All posts filed under: Carnets de route

Playa Maderas, Nicaragua

1 semaine au Nicaragua // San Juan del Sur & Isla Ometepe

Partis à l’aube de Santa Teresa, nous sommes arrivés à la frontière nicaraguayenne en début d’après-midi après 6h de trajet dans une confortable navette privée. Le passage de la frontière s’est fait en quelques minutes, et c’est plus légers de quelques dollars que nous sommes allés nous entasser dans un chicken bus déjà bien rempli. Nous avons passé une semaine au Nicaragua, d’abord sur la côte Pacifique à San Juan del Sur, puis sur l’île Ometepe. Nous avons été surpris de la ressemblance entre le Nicaragua et le Costa Rica : on s’attendait peut-être à ce que le Nicaragua soit un peu plus pauvre, un peu plus rustique, mais dans cette région assez touristique, ce n’est pas le cas. Autant les paysages que la nourriture ou encore la température nous ont semblés assez proches. Même si notre semaine au Nicaragua n’a pas été exceptionnelle, c’était sympa de découvrir ce pays et de voir, justement, qu’il ne correspondait pas à ce qu’on en attendait. Infos pratiques Passer la frontière Costa Rica / Nicaragua Si vous prenez …

Coucher de soleil sur Playa Grande, Costa Rica

Costa Rica // la Peninsula Nicoya

La péninsule à l’ouest du pays offre de magnifiques plages et de nombreuses opportunités pour les amateurs de surf, snorkelling et plongée. Nous l’avons parcourue du nord au sud en passant par les petites villes de Playa Coco, Tamarindo et Santa Teresa (Malpais). Bonne nouvelle après une première semaine sous la pluie : ici c’est déjà nettement moins mouillé ! Plongée dans la baie de Playa Coco Arrivés en fin de matinée à Playa Coco, nous commençons par aller nous remplir l’estomac, avec l’habituel casado (le plat national, qui est souvent l’option la plus économique sur le menu). Après un petit tour du village pour étudier nos options, nous décidons d’aller plonger, afin d’étrenner notre diplôme PADI tout neuf. Le village de Playa Coco n’a rien de fou en lui-même, mais la baie est belle, et plusieurs jolies plages sont accessibles à pied ou en voiture (Playa Coco, Playa Hermosa, Playa Ocotal). Dans la baie on peut y voir des requins, des raies, des poulpes ou encore des hippocampes. Nous avons plongé avec Summer Salt Dive, …

Parc Marino Ballena, Costa Rica

Costa Rica // Marino Ballena, Manuel Antonio et Santa Elena

La brume se lève sur la playa Colonia. Une fine pellicule d’eau recouvre le sable blanc et crée un magnifique effet miroir qui reflète le ciel, bleu acier à cette heure là. Bienvenue au Costa Rica, un pays de plages spectaculaires et de forêts sauvages. Nous sommes sur la côte Pacifique, au sud de San José : les parcs Marino Ballena puis Manuel Antonio sont au programme. Direction ensuite la cloud forest de Santa Elena, pour se perdre entre ses arbres immenses couverts de mousse. Tout ça entre deux averses diluviennes bien sûr, car juillet c’est la saison des pluies ! Parque Nacional Marino Ballena, Uvita De San José nous avons commencé par descendre le long de la côte Ouest, jusqu’à Uvita et le parc Marino Ballena. Il faut compter environ 4h de route. Je me souviens très bien d’avoir dû chercher un hôtel sous une pluie battante ! (saison des pluies oblige, il pleuvait tous les jours). Nous avons finalement trouvé un hôtel sympa à Bahia (mini village à côté de Uvita) et juste …

Bocas del Toro, Panama

6 semaines en Amérique Centrale (Costa Rica, Nicaragua, Panama)

