All posts filed under: Amérique Latine

Sandboarding à Nazca

Nazca, Huacachina & Paracas : flying, sandboarding & chilling

Enfin un peu de soleil et de chaleur ! Après Cuzco et Arequipa, nous avons enfin dit au revoir au froid et à l’altitude pour quelques temps, en nous rapprochant de la côté pacifique. Première étape : Nazca et ses fameuses lignes ! De là nous sommes ensuite remontés jusqu’à Huacachina, une oasis au milieu d’immenses dunes de sable, puis à Paracas, petite station balnéaire prisée par les Péruviens. Survol des lignes de Nazca Après une nuit dans le bus assez peu reposante (pour économiser un peu, nous n’avions pas pris de siège pour Lilly, qui a donc passé la nuit sur moi – elle a très bien dormi, moi un peu moins !), nous arrivons de bon matin à Nazca. Notre hôte vient nous chercher au terminal (Joie !) et nous emmène à l’hôtel, où nous piquons du nez en quelques minutes à peine. Lilly ne veut pas dormir et joue tranquillement à côté de nous, mais je la retrouve quand même endormie sur le carrelage bien frais quand je me réveille ! #Cosette …

Canyon de Colca, Pérou

Le canyon de Colca en autonome via Llahuar et Sangalle

Comme je vous le racontais ici, nous avons finalement décidé de faire le Canyon de Colca sans agence. Si ça vous intéresse, sachez que pour organiser ce trek par soi-même, il est important de se renseigner en amont sur les distances à parcourir (rendre visite au bureau iPeru sur la Plaza de Armas de Arequipa) et de s’équiper correctement. A part ça, le trek en lui-même n’est pas difficile à organiser. Pour nous, la difficulté était surtout physique : comme lorsque nous avons randonné en Bolivie, l’un de nous porte Lilly (12 kg) et l’autre doit donc porter tout le reste (environ 17 kg pour Fabien, vu la quantité d’eau qu’il fallait emporter). Voici le récit de notre trek (et de comment on a réussi à ne pas payer le boleto turistico*) ! Jour 1 : Arequipa – Cabanaconde Nous partons d’Arequipa en bus à 11h, ce qui nous permet de nous lever tranquillement et de profiter du petit déj de l’hôtel (en pensant bien à ceux qui partent avec une agence, qui doivent décoller …

Monasterio de Santa Catalina, Arequipa

Monasterio de Santa Catalina : suivez le guide !

Chose promise, chose due, je vous offre une petite promenade guidée dans le beau couvent Santa Catalina d’Arequipa ! Pour la petite histoire (et la minute culture)… Le couvent Santa Catalina a été construit en 1579. C’est le plus grand couvent du monde et le plus important édifice religieux du Pérou. Il a accueilli jusqu’à 450 religieuses qui vivaient coupées du monde extérieur. On en compte encore aujourd’hui une quarantaine qui vivent dans ses murs, mais ne sont plus cloîtrées (elles ont même accès à Facebook d’après une guide que j’ai entendu en passant !). A l’origine, le couvent accueillait principalement les cadettes des familles de l’aristocratie péruvienne (les aînées étant destinées au mariage). Triées sur le volet, elles devaient notamment amener avec elles une dot et un trousseau assez conséquents. Les cellules des sœurs témoignent de la douce vie qu’elles menaient dans le couvent et de leur train de vie peu habituel pour des religieuses : chacune vivait dans une « cellule » qui tenait plus d’une petite maison que d’autre chose, souvent avec un petit …

