Month: janvier 2017

Randonnée Mont Fitz Roy, El Chalten, Argentine

El Chalten | Randonner au pied du Fitz Roy

Après quelques jours à El Calafate à la découverte du Perito Moreno, nous avons repris la route vers El Chalten, avec la bénédiction de notre compte en banque ! L’hébergement en haute saison à El Chalten, ce n’est pas donné, mais au moins on peut randonner 100% gratuitement, sans avoir à payer d’entrée de parc, de bus, etc. Un changement bien agréable après nos expériences à Ushuaia et Calafate ! El Chalten : infos pratiques # Argent : Le distributeur d’El Chalten ne lit pas les cartes bancaires avec chip métallique. Si vous êtes concerné ou si vous avez un doute, pensez à retirer suffisamment avant de venir ! # Bus El Calafate – El Chalten El Chalten se trouve à 3h de bus de El Calafate, il y a des départs 3 fois par jour en haute saison. Les bus du matin sont vite complets, remplis de lève-tôt qui veulent aller randonner dès la première heure du jour, mais il est facile de trouver une place dans les bus suivants. Comme nous n’étions pas …

Découvrir le Perito Moreno

Perito Moreno : 50 nuances de bleu

16 heures de bus, ça peut sembler long… (oui, c’est long), mais ça se fait ! Même avec une petite fille de 3 ans. D’ailleurs, c’est sûrement elle qui a le mieux dormi, puisqu’elle est capable de tenir allongée dans la largeur du fauteuil. Ce n’est pas donné à tout le monde (et surtout pas à nous, pauvres adultes !). Partis à 7h du matin d’Ushuaïa, nous sommes arrivés aux alentours d’une heure du matin à El Calafate, la ville qui sert de camp de base pour partir à la découverte du glacier Perito Moreno. Le trajet se sera déroulé sans encombre, à part… un premier arrêt à la frontière de sortie d’Argentine (avec contrôle des passeports) ; un deuxième arrêt à la frontière d’entrée au Chili, avec contrôle des passeports et douane (aucun fruit ou légume ne doit passer la frontière sous peine de grosse amende) ; une traversée en ferry du détroit de Magellan pour repasser côté Argentine ; un nouveau contrôle de passeports lors de l’entrée en Argentine ; et enfin 2 contrôles …

panoesmeralda

5 panoramas de la Laguna Esmeralda

Pour mieux vous donner une idée de l’immensité des paysages que nous avons traversés, une petite sélection de photos panorama prises lors de notre rando à la Laguna Esmeralda, dans les environs d’Ushuaia. La technique n’est pas parfaite, mais promis on s’améliore pour les suivantes ! Prochaine étape sur le blog : nos aventures à El Calafate avec la découverte du superbe Perito Moreno ! Enregistrer Enregistrer Enregistrer

Phare des éclaireurs, Ushuaia

Ushuaia, la ciudad del fin del mundo

Ushuaïa est fière de son titre de ville la plus au sud du monde ! Plus au sud que la pointe africaine, que la côte australienne… Le bout du monde c’est ici ! En réalité le village chilien de Puerto Williams, de l’autre côté du canal Beagle, se trouve quelques kilomètres plus au sud et lui dispute ce titre… mais Ushuaïa s’en sort en argumentant que Puerto Williams n’est qu’un village, et que donc le titre de « ville » la plus australe est bien justifié ! (comme quoi, on apprend plein de choses en voyageant !). Après la chaleur de Buenos Aires, nous étions ravis de partir vers un peu de fraîcheur (bye-bye les moustiques !) et de nous retrouver dans la nature ! Et la nature nous en avons bien profité ! Nous sommes restés 5 jours entiers sur place, pendant lesquels nous avons fait 3 randos et une expédition en bateau pour aller voir les manchots de l’île Martillo. Nous aurions aimé faire encore plus, malheureusement tout est très cher. Même pour faire une …