Notre arrivée à San José en juillet dernier a marqué la fin de 6 mois en Amérique du Sud et le début de notre séjour en Amérique Centrale. Le Costa Rica était d’ailleurs le seul pays d’Amérique Centrale que nous avions prévu dans notre itinéraire, et nous pensions nous rendre directement aux États-Unis après cela… Mais vous vous doutez bien que si je vous en parle, ce n’est pas ce qui s’est passé ! La vérité, c’est que le Costa Rica ne nous a pas vraiment emballé (je vous explique pourquoi en fin de cet article) et qu’on a eu envie de profiter d’y être et d’avoir du temps avant notre vol pour les USA pour aller découvrir ses voisins : le sud du Nicaragua, renommé pour le surf, et l’archipel de Bocas del Toro au Panama, censé être un des meilleurs endroits des Caraïbes pour la plongée sous-marine. Du coup nous avons modifié nos plans pour intégrer une semaine au Nicaragua et une au Panama (tout en revenant au Costa Rica ensuite pour prendre …

PADI à San Andres Island avec Sharky Diveshop

Une semaine de plongée à San Andrés Island

Il faut le dire, à San Andrés, on a passé presque plus de temps dans l’eau que sur la terre ferme ! San Andrés, c’est une petite île colombienne qui se trouve au large du Nicaragua. Avec sa voisine Providencia, encore plus « sauvage » qu’elle, l’île de San Andrés illustre bien l’idée qu’on se fait d’une île caribéenne, à la fois paradisiaque et exotique. Les plages sont belles, l’eau est tiède-bouillante et les habitants parlent un créole dépaysant. Nous avions repéré l’île lorsque nous avons commencé à réfléchir à notre itinéraire en Colombie, mais nous ne pensions pas pouvoir y aller : comme pour beaucoup d’autres îles, les billets d’avion sont assez chers et il y a une taxe d’entrée à payer. Cependant, alors que nous étions coincés dans notre chambre d’hôtel à Bogota à cause des manifestations qui paralysaient les transports, nous avons découvert qu’on pouvait trouver des billets à un prix correct, et surtout qu’on pouvait aller directement de San Andrés au Costa Rica (notre étape suivante), sans devoir repasser par Cartagena ou Bogota, …

Getsemani, Cartagena de Indias

Cartagena de Indias, la Perla del Caribe

De toutes les villes que nous avons visitées au cours de notre voyage, Cartagena est sans doute la plus belle ! Ses couleurs sont un régal pour les yeux, ses rues tranquilles appellent à déambuler sans se presser, à la recherche des magnifiques graffitis qui ornent ses murs. La chaleur est écrasante, les vendeurs de chapeaux interpellent les visiteurs à tous les coins de rue, les sabots des chevaux tirant des calèches claquent sur les pavés, mais qu’importe le monde et la chaleur, cette ville est superbe ! Ce n’est pas pour rien qu’on l’appelle la perle des Caraïbes. Nous y avons passé plus d’une semaine, en attendant de prendre notre avion pour l’île de San Andrès. Il n’est pas nécessaire d’y passer autant de temps, mais nous avons aimé nous promener sans but dans les rues, faire des repas de fruits exotiques (c’est le moment de faire une cure d’ananas colombien !), aller au cinéma pour faire plaisir à Lilly en allant voir Cars 3 (en espagnol por supuesto), ou encore louer des vélos pour parcourir …

Conseils pour visiter le parc Tayrona

Découvrir le parc Tayrona

J’ai regroupé ici toutes les informations utiles sur le parc Tayrona, qui se situe sur la côte Caraibes de la Colombie, dans la région de Santa Marta. Le Parc national naturel de Tayrona est situé à une trentaine de kilomètres de la ville de Santa Marta, dans la région carribéenne de la Colombie. C’est le deuxième parc le plus visité du pays, avec une forte proportion de touristes nationaux. Nous avons choisi d’explorer le parc depuis le petit village de Taganga. Nous sommes partis le matin de Taganga (en ne prenant que l’essentiel et en laissant la majorité de nos affaires dans notre hôtel), nous avons passé une nuit dans le parc et nous sommes revenus à Taganga le lendemain en fin de journée. Comme l’entrée du parc est assez chère (48 500 COP/pers), nous avions choisi d’y passer 2 jours et 1 nuit pour en profiter autant que possible, mais nous avons constaté que c’était loin d’être la solution la plus économique – voir plus bas. Se rendre au parc Tayrona On peut se rendre à Tayrona en bus …

