui… mais… ». 🙂 Partis à 7h de Montañita, nous arrivons vers 9h45 à Guayaquil. Nous apprenons qu’un bus part à 10h pour Latacunga. On fait une croix sur nos envies de petit déj et on se précipite pour prendre le bus. Heureusement, on est en Équateur ! On ne tarde pas à recevoir la visite de plusieurs vendeurs ambulants qui prennent le …

Montanita, Equateur

Montañita : une semaine au paradis

J’exagère à peine ! On a adoré être à Montañita, d’ailleurs les 4 jours qu’on prévoyait d’y passer se sont vite rallongés en une semaine. Commençons par le commencement : Comment aller à Montañita ? De Cuenca, il fallait qu’on prenne un bus pour Guayaquil, puis un autre pour Montañita. N’ayant aucune idée des horaires de ce deuxième bus, et sans savoir si on pourrait tout faire en une journée, nous avons décidé de partir assez tôt de Cuenca. Il y a des bus pour Guayaquil toutes les demi-heures, donc pas besoin de réserver à l’avance. A Guayaquil, nous avons découvert avec admiration le gigantesque terminal de bus. Tellement grand et moderne qu’on dirait presque un aéroport ! A peine arrivés, on se renseigne sur les bus en direction de Montañita : il y a en a justement un qui part dans 15 minutes. Ok, 15 minutes pour traverser le terminal au pas de course, acheter les billets, emmener Lilly aux toilettes, trouver des sandwichs à un prix correct, accéder au quai. C’est bon, on …

Parc national El Cajas, Cuenca, Equateur

Cuenca et la splendeur du parc El Cajas

Après un passage de frontière Pérou > Équateur mémorable, nous arrivons à Cuenca, notre première étape sur le sol équatorien. Nous commençons par partir à la recherche d’un hôtel et nous sommes vite surpris par les prix, assez élevés, 25 à 30 dollars la chambre double (minute culture : l’Equateur à adopté le dollar américain comme monnaie depuis l’année 2000). On arrive finalement à en dénicher un à 15$ et on se pose quelques instants pour récupérer de la nuit bien fatigante qu’on vient de passer. Nous sommes à nouveau en altitude, et comme d’habitude l’hôtel est mal isolé et sans chauffage, du coup ça caille ! Suivant notre habitude, nous faisons quelques recherches sur Tripadvisor et nous apprenons qu’on peut facilement trouver des menus du jour à 2,50$ ou 3$. Bonne nouvelle, car après notre cure de ceviches à Lima il faut qu’on fasse attention au budget repas ! Nous passons l’après-midi à nous promener dans le centre et à nous renseigner sur le parc national El Cajas, dans lequel on a prévu de randonner. …

Tuk-tuk à Piura

Contrebande & pots de vin pour notre passage de frontière Pérou – Equateur

Notre passage de la frontière Pérou > Équateur a été un peu… mouvementé ! Ou plutôt, on pourrait dire qu’il a mis notre patience à rude épreuve ! Vous vous rappelez peut-être que de Lima nous avons pris un vol interne pour Piura afin d’éviter de traverser le nord du Pérou encore affecté par les conséquences des inondations, et que de Piura nous avons pris un bus de nuit pour Cuenca au sud de l’Equateur. A Piura nous avons d’ailleurs pu voir l’impact de ces intempéries : après 2 mois de pluie non-stop, le temps commençait seulement à s’améliorer. Toutes les rues étaient en travaux, et encore bien boueuses. Piura est une des plus grandes villes du pays, plusieurs millions de personnes y vivent et ont été affectées par les inondations. Adélaïde et Noémie, deux Françaises que nous avions rencontrées à San Pedro de Atacama, y étaient quelques semaines avant nous et elles ont fait un superbe boulot avec la branche locale d’Emmaüs pour aider à restaurer une école. Bravo à elles ! Nous sommes …

