All posts filed under: 4. AUTRES THEMES

creche-bilan

Bilan de 2 ans de crèche

Ma Babygirl est une grande ! Lundi, elle fera sa rentrée en maternelle et laissera derrière elle ses 2 années de crèche. Alors c’est un peu l’heure du bilan ! C’est à 4 mois qu’elle a commencé à aller à la crèche : en journée entière et 5 jours par semaine, puisque travaillant tous les deux et n’ayant pas de famille à proximité, c’était le seul mode de garde possible pour nous. Avant de nous décider, nous avions aussi pensé à la possibilité de prendre une nounou, qui nous aurait peut-être permis plus de flexibilité sur les horaires, les journées où elle était malade, etc. Mais au final la question ne s’est quasiment pas posée car il était tout simplement impossible de trouver une nounou déclarée dans notre quartier (en effet ça se fait assez peu en Espagne). > Lire mon article sur les différents mode de garde en Espagne Aujourd’hui, après 2 années et demi de crèche, je suis très contente de ce choix. Pour elle… Notre fille a grandi avec plein d’autres enfants …

bulletjournal_1

Bullet Journal : je procrastinerai demain !

Connaissez-vous le concept du Bullet Journal ? Pour ma part c’est quelque chose que j’ai découvert très récemment chez @frenchmadden. Après avoir vu passer quelques photos, j’étais intriguée et je suis allée me renseigner sur le sujet. Le concept du Bullet Journal Pour résumer en quelques mots, le Bullet Journal est un système d’organisation qui permet de tout regrouper dans un seul cahier.  En gros, on oublie les to-do lists gribouillées, les google doc, les app d’organisation, les post-its… et on regroupe tout dans un seul cahier, qu’il s’agisse d’évènements programmés (anniversaires), de choses à faire (passer au pressing, acheter un cadeau pour tata Fernande), de listes (livres à lire, films à regarder) ou d’idées et de pensées plus générales (gratitudes, envies de voyages). Pour être efficace ce cahier doit suivre une certaine structure, mais c’est un système complètement adaptable et personnalisable. Les amateurs de jolie papeterie peuvent s’en donner à cœur joie, voire acheter le cahier officiel du Bullet Journal, mais en réalité un simple cahier qui vous plaît et un stylo suffisent. Liens …

grandsparents

Leurs moments à eux

Pour la troisième fois depuis sa naissance, Babygirl va rester un long moment loin de nous, chez ses grands-parents. Elle y est déjà restée 2 semaines l’été dernier, puis 3 semaines en novembre quand nous sommes partis en Australie. Cet été, elle y restera à nouveau 3 semaines, pendant que nous travaillons et que la crèche est fermée. Le moment de la séparation est toujours difficile : j’ai la gorge serrée, les larmes au bord des yeux. Je vois sur son visage qu’elle comprend, que ce qu’on lui a expliqué devient concret quand elle nous voit monter dans la voiture sans elle. Je sais qu’elle ne va pas pas pleurer et qu’elle va passer 3 semaines à s’amuser avec ses grands-parents et ses tantes, qui seront tous aux petits soins pour elle. Mais qu’elle gardera en elle une part de tristesse ravalée, qui refera surface quand nous viendrons la chercher ou quand nous lui parlerons sur Skype. Alors, est-ce que ces séparations sont une bonne chose ? Je lis ou j’entends parfois des commentaires sur …

anthelios2

Ma protection solaire : l’huile Anthelios SPF 50+ de La Roche-Posay

Les formats huile, vous connaissez ? Pour ma part, j’ai découvert cette huile il y a environ 2 ans en bossant avec La Roche-Posay dans le cadre de mon travail. C’était la première fois que j’entendais parler d’une protection solaire au format huile. Je n’aurais probablement pas pensé à en parler sur ce blog si je n’en avais pas racheté il y a quelques semaines, en prévision d’un weekend caniculaire entre copines dans les gorges de l’Ardèche. J’ai une peau très claire, je bronze peu et je prends facilement des coups de soleil. Du coup je ne mets que de l’indice 50 car je ne m’expose pas assez pendant l’été pour avoir la possibilité de passer à un indice inférieur. Ce n’est pas que je fuis le soleil, mais je fais attention, surtout quand je suis avec Babygirl. Et puis il faut bien avouer que je n’aime pas trop faire la crêpe à la plage ou à la piscine, j’ai vite besoin d’aller bouquiner à l’ombre. Vu mon besoin de protection, l’huile solaire Anthelios XL …

couture7

{Couture} Serviette avec élastique pour l’école

Babygirl fera sa rentrée à la maternelle en septembre. En juin nous avons donc fait la réunion de préparation avec les enseignantes, pendant laquelle nous avons notamment parlé de ce que les enfants devront amener chaque jour. En Espagne il faut une « bata » (une blouse) fermée sur le devant par de gros boutons. J’adorerais coudre celle de Babygirl, mais je ne suis pas sûre d’avoir le niveau… Par contre, je me suis lancée sans hésiter dans la confection du 2ème élément demandé : une grande serviette pour les repas, avec un tour de cou élastiqué pour que les enfants puissent les mettre et les enlever de manière autonome. En regardant sur internet, je suis tombée sur ce joli modèle de Miss Risette, qui m’a semblé tout à fait réalisable. J’ai choisi d’utiliser un reste du tissu de la housse de couette de Babygirl et un morceau d’un vieux peignoir en éponge que j’avais gardé de côté dans ce but. Matériel : Tissu en coton pour le dessus (41 x 27 cm) Tissu en éponge (ou coton) …