Taganga, Minca et Tayrona

La Colombie côté Caraïbes : Taganga, Minca & le parc Tayrona

De Medellín, nous voilà donc partis vers le nord de la Colombie, à la découverte de la côte caribéenne. 17 bonnes heures de bus nous attendent pour rejoindre Santa Marta, la principale ville de la région. Mais nous n’y resterons pas, car plusieurs amis voyageurs nous ont expliqué que ce sont plutôt les alentours de Santa Marta qui sont intéressants, et que la ville en elle-même est plutôt à éviter. À Santa Marta, sous une chaleur écrasante qui nous change sacrément du « printemps » pluvieux de Medellín, nous sautons dans un taxi en direction de Taganga, un petit village anciennement dédié à la pêche et qui attire depuis plusieurs années la classe moyenne colombienne en vacances. Taganga : notre base pour explorer la région On avait lu avant d’arriver que Taganga était devenu vraiment très touristique, et effectivement le village est rempli d’hôtels, il n’y a quasiment que ça. N’ayant rien réservé, nous faisons le tour pour trouver un hôtel qui nous convient et nous posons finalement nos valises chez Erika, au Latin Hostel : basique et pas …

Comuna 13 Medellin

Street art & un peu d’histoire à Medellin

Medellín ! Une ville qu’on associe au narcotrafic, à Pablo Escobar, à tout ce que la Colombie a de violent… mais aussi une ville qui connaît une évolution incroyable depuis ces 3-4 dernières années ! Celle qui était une des villes les plus dangereuses du monde il n’y a pas si longtemps est en passe de devenir une destination touristique de première envergure en Colombie, et serait même aujourd’hui l’une des meilleures villes où vivre en Amérique du Sud. Vu ce qu’on sait de son turbulent passé, on ne peut que s’en réjouir ! Que faire à Medellín ? Il y a certainement beaucoup à faire à Medellín, c’est une ville qui semble très riche au niveau culturel et historique, en plus de toutes les possibilités qu’elle offre pour ceux qui veulent sortir. De notre côté, nous avons beaucoup apprécié les visites de la Casa de la Memoria et de la Comuna 13, et nous avons passé un bon moment au Parque Explora, un chouette musée des sciences pour les enfants. Pour se déplacer, rien …

Jardin, Antioquia, Colombie

Cultiver l’art de ne rien faire à Jardin

Mon dernier article nous laissait à Salento, dans la région du Quindío, et prêts à partir pour Jardin (El Jardín en réalité), un beau petit village de la région d’Antioquia, perdu au milieu des collines verdoyantes. Se rendre de Salento à Jardín, c’est tout une aventure ! Pas moins de 4 bus différents, pour une sacrée journée de trajet à travers les montagnes colombiennes. Je vous donne ici l’itinéraire que nous avons suivi, mais il y a d’autres options, le mieux étant souvent de suivre les indications des locaux. Se rendre à Jardin : Depuis Salento : Bus Salento – Pereira : départ à 8h du matin du terminal de bus de Salento (on nous a conseillé de réserver la veille, et en effet le bus était déjà quasi plein à 7h45). Prix : 7 000 COP. Durée : 1h. Bus Pereira – La Pintada : 3h, 29 000 COP (prix juste avant départ). C’est la compagnie Flota Occidental qui fait ce trajet, voir au guichet quelle est la meilleure option (car il est également …