Que faire à Lima, Pérou

Que faire à Lima ? Quelques jours dans la capitale péruvienne

Après quelques jours de détente sur la côté pacifique, à Paracas, nous sommes passés par Lima, la dernière étape de notre séjour d’un mois et demi au Pérou. Pourquoi dernière étape alors qu’il restait tant de belles choses à voir au nord du pays ? Tout simplement parce que les intempéries ont ravagé plusieurs régions au nord en début d’année 2017, privant les foyers d’eau et d’électricité et détruisant les routes. Assez rapidement nous avons su que nous ne pourrions pas voyager par voie terrestre dans ces régions, ni prendre un bus pour rejoindre l’Equateur, et qu’il nous faudrait faire ce trajet un avion. Grâce à d’autres voyageurs rencontrés en route, nous avons pu limiter les frais avec une petite astuce : prendre un vol interne jusqu’à la ville de Piura, près de la frontière, puis un bus de nuit de Piura à Cuenca, notre première destination en Équateur (bien moins cher que de prendre un vol international, croyez-moi !). Mais revenons à nos moutons ! Malgré sa réputation de ville pas très belle et pas …

Sandboarding à Nazca

Nazca, Huacachina & Paracas : flying, sandboarding & chilling

Enfin un peu de soleil et de chaleur ! Après Cuzco et Arequipa, nous avons enfin dit au revoir au froid et à l’altitude pour quelques temps, en nous rapprochant de la côté pacifique. Première étape : Nazca et ses fameuses lignes ! De là nous sommes ensuite remontés jusqu’à Huacachina, une oasis au milieu d’immenses dunes de sable, puis à Paracas, petite station balnéaire prisée par les Péruviens. Survol des lignes de Nazca Après une nuit dans le bus assez peu reposante (pour économiser un peu, nous n’avions pas pris de siège pour Lilly, qui a donc passé la nuit sur moi – elle a très bien dormi, moi un peu moins !), nous arrivons de bon matin à Nazca. Notre hôte vient nous chercher au terminal (Joie !) et nous emmène à l’hôtel, où nous piquons du nez en quelques minutes à peine. Lilly ne veut pas dormir et joue tranquillement à côté de nous, mais je la retrouve quand même endormie sur le carrelage bien frais quand je me réveille ! #Cosette …

Suivre ses dépenses en voyage avec TrabeePocket

Comment suivre ses dépenses en voyage ?

Quand on part en voyage, et surtout en voyage long ou tour du monde, on a souvent envie (et besoin) de garder un œil sur son budget. Lors de nos voyages précédents, nous n’avions en général pas besoin de regarder ces dépenses de trop près, car une fois les vols et l’hébergement réservés au meilleur prix, nous savions ce que nous pouvons nous permettre une fois sur place. Et les excès pouvaient facilement être compensés au retour à la maison, par une période un peu plus « sage » et économe. En revanche, pour le grand voyage que nous vivons actuellement, nous savions bien avant le départ que nous allions devoir suivre notre budget de très près, car la durée de notre trip dépendra directement de la vitesse à laquelle nous écoulons notre budget ! Plusieurs solutions pour suivre ses dépenses en voyage le bon vieux carnet dans lequel on note tout : simple et basique, mais il faut tout reporter dans un doc Excel si on veut faire des calculs, du coup bof bof. Et si …

Canyon de Colca, Pérou

Le canyon de Colca en autonome via Llahuar et Sangalle

Comme je vous le racontais ici, nous avons finalement décidé de faire le Canyon de Colca sans agence. Si ça vous intéresse, sachez que pour organiser ce trek par soi-même, il est important de se renseigner en amont sur les distances à parcourir (rendre visite au bureau iPeru sur la Plaza de Armas de Arequipa) et de s’équiper correctement. A part ça, le trek en lui-même n’est pas difficile à organiser. Pour nous, la difficulté était surtout physique : comme lorsque nous avons randonné en Bolivie, l’un de nous porte Lilly (12 kg) et l’autre doit donc porter tout le reste (environ 17 kg pour Fabien, vu la quantité d’eau qu’il fallait emporter). Voici le récit de notre trek (et de comment on a réussi à ne pas payer le boleto turistico*) ! Jour 1 : Arequipa – Cabanaconde Nous partons d’Arequipa en bus à 11h, ce qui nous permet de nous lever tranquillement et de profiter du petit déj de l’hôtel (en pensant bien à ceux qui partent avec une agence, qui doivent décoller …