All posts tagged: salar

Salar d'Uyuni

Tour Sud Lipez – Jour #4

E t notre dernière journée commence par un réveil à 5h du mat pour aller voir le lever de soleil sur le Salar ! Il fait un froid de canard (-8° d’après le guide), on ne reste pas longtemps dehors ! Une fois le soleil levé, nous allons prendre le petit déj au seul hôtel de sel situé à l’intérieur du Salar, puis nous partons faire des photos (les fameuses funny pictures que tous les touristes viennent prendre – ça sent un peu le passage obligé, mais on s’en voudrait quand même de manquer ça !). La pellicule d’eau sur le Salar nous permet de reprendre de jolies photos avec un effet de miroir, puis nous nous dirigeons vers une partie sèche pour essayer de jouer avec la perspective sur le sel bien blanc. Pas évident du tout ! Heureusement Ives a l’habitude et nous aide à nous placer à la bonne distance. Après cela, direction l’hôtel pour récupérer nos sacs avant de partir pour Uyuni. C’est la fin du tour, nous en avons bien …

IMG_20170315_182231239_HDRfeatured

Tour Sud Lipez – Jour #3

C’ est le troisième jour de notre expédition que nous avons fait connaissance avec le salar : après une longue et belle journée, nous sommes arrivés en fin d’après-midi à Cochani, où nous attendait notre chambre dans un hôtel de sel. Nous avons vidé la jeep en quelques minutes avant de repartir à toute vitesse pour ne pas louper le coucher du soleil ! Lorsque nous sommes arrivés aux abords du salar, nous avons pu voir qu’il était recouvert d’eau, plusieurs centimètres par endroits, une simple pellicule à d’autres. La chance était avec nous, car ça nous a permis d’observer un bel effet miroir et de réaliser de chouettes photos. Le coucher de soleil sur le salar a été un moment magique, absolument magnifique, que nous avons admiré jusqu’à ce qu’il fasse nuit noire. Quant à Lilly, elle a adoré faire des photos avec nous et patauger dans l’eau – heureusement que ses bottes étaient waterproof !   On commence la journée par un peu d’escalade ! L’origine de ces blocs de pierre, disposés sur …

Route du salar de Talar

4 jours dans le désert d’Atacama #2

Suite de notre aventure dans le désert d’Atacama ! Pour lire la première partie, c’est ici : 4 jours dans le désert d’Atacama (Part I) Jour 2 : Salar de Talar & Piedras Rojas Tôt le matin, nous embarquons une nouvelle passagère, Nathalie, une backpackeuse  canadienne super sympa rencontrée chez Europcar, et nous prenons la route du salar de Talar. Erreur de débutant, nous pensions faire essence à Socaire sur le chemin mais on apprend qu’il n’y a de pompe à essence qu’à San Pedro. Oups… nous avons normalement juste assez pour faire l’aller-retour mais personne n’a envie de prendre le risque d’une panne en plein désert. Après avoir interrogé quelques habitants, on apprend que plusieurs personnes vendent des jerricans de diesel dans le village. Les indications sont plutôt vagues, mais à force de poser des questions on arrive à localiser la maison d’une dame qui en vend. 20 litres plus tard, on est prêt à repartir ! Le salar est très beau mais il y a énormément de monde ! En bordure du salar …

Salar de Atacama

4 jours dans le désert d’Atacama #1

Le désert d’Atacama… Notre dernière destination au Chili, et pas des moindres ! Toutes les photos que nous avions pu voir nous faisaient rêver, et nous avions hâte d’aller voir par nous-mêmes ces paysages de fou ! Et bien je peux vous dire qu’on n’a pas été déçu. Nous y avons fait de belles rencontres (humaines et moins humaines – des ânes sauvages, des vicuñas, quelques lamas), nous avons roulé sur des centaines de kilomètres dans le désert en croisant les doigts pour ne pas crever un pneu, nous avons vécu notre première galère de backpackers… Bref c’était chouette ! Le coup de la panne Viña de Mar > San Pedro de Atacama, c’est 23h de bus… hors panne ! Vous le voyez venir gros comme une maison, il a fallu qu’on tombe en panne au milieu du désert, alors qu’on avait déjà plus de 18h de bus dans les pattes et qu’il nous restait encore 5h avant d’atteindre San Pedro. Joie ! (et merci Turbus !) Toute l’histoire en quelques mots : nous partons de …