All posts filed under: Idées vertes

Test & Avis | Shampoing solide Lamazuna

Si vous avez lu cet article, vous savez qu’en 2015 j’ai définitivement laissé tomber les shampoings liquides. En août, j’ai commencé à tester le shampoing solide Lamazuna et je dois dire que très rapidement j’ai été conquise. Pourquoi un shampoing solide ? Après un passage par le no poo (au bicarbonate de soude) et le savon d’Alep, je cherchais un moyen de me laver les cheveux qui soit à la fois pratique, écologique et agréable. Utiliser un shampoing solide permet un meilleur dosage, on utilise la juste quantité de produit, et il y a donc beaucoup moins de produit qui part dans l’eau. Cela laisse également la possibilité d’avoir un emballage en carton, plus écologique qu’un flacon en plastique. J’ai entendu parler de Lamazuna sur les réseaux sociaux et ce que j’ai pu lire sur le site de la marque m’a séduite. Un peu refroidie par le prix au premier abord, j’ai fini par me décider après avoir lu des critiques positives sur le shampoing solide. Pour quelle utilisation ? Je me lave les cheveux …

No poo, shampoing solide et réflexions écolo-capillaires

Commençons directement par dire que je n’ai pas utilisé de shampoing depuis le début de l’année… Voilà, les présentations sont faites. 🙂 Bon, je triche un peu, la vérité c’est que je n’ai pas utilisé de shampoing liquide depuis le début de l’année. Je vous raconte ? Depuis la naissance de Babygirl, j’ai changé pas mal de mes habitudes, notamment dans la salle de bains : j’essaye notamment d’utiliser des produits qui sont plus respectueux (des hommes et de l’environnement) et de générer moins de déchets. Si pour la partie visage et corps c’est venu assez facilement, les cheveux c’était une autre histoire ! No poo J’ai commencé par tester le no poo : si vous ne connaissez pas, sachez que c’est une démarche qui ne consiste pas à arrêter de se laver les cheveux jusqu’à la fin des temps, mais juste à se passer de shampoing… et donc à les nettoyer d’une autre manière. En France, la reine du no poo c’est Antigone XXI. C’est grâce à ses articles que je me suis renseignée …

Se mettre au vert #3

La démarche pour une vie quotidienne plus verte se poursuit, avec des changements testés et adoptés petit à petit (pour voir les articles précédents, c’est ici et là). Il y a des gestes anodins, d’autres qui sont plus réfléchis et planifiés. Un peu de tout au quotidien. Alimentation : adieu fast-foods ! On a dit bye-bye aux fast-food, symboles de gaspillage et d’élevage intensif. Je dit « on » parce que cette fois l’idée vient de F., qui m’a dit un jour qu’il avait bien envie qu’on arrête de manger dans les fast-foods. Pas spécifiquement pour notre santé, mais plutôt pour arrêter de soutenir ces chaînes, qui jettent chaque jour énormément de nourriture et qui sont assez représentatives d’une surconsommation de protéines animales, avec tous les abus que ça entraîne ensuite au niveau de l’élevage des animaux en question. Ça faisait un moment que l’idée de manger moins de viande me trottait dans la tête, alors forcément j’étais partante. On est bien d’accord que McDo, Burger King et compagnie ne sont pas les seuls responsables du gaspillage …

Se mettre au vert #2

Dans cet article, je vous parlais des petits changements qui s’installent petit à petit chez nous, notamment dans la cuisine et la salle de bain. Au fil des semaines qui passent, des transitions se font, certaines immédiates, d’autres plus progressives, et avec plus ou moins de succès. Et si je vous racontais ? J’ai adopté définitivement : … le riz basmati intégral (Vs riz blanc). J’ai fini par trouver mon bonheur dans mon magasin bio. Par contre, comme le temps de cuisson du riz intégral est très long (45 min), j’ai préféré prendre du riz précuit qui me permet de garder un temps de cuisson correct. … les huiles végétales à la place des crèmes hydratantes pour le visage ! J’utilise depuis bientôt un an la Divine Face Oil d’Antipodes, ou éventuellement quelques gouttes d’huile de jojoba, le matin comme le soir. Bye bye les crèmes pleines d’eau et d’ingrédients pas très jolis, avec ces huiles je m’assure d’une composition clean et d’une bonne hydratation. … le pain de savon à la place de mes …

Se mettre au vert

Depuis 2013, je change petit à petit ma manière de vivre, de consommer, de manger. Je dois dire que c’est une démarche qui commence à prendre une place assez importante dans ma vie. Ce n’est pas quelque chose de radical, mais plutôt un fil rouge (ou plutôt vert) qui m’amène à me renseigner, changer mes habitudes, questionner certains choix. Tout doucement, je me mets au vert. 🙂 Je m’intéresse en vrac au bio, au local, au naturel, à la slow cosmétique, aux sources de protéines végétales, à la consommation alternative, etc. J’adopte quelques habitudes un peu meilleures, même si à mon échelle ça parait négligeable. J’essaye d’avoir une alimentation un peu plus intelligente sur le plan nutritionnel. C’est très progressif, je découvre et j’apprends au fur et à mesure. Certains blogs que je lis régulièrement me donnent des pistes, me font prendre conscience de certaines choses, notamment ceux de Victoria, Antigone ou Eleusis Megara. Et à mon tour j’ai envie de partager. Car c’est en lisant d’autres blogs que j’ai appris que les aliments raffinés …