Arequipa la ville blanche du Pérou

Arequipa, ville blanche aux portes du Canyon de Colca

Après Cuzco, nous devions normalement partir à la découverte du Nord du Pérou : Huaraz, Trujillo, Chan Chan… malheureusement avec les intempéries qu’ont subies les régions du Nord à cause d’El Niño (plus de 2 mois de pluie consécutifs, routes coupées, zones saccagées, des centaines de milliers de personnes affectées, sans compter les risques sanitaires liés à la présence d’eau stagnante), on a vite compris qu’il allait falloir faire une croix sur le Nord. Un mal pour un bien puisque ça nous a permis de découvrir la région d’Arequipa, qu’on aurait sinon écartée de notre itinéraire. Je ne regrette pas, c’est un des endroits que j’ai préférés au Pérou ! En termes de visites, nous l’avons joué assez cool (et économique !) en visitant uniquement le couvent Santa Catalina. Il y a d’autres choses à voir mais question budget ça faisait vite un peu trop. Par ailleurs comme c’était la semaine sainte, certains lieux n’étaient pas accessibles, comme par exemple l’église de la Recoleta et son musée qui est censé abriter une impressionnante bibliothèque. En …

Découvrir la jungle du parc Manu au Pérou

Dans la jungle, terrible jungle…

En commençant ce voyage, je n’aurais pas forcément pensé qu’on mettrait les pieds dans la jungle amazonienne. Pour moi, Amazonie équivalait à Brésil, or il n’était pas prévu qu’on visite ce pays. Et effectivement, les 2/3 de la forêt amazonienne se trouvent au Brésil. Mais sa surface s’étend également sur d’autres pays, notamment la Colombie, l’Equateur… et le Pérou ! Cuzco étant un bon point de départ pour partir à la découverte de la jungle, nous avons décidé d’y organiser une petite excursion à notre retour du Machu Picchu. Comme il s’agit quand même d’un environnement un chouïa hostile, où nous comptions emmener notre blondinette de 3 ans (je précise pour ceux qui nous découvrent à travers cet article !), nous avons bien réfléchi aux deux questions suivantes : où aller, et avec quelle agence ? Quelle région choisir : Tambopata ou Manu ? Depuis Cuzco, on trouve des expéditions vers 2 régions : Tambopata et Manu. Nous avons longuement hésité entre les 2 : Tambopata est plus facile d’accès : depuis Cuzco, les tours …

Pisaq - Cuzco

Visiter les sites de la vallée sacrée depuis Cuzco

Comme je l’évoquais dans ce premier article, les sites historiques à explorer depuis Cuzco sont nombreux. Le plus célèbre est le fameux Machu Picchu (tous les détails ici), mais juste autour de Cuzco on trouve beaucoup d’autres sites faciles d’accès qui valent la peine d’être vus. La plupart sont accessibles uniquement via le boleto turistico, un billet qui donne accès à 14 sites, musées et monuments d’intérêt variable. Comme ce boleto coûte assez cher, je vous donne toutes les infos ci-dessous ainsi que ma recommandation pour en profiter au mieux. Le boleto turístico Le boleto général Valable 10 jours, il inclut 14 sites, musées et monuments, répartis en 3 circuits. Prix : 130 soles (70 pour les étudiants avec carte ISIC). Circuit 1 : Tambomachay, Qenqo, Pucapucara, Parque arqueológico de Saqsayhuaman Circuit 2 : Museo de Qoricancha, Museo Historico Regional (Casa Garcilaso), Museo de Arte Contemporaneo, Monumento a Pachacuteq, Parque arqueológico de Tipon et Parque arqueológico de Pikillacta Circuit 3 : Parque arqueológico de Pisac, Parque arqueológico de Ollantaytambo, Parque arqueológico de Moray, Parque arqueológico …

Machu Picchu

A nous le Machu Picchu !

Salta, Argentine, fin février. Il reste un mois environ avant la visite que nous prévoyons au Machu Picchu, avec ma sœur qui doit nous rejoindre. Nous avons un peu de temps devant nous, on en profite pour regarder le site du Machu Picchu et nous renseigner sur les moyens d’y accéder. Tiens donc, il y a plusieurs types de billets… Lequel est-ce qu’il faut prendre ? Hum… Regarde, ya un truc louche… On dirait qu’il n’en reste presque plus… Oups ! Bref, si comme nous vous débarquez, voici quelques infos qui ne manqueront pas de vous intéresser ! Il est nécessaire d’acheter son billet d’entrée avant d’accéder au site. Aucun billet ne peut être vendu sur place. Il existe 3 types de billets. Les billets sont en nombre limité chaque jour. Tous les détails ci-dessous ! Les billets Machu Picchu Les 3 types de billets Machu Picchu : – la cité Machu Picchu [152 soles – tarifs 2017] – la cité + la montagne Huaynapicchu [200 soles – tarifs 2017] – la cité + la …

Cuzco Plaza de Armas

Cuzco : les incas, la jungle et le Machu Picchu !

