All posts tagged: argentine

IMG_20170301_161223439_HDR

Derniers jours en Argentine & la recette de la torta Crackers de Maria

Maria, notre hôte Airbnb à Salta était une super cuisinière (et une gourmande) qui nous a fait goûter plein de bonnes choses ! On a adoré tester sa « pizza » tomate-mozza-basilic préparée sur une pâte brisée absolument délicieuse, du mantecol (un dessert à base de beurre de cacahuète, de semoule et de noix), et la torta Crackers qu’elle a préparé pour l’anniversaire de sa maman ! Torta Crackers de Maria Ingrédients : 80 crackers 100 g de beurre 6 grosses cuillères de dulce de leche 1 tasse de sucre 2 tasses de flocons d’avoine Préparation : Faire fondre le beurre à feu doux, y rajouter le sucre et le dulce de leche, puis dans un 2ème temps les flocons. Laisser refroidir puis monter la torta : une couche de 20 crackers, une couche de mélange au dulce de leche, une couche de crackers, etc. Laisser refroidir et figer avant de déguster ! Absolument décadent ! Pas hyper facile à manger par contre, je pense que je la testerai une fois rentrée sous forme de tarte : …

IMG_20170224_095148051

Nord de l’Argentine : boucles sud et nord autour de Salta

S i vous suivez un peu le blog, vous vous rappelez peut-être que nous avions quitté l’Argentine au niveau de Bariloche, avec la perspective d’y revenir un peu plus tard, mais beaucoup plus au nord ! Conseillés par notre amie Amandine, nous avons en effet mis la région de Salta dans notre parcours, avec un beau roadtrip à la clé ! Cette région est un concentré de beaux paysages. Le meilleur moyen de les explorer est de louer une voiture, pour bien profiter de ces magnifiques montagnes. Il existe bien sûr des agences qui organisent des excursions pour aller voir les points d’intérêt, mais ça n’a pas du tout la même saveur car le plus beau au final, c’est la route en elle-même ! Après quelques recherches, nous avons décidé de louer une voiture pour 7 jours et de faire 2 circuits assez classiques : la boucle Sud (Circuito Sur) et la boucle Nord (Circuito Norte). Comme prévu nous avons pris plein les mirettes, mais malheureusement nous n’avons pas pu profiter de cette région autant …

RT-PANO_20170121_161803-featured

Panoramas du Perito Moreno & un peu de culture

Si vous avez lu cet article, vous savez déjà que le Perito Moreno est incroyablement beau. Grand et bleu, il attire les foules ! Et il faut avouer que nous avons croisé d’autres glaciers depuis et qu’aucun n’était aussi photogénique que lui ! Du coup, pour que vous puissiez encore mieux l’apprécier, je vous ai préparé un petit article de panoramas du glacier. Merci qui ? J’en profite aussi pour vous raconter quelques petites choses intéressantes que nous avons apprises lors de nos excursions respectives ! Allez, un peu de culture n’a jamais fait de mal à personne. 🙂 De Calafate au Perito Moreno : un peu de culture en vrac pour briller en société ! La région d’El Calafate est caractérisée par un type de végétation qu’on appelle la steppe patagonique. C’est une végétation très basse et très sèche. L’un des arbustes qui la composent est justement le calafate. Il porte des baies dont on fait des confitures, des glaces et de la liqueur (et, comme on l’a découvert plus tard, qui sont aussi …

bariloche-lacar

Bariloche & la route des 7 lacs

Et bien un bus de 24h, au final, ça ne se passe pas très différemment d’un bus de 16h. Donc pas grand chose à en dire. C’est long, mais on fait passer le temps en dormant, en lisant, en discutant.  C’est bien moins cher que de couvrir la même distance en avion, donc quand on a le temps comme nous, c’est une option très intéressante. Nous voici donc arrivés à San Carlos de Bariloche (Bariloche pour faire plus court), dans la province de Río Negro. Bariloche est située au bord du lac Nahuel Huapi, et c’est une ville très touristique : elle attire beaucoup d’Argentins et de Chiliens en hiver pour le ski, car son domaine skiable est un des plus étendus d’Amérique du sud, et le reste du temps ses paysages de lacs et de montagnes attirent les randonneurs et backpackers. El camino de los 7 lagos Dès le lendemain de notre arrivée, nous avons récupéré notre voiture de location réservée par internet pour prendre la célèbre route des 7 lacs. Cette route va …

fitzroy-featured

Fitz Roy, la montagne qui fume !