gateau1

{Recette} Gâteau au yaourt aux pêches

… ou aux abricots, aux poires, aux pommes, aux framboises (mmm, aux framboises…). Par un bel après-midi où j’étais seule avec Babygirl, j’ai eu envie qu’on fasse un gâteau ensemble. Avec la chaleur qu’il fait en ce moment, je n’avais pas envie d’un gâteau trop chocolaté ou trop sucré, mais plutôt d’un classique gâteau au yaourt, avec des fruits. Babygirl a mis son casque bleu, enfourché sa moto rouge, et nous sommes sorties acheter quelques pêches, avant de revenir nous mettre au travail ! Ingrédients : 1 yaourt nature (125 g) Le pot de yaourt une fois vidé permet de mesurer les autres ingrédients. 3 œufs 1 pot de sucre 3 pots de farine 1 sachet de levure chimique 1/2 pot d’huile neutre (coco, tournesol, etc.) 4 pêches plates NB : les recettes que j’ai vues mettaient plutôt 2 pots de sucre mais je trouve qu’un seul est tout à fait suffisant, surtout si on ajoute des fruits bien mûrs. Préparation : 1. Préchauffer le four à 180°C. 2. Verser le yaourt dans un saladier …

planif6

Comment planifier ses repas sur la semaine ?

Ça fait déjà pas mal de temps que j’essaye de planifier nos repas sur une semaine complète, avec plus ou moins de succès. En ce moment, c’est même un peu la pagaille : beaucoup de déplacements pro et perso font que le frigo se retrouve souvent vide, on doit alors improviser des mini courses en urgence, donc degré zéro de planification ! Mais bon, quand je sors la tête de l’eau j’aime bien revenir à mes petits menus, je trouve que ça a beaucoup d’avantages. 5 bonnes raisons de planifier ses menus 1. Plus zen Si mes repas sont planifiés, cela veut dire que je n’ai plus besoin de me creuser la tête chaque soir pour réfléchir à ce que l’on va manger. Après une journée bien remplie, c’est agréable de savoir directement ce qu’on veut préparer, sans avoir à chercher une idée, consulter des recettes, courir acheter un ingrédient manquant… 2. Plus organisé Je sais en avance s’il y a besoin que je commence à préparer quelque chose dès mon retour à la maison, …

Pao de queijo

{Recette} Pão de queijo

J’ai goûté pour la première fois les pão de queijo lors d’un évènement foodtrucks à Barcelone et j’ai eu le coup de cœur pour ces petits pains au fromage, légers et croustillants. C’est une spécialité brésilienne, qui est normalement préparée avec du « polvilho doce » (fécule à base de manioc) et du fromage « araxá meia cura », mais qu’on peut adapter avec des ingrédients un peu plus faciles à trouver par chez nous. Je me suis dit qu’il fallait que j’en refasse, et quand j’ai enfin pu mettre la main sur de la farine de tapioca (qui est conseillée pour remplacer le polvilho doce) grâce à l’aide de la gentille J. (que Babygirl appelle « Jolie »), j’ai aussitôt mis la main à la pâte. Le résultat ? Une bon goût de fromage et une texture croustillante à l’extérieur et moelleuse à l’intérieur ! J’ai testé 2 recettes différentes et je partage avec vous celle qui a donné les meilleurs résultats. Je vous invite à consulter mes notes en fin de recette pour avoir tous les détails ! Ingrédients (pour …

sucette

Pouce, sucette & Cie

Je suis plutôt partisane des choses naturelles Vs le plastique, l’industriel, … Et pourtant dans cette histoire, je choisis sans hésiter la sucette face au pouce ! Babygirl a eu une sucette dès les premiers jours à la maternité. Ce n’était pas prévu, je n’en avais même pas acheté. Mais quand nous nous sommes retrouvés, complètement claqués et paumés face à cette petite bestiole qui voulait téter en permanence, F. a appelé les sages-femmes et demandé -par pitié !- qu’on nous donne une sucette. Depuis elle a toujours eu sa sucette, et rapidement elle est devenue accro. Au fur et à mesure qu’elle grandissait, on a pu sans trop de mal fixer des « règles » pour en limiter l’utilisation : pour les siestes, la nuit, la poussette et la voiture. Je n’aurais pas supporté de la voir tout le temps avec la sucette à la bouche, mais je n’aurais pas songé à l’en priver non plus. Elle la retrouvait avec tellement de plaisir le soir, et se mettait à « téter » avec un tel besoin… mon bébé …

catalan

{Bilinguisme} Com et dius?

Com et dius? Comment tu t’appelles ? Cette question, Babygirl l’entend très souvent car elle a le don d’attirer l’attention des gens dans la rue, qui s’empressent de lui demander son prénom et de lui dire à quel point elle est trop mona. Et Babygirl leur répond tout naturellement en catalan, leur parle de sa moto et de sa petite vie de bébé de 2 ans et demi. Apprendre plusieurs langues dès l’enfance Étant à la crèche catalane depuis qu’elle a 4 mois, elle est vraiment bilingue et parle le catalan aussi bien que le française. C’est super de l’entendre blablater avec les autres enfants et les autres parents ! Je pensais d’ailleurs que du fait d’avoir 2 langues à développer (même 3, avec l’espagnol), elle mettrait un peu plus de temps à parler avec aisance… mais il faut croire qu’elle a des gènes de bavarde parce que c’est une sacrée pipelette, en français comme en catalan ! Et les parents ? Par chance, le catalan est proche du français et de l’espagnol, donc même …