Après un trajet dans un merveilleux bus Turisme Mer super confortable, qui nous aura coûté 3 fois rien, nous arrivons à Cuzco, le nombril du monde ! Immédiatement la ville nous plaît ! Le centre historique est magnifique : la Plaza de Armas flanquée de sa cathédrale et entourée de beaux bâtiments est un plaisir pour les yeux. Les gourmands en nous sont aussi ravis car il y a pléthore de restaurants à tester ! De Cuzco, les possibilités d’explorations sont nombreuses, nous sommes d’ailleurs restés 2 bonnes semaines dans la région sans avoir tout vu pour autant ! Nos bonnes adresses à Cuzco Que faire à Cuzco et alentours ? Cuzco Déambuler dans les rues, autour de la Plaza de Armas et de la Plaza Regocijo, admirer les façades, se perdre dans les ruelles. Admirer les couleurs et la personnalité de cette ville pleine de charme. Essayer de ne pas péter un câble quand on vous aborde pour la centième fois de la journée pour vous vendre un resto, une excursion, ou un bonnet …

IMG_20170316_100228611

FAQ – Le Salar d’Uyuni et le Sud Lipez

J‘ai rassemblé ici quelques questions auxquelles j’ai pensé en préparant mes articles sur le Salar d’Uyuni. Vu le nombre d’agences qui proposent des tours, organiser une excursion est aujourd’hui très facile, mais certains point peuvent laisser un doute, notamment pour tous ceux qui envisagent de partir avec un jeune enfant ou qui craignent l’altitude. J’espère que cet article sera utile pour ceux qui préparent cette aventure ! Questions 1. D’où partir : Tupiza, Uyuni ou San Pedro de Atacama (Chili) ? 2. Comment ça se passe pour l’altitude ? Quelles précautions prendre pour en souffrir le moins possible ? 3. Peut-on faire le Salar avec un jeune enfant ? Quelles précautions prendre ? 4. Que faut-il emporter ? 5. Comment choisir son agence ? 6. Si je pars de Tupiza, puis-je repartir d’Uyuni ? À quelle heure arrive-t-on à Uyuni ? 7. Est-ce qu’il fait horriblement froid ? Comment s’habiller ? 8. Si le salar est inondé, est-ce que ça veut dire que je ne pourrai pas y aller ? 9. Que faut-il amener pour faire …

Lac Titicaca

Le lac Titicaca : ce qu’on a fait, ce qu’on aurait aimé faire

Comme je le racontais dans cet article, nous sommes partis de Sucre dès que nous avons eu le go des médecins, et nous avons filé retrouver ma sœur au niveau du lac Titicaca. Pour gagner du temps, on s’est autorisé un avion de Sucre à La Paz (50 minutes de vol au lieu de 12h de bus) et à peine arrivés dans la capitale, nous avons sauté dans un bus pour Puno (côté Pérou). De La Paz nous n’avons donc pas vu grand chose, à part… son immensité ! Le petit tour de taxi pour descendre de l’aéroport situé à El Alto jusqu’au terminal de bus nous a permis d’avoir un aperçu des collines recouvertes de maisons de briques rouges. Dommage, je suis sûre qu’on aurait apprécié d’y passer quelques jours ! Le passage de frontière entre la Bolivie et le Pérou s’est déroulé sans encombre. Il n’y a pas de pont (en tout cas pas là où on est passé), la traversée du lac se fait donc sur des petits bateaux à moteur pour …