Après ces quelques jours à El Calafate à la découverte du Perito Moreno, nous avons repris la route vers El Chalten, avec la bénédiction de notre compte en banque ! En effet, l’hébergement à El Chalten est cher car c’est la haute saison (et tout était déjà presque plein quand nous avons cherché une chambre), mais au moins on peut randonner 100% gratuitement, sans avoir à payer d’entrée de parc, de bus, etc. Un changement bien agréable après nos expériences à Ushuaia et Calafate ! El Chalten se trouve à 3h de bus d’El Calafate, il y a des départs 3 fois par jour en haute saison : les bus du matin sont vite complets, remplis de gens qui veulent aller randonner tôt, mais comme nous n’étions pas pressés, nous avons préféré prendre celui de 13h et arriver tranquillement en fin d’après-midi. Après avoir récupéré les clés de notre Airbnb, une mignonne petite maison où tout va par 2 (2 assiettes, 2 verres, 2 fourchettes, …), nous partons faire des courses afin de pouvoir cuisiner …

calafate_featured

Perito Moreno : 50 nuances de bleu

16 heures de bus, ça peut sembler long… (oui, c’est long), mais ça se fait ! Même avec une bestiole de 3 ans. C’est d’ailleurs sûrement elle qui a le mieux dormi de tout le bus, vu qu’elle est capable de dormir allongée dans la largeur du fauteuil. Ce n’est pas donné à tout le monde (et surtout pas à nous, pauvres adultes !). Partis à 7h du matin d’Ushuaïa, nous arrivons donc aux alentours de 1h du matin à El Calafate, la ville qui sert de camp de base pour partir à la découverte du glacier Perito Moreno. Le trajet se sera déroulé sans encombre à part, euh… un premier arrêt à la frontière de sortie d’Argentine (avec contrôle des passeports) ; un deuxième arrêt à la frontière d’entrée au Chili, avec contrôle des passeports et douane (aucun fruit ou légume ne doit passer la frontière sous peine de grosse amende) (ne me demandez pas pourquoi les 2 frontières ne sont pas au même endroit, je me pose la même question !) ; une traversée …

panoesmeralda

5 panoramas de la Laguna Esmeralda

Pour mieux vous donner une idée de l’immensité des paysages que nous avons traversés, une petite sélection de photos panorama prises lors de notre rando à la Laguna Esmeralda, dans les environs d’Ushuaia. La technique n’est pas parfaite, mais promis on s’améliore pour les suivantes ! Prochaine étape sur le blog : nos aventures à El Calafate avec la découverte du superbe Perito Moreno ! Enregistrer Enregistrer Enregistrer

Laguna Esmeralda

Ushuaia, la ciudad del fin del mundo

Ushuaia est fière de son titre de ville la plus au sud du monde ! Plus au sud que la pointe africaine, que la côte australienne… Le bout du monde c’est ici ! En réalité le village chilien de Puerto Williams, de l’autre côté du canal Beagle, se trouve quelques kilomètres plus au sud et lui dispute ce titre… mais Ushuaia s’en sort en argumentant que Puerto Williams n’est qu’un village, et que donc le titre de « ville » la plus australe est bien justifié ! (comme quoi, on apprend plein de choses en voyageant !). Après la chaleur de Buenos Aires, nous étions ravis de partir vers un peu de fraîcheur (bye-bye les moustiques !) et de nous retrouver dans la nature ! Et la nature nous en avons bien profité ! Nous sommes restés 5 jours entiers sur place, pendant lesquels nous avons fait 3 randos et une expédition en bateau pour aller voir les pinguins de l’île Martillo. Nous aurions aimé faire encore plus, malheureusement tout est très cher. Même pour faire une …

Lilly_chaperon_featured

Notre semaine à Buenos Aires (Part. 2)

Après ce premier article assez factuel, un petit « behind the scenes » s’impose ! Ce que nous en avons pensé, comment nous avons vécu cette première semaine… L’insécurité à Buenos Aires : clichés & vérités En ce qui me concerne, j’étais quand même un peu anxieuse : après avoir lu plusieurs articles sur la ville, j’avais l’impression que Buenos Aires était devenue assez dangereuse. Du coup je n’étais pas complètement rassurée. Nous nous sommes donc montrés très prudents, surtout les premiers jours, ce qui nous a permis de voir que c’est une ville comme beaucoup d’autres : il ne faut pas trainer dans certains quartiers, surtout la nuit, et en journée il faut faire attention aux vols et aux pickpockets… mais on dirait la même chose de bien d’autres villes en France ou ailleurs. Pour éviter de mauvaises surprises, nous avons simplement respecté des règles basiques : pas de gros appareil photo autour du cou, répartir l’argent et les cartes bancaires entre nous deux, pas d’étalage de richesses, pas de chaussettes dans les sandales, etc. A …

featured

Notre semaine à Buenos Aires

La première semaine de notre voyage a pris fin ! Nous avons quitté la canicule de Buenos Aires pour la fraîcheur d’Ushuaïa. Nous avons visité la capitale à notre rythme, sans chercher à tout voir, car le but de cette première semaine était avant tout de prendre doucement nos repères. Nous voulions aussi profiter de nos journées sans stress, sans impératifs d’horaires ou de choses à voir. Infos pratiques : Comment arriver à Buenos Aires Les vols internationaux arrivent en général à l’Aéroport Ezeiza (aéroport international Ministro-Pistarini d’Ezeiza). On nous a conseillé 2 manières de nous rendre de l’aéroport au centre ville : – un taxi autorisé « Radio Taxi », qui fait le trajet en 30 minutes pour 650 ARS (prix janvier 2017). Voyageant à 3 avec nos gros sacs, et avec la fatigue du voyage en prime, c’est la solution que nous avons choisie. Le stand Radio Taxi est facile à trouver, pile devant la sortie du terminal. – les cars Manuel Tienda Leon jusqu’à leur terminal à Puerto Madero (190ARS /personne). Site internet Manuel …