All posts filed under: Lifestyle

Recette du yaourt maison sans four et sans yaourtière

Yaourts crémeux sans yaourtière, en 3h30 & low waste

Chez nous, qui dit réduction des déchets dit forcément… arrêter de remplir la poubelle de pots de yaourts difficilement recyclables. J’ai fait des yaourts maison pendant environ 1 an avec une yaourtière, mais je n’étais clairement pas contente du résultat et nous nous sommes tous lassés de ces yaourts trop acides et qui se gâtaient en quelques jours. Heureusement pour nous, j’ai découvert récemment le principe de l’ensemencement à chaud et appris qu’on pouvait tout à fait se passer de yaourtière pour faire ses yaourts. Aussitôt installée à Barcelone, j’ai testé et aujourd’hui je suis super contente d’avoir trouvé une recette aussi fiable, rapide, et simple. La recette des yaourts maison sans yaourtière La recette fonctionne sur le principe de l’ensemencement à chaud : Avec une yaourtière électrique, la méthode classique consiste à mélanger le ferment avec du lait froid puis on augmente la température et on la maintient à un certain degré pendant tout le temps de la prise. Ici, on chauffe le lait avant de le mélanger avec le ferment, et on maintient …

Posséder et consommer moins

Ce que le voyage a changé pour nous

On dit que le voyage change les gens et leur regard sur le monde. Plus de confiance en soi et d’indépendance, plus de facilité à aller à la rencontre des autres, une réévaluation des priorités personnelles et un refus du conformisme, etc. C’est à la fois très cliché et très vrai. Pourtant le changement le plus notable que je remarque depuis notre retour n’est pas parmi ceux que j’ai listés ! Je ne m’y attendais pas vraiment, mais ce qui ressort après ce voyage, c’est surtout une envie de consommer et posséder moins. Je parle du retour, mais en réalité, c’est à partir du moment où nous avons décidé de tout quitter et de partir que nos priorités et notre mode de vie ont pris un tournant assez décisif. Ne pas accumuler, ne pas s’encombrer A partir du moment où nous avons pris la décision de partir, nous avons quasiment arrêté d’acheter des biens matériels. Meubles, décorations, livres, vêtements… le moindre objet devenait un poids, un élément qu’il faudrait vendre, donner ou stocker pendant notre …

Journée internationale sans paille

Bas les pailles : pour un monde sans pailles en plastique

Je n’avais pas du tout prévu de publier un article sur ce thème, mais au final le sujet me tient trop à cœur pour que je laisse passer. Et après tout, ce n’est pas parce que ce blog parle majoritairement de voyages qu’il ne doit parler que de ça. D’ailleurs ce sujet nous impacte en tant que voyageurs, quand on déguste un mojito les pieds dans l’eau en vacances, ou lorsqu’en balade au bord de l’océan, on aperçoit des déchets plastiques qui flottent dans les vagues ! Ce 3 février 2018, c’est la première journée internationale sans paille Cette journée, organisée à l’initiative de l’association Bas Les Pailles, a pour but d’éduquer le plus grand nombre aux dangers de l’utilisation des pailles en plastique pour l’environnement, en particulier les océans et la faune marine, et pour notre santé. C’est également l’occasion de mettre en avant la pétition visant à interdire les pailles en plastique en France (à signer ici). – Straw Wars – Pourquoi tant de haine contre les pailles ? Comme tout produit à …

4 mois de voyage

4 mois de voyage

Le temps passe si vite ! Petit bilan improvisé, après 4 mois de voyage. En 4 mois nous avons visité 4 pays : Argentine, Chili, Bolivie, Pérou. La Bolivie un peu rapidement, car pressés d’aller retrouver ma sœur à la frontière. Le Pérou plus longuement, avec presque 2 semaines dans la région de Cuzco, et sans monter plus au nord que Lima, à cause des inondations qui ont ravagé le nord du pays. Depuis notre départ début janvier, nous avons dormi dans 44 endroits différents (dont 1 nuit sous la tente, 3 nuits dans la jungle, 1 nuit dans un hôtel de sel) et passé 5 nuits dans le bus. Nous avons d’ailleurs fait au moins 200h de bus depuis le début ! Nous avons rencontré d’autres voyageurs très sympas : Hélène & Corentin dans le Canyon de Colca ; Sergio & Marice, Katherine & Stephen dans la jungle ; Vivien & Charlotte à Paracas, Natalie, Adélaïde & Noémie à San Pedro de Atacama… Et des guides supers : Francisco dans la vallée des condors, Ives …

routeRT

1 mois de voyage !

Ça fait un peu plus d’un mois que nous sommes partis ! Un bilan s’impose, alors on a profité d’un long moment à attendre notre bus pour sortir quelques chiffres et Fab s’est même amusé à préparer une petite infographie… 31 jours de voyage : Du 6 janvier 2017 au 5 février ça donne…   Côté assiette On a essayé de manger et boire local mais ce n’est pas toujours évident quand on a un budget à tenir. A notre tableau de chasse : de l’agneau patagonique (très réputé !) ; un cocktail Fernet-cola (spoiler : beurk) ; plein de bières locales (dont la Cervesa Austral, très bonne) ; un curanto et du saumon à Chiloé ; des milanesas à la pelle ; des alfajores (petits gâteaux au dulce de leche), et j’en oublie sûrement ! Côté santé Des piqures de moustiques à Buenos Aires ; une grosse ampoule pour moi ; des courbatures en vrac ; plein de bosses sur la tête car je me cogne systématiquement dans les écrans TV des bus ; …

airport

Sur le départ

Et nous voilà prêts à partir ! Les derniers jours ont été très intenses, une course folle pour finir le boulot, vendre nos affaires, trier-garder-jeter, réfléchir à nos sacs… Cette course ne s’est achevée que ce matin à midi, quand nous avons remis nos clés à notre proprio. Oui oui, on fait l’état des lieux et le grand départ le jour même, on n’a peur de rien (et c’est pas la première fois !). 😉 Après ça, allégés chacun d’un trousseau de clés mais alourdis de 11 à 12 kg sur le dos, nous avons pu prendre la route de l’aéroport. Dans quelques heures, notre première destination : Buenos Aires ! Nous partons avec un gros sac à dos chacun, un petit sac pour le voyage et une poussette canne qui s’est déjà révélée très pratique. Avant de décoller, merci à tous nos amis et nos proches qui nous ont aidés en achetant ou en stockant certaines de nos affaires, à tous ceux qui nous ont partagé leurs conseils ou leurs contacts de l’autre côté …

Comment financer un voyage longue durée

Budget // Comment financer un voyage longue durée ?

C’est une des premières questions qu’on nous a posées : de quoi allez vous vivre ? La question du budget est forcément cruciale quand on part pour un long voyage ou un tour du monde, et encore plus quand on part avec un enfant. Mais crucial ne veut pas dire infaisable, ça veut juste dire qu’il faut se renseigner, se préparer et gérer ses ressources avec attention. Un tour du monde combien ça coûte ? A chacun son voyage, à chacun son budget Tous les articles sur le sujet vous le diront : il y a autant de budgets que de voyageurs. En effet, le budget dépend de l’itinéraire choisi, mais aussi de la manière de voyager, chacun étant prêt à plus ou moins de sacrifices sur son confort. On estime que pour un tour du monde en mode « routard » (d’1 an environ) le budget nécessaire peut aller de 6 000 à 20 000€ par personne. Cette estimation prend en compte la vie sur place (hébergement, nourriture, transports locaux) et les transports d’un continent à …

collagewanderlust3

Wanderlust tattoos

Je ne suis pas personnellement une passionnée de tatouages. Il y en a que je trouve très jolis, originaux, poétiques… mais je n’ai jamais eu l’envie d’en avoir un moi-même. Je n’aime pas trop l’idée d’avoir quelque chose « à vie » car j’aurais peur de regretter mon choix, de me lasser du dessin choisi. Et puis je pense que je n’ai jamais vu, jusqu’à présent, de visuel qui me parle suffisamment pour me donner envie. C’était jusqu’à ce que je tombe sur cette carte du monde, délicatement gravée sur un poignet. Qui me permet de réaliser qu’un tatouage de petite taille, plutôt minimaliste, au sujet intemporel, pourrait me plaire. Alors j’ai parcouru cette mine d’or qu’est Pinterest et j’ai rassemblé les plus beaux exemples de tatouages minimalistes sur le thème « Wanderlust ». Source : #1, #2, #3, #4 Sources : #1, #2, #3, #4 Sources : #1, #2, #3, #4 Sources : #1, #2, #3, #4 Sources : #1, #2, #3, #4 Alors peut-être que sur le chemin, ou en rentrant de notre voyage… J’ai une préférence …

Pourquoi partir

Pourquoi partir

Je dois avouer que j’ai pas mal galéré pour rédiger cet article. C’est un sujet sur lequel j’avais très envie d’écrire, mais qui n’est pas facile à évoquer sans donner l’impression qu’on regarde de haut ceux qui ne font pas le même choix. J’espère que vous m’autoriserez cet exercice un peu difficile, pour me permettre d’expliquer en toute sincérité les raisons qui nous poussent à partir, sans pour autant le prendre comme un jugement ou une critique de tous ceux qui ne partagent pas ces raisons ou cette envie de voir le monde. Pourquoi partir, sous-entendu : pourquoi partir quand on a « tout » ? Pourquoi partir, quand on a un travail qu’on a choisi, quand on a un appart agréable, une place dans une bonne crèche/école, quand on vit dans une ville plus que sympa, quand on a des super potes sur place, et qu’on a la possibilité de se faire plaisir et de s’offrir de belles vacances ? Le regard des autres Vous vous en doutez, quand on a commencé à parler de notre voyage …

bulletjournal_1

Bullet Journal : je procrastinerai demain !

Connaissez-vous le concept du Bullet Journal ? Pour ma part c’est quelque chose que j’ai découvert très récemment chez @frenchmadden. Après avoir vu passer quelques photos, j’étais intriguée et je suis allée me renseigner sur le sujet. Le concept du Bullet Journal Pour résumer en quelques mots, le Bullet Journal est un système d’organisation qui permet de tout regrouper dans un seul cahier.  En gros, on oublie les to-do lists gribouillées, les google doc, les app d’organisation, les post-its… et on regroupe tout dans un seul cahier, qu’il s’agisse d’évènements programmés (anniversaires), de choses à faire (passer au pressing, acheter un cadeau pour tata Fernande), de listes (livres à lire, films à regarder) ou d’idées et de pensées plus générales (gratitudes, envies de voyages). Pour être efficace ce cahier doit suivre une certaine structure, mais c’est un système complètement adaptable et personnalisable. Les amateurs de jolie papeterie peuvent s’en donner à cœur joie, voire acheter le cahier officiel du Bullet Journal, mais en réalité un simple cahier qui vous plaît et un stylo suffisent. Liens …