Les rues de Buenos Aires

Notre semaine à Buenos Aires

Après cette petite présentation de Buenos Aires et de ce qu’on peut y faire, un petit « behind the scenes » s’impose ! En quelques mots, ce que nous en avons pensé, ce qui nous a marqué, et comment nous avons vécu cette première semaine de voyage ! L’insécurité à Buenos Aires : clichés & vérités En ce qui me concerne, j’étais quand même un peu anxieuse : après avoir lu plusieurs articles sur la ville, j’avais l’impression que Buenos Aires était devenue assez dangereuse. Du coup je n’étais pas complètement rassurée. Nous nous sommes donc montrés très prudents, surtout les premiers jours, ce qui nous a permis de voir que c’est une ville comme beaucoup d’autres : il ne faut pas trainer dans certains quartiers, surtout la nuit, et en journée il faut faire attention aux vols et aux pickpockets… mais on dirait la même chose de bien d’autres villes en France ou ailleurs. Pour éviter de mauvaises surprises, nous avons simplement respecté des règles de sécurité basiques : pas de gros appareil photo autour du …

Une semaine à Buenos Aires

Découvrir Buenos Aires

Buenos Aires est une immense capitale, faite de quartiers aux ambiances radicalement différentes. Buenos Aires c’est aussi pour nous nos premiers pas en Amérique du Sud, et la toute première étape d’un long voyage de 9 mois ! Nous avons visité la capitale à notre rythme, sans chercher à tout voir, car le but de cette première semaine était avant tout de prendre doucement nos repères. Nous voulions aussi profiter de nos journées sans stress, sans impératifs d’horaires ou de choses à voir. Arriver à Buenos Aires Les vols internationaux arrivent en général à l’aéroport Ezeiza (aéroport international Ministro-Pistarini d’Ezeiza). On nous a conseillé 2 manières de nous rendre de l’aéroport au centre ville : en taxi autorisé « Radio Taxi », qui fait le trajet en 30 minutes pour 650 ARS (prix janvier 2017). Voyageant à 3 avec nos gros sacs, et avec la fatigue du voyage en prime, c’est la solution que nous avons choisie. Le stand Radio Taxi est facile à trouver, juste devant la sortie du terminal. en car Manuel Tienda Leon jusqu’à …

IMG_20170106_104218feat

Bienvenido a la Argentina – premiers pas à Buenos Aires

Vendredi 6 janvier, 3h30. Après un peu plus de 13h d’avion, nous posons le pied pour la première fois en Amérique du Sud. A 3h du mat il fait déjà 16°C, pas mal ! Lilly court dans les couloirs, c’est la seule qui a bien dormi pendant le vol ! Pour nous pauvres adultes, la journée s’annonce difficile car nous savons que nous ne pourrons pas aller nous reposer à notre Airbnb avant plusieurs heures. Nous commençons par attendre quelques heures à l’aéroport, jusqu’à ce qu’il fasse jour, avant de rejoindre le centre-ville et de commencer à explorer. Mais pour la première fois de notre vie nous n’avons aucune date de retour, aucune pression qui nous pousse à rentabiliser au maximum nos heures de vacances durement gagnées… et nous savons que cette première attente à l’aéroport n’est que le début d’un immense voyage. Première peur en voyant notre taxi rejoindre une autoroute à 6 voies et s’aventurer au milieu d’un trafic complètement fou… Heureusement le chauffeur est sympa ! #1 et #2 Les rues de …

airport

Sur le départ

Et nous voilà prêts à partir ! Les derniers jours ont été très intenses, une course folle pour finir le boulot, vendre nos affaires, trier-garder-jeter, réfléchir à nos sacs… Cette course ne s’est achevée que ce matin à midi, quand nous avons remis nos clés à notre proprio. Oui oui, on fait l’état des lieux et le grand départ le jour même, on n’a peur de rien (et c’est pas la première fois !). 😉 Après ça, allégés chacun d’un trousseau de clés mais alourdis de 11 à 12 kg sur le dos, nous avons pu prendre la route de l’aéroport. Dans quelques heures, notre première destination : Buenos Aires ! Nous partons avec un gros sac à dos chacun, un petit sac pour le voyage et une poussette canne qui s’est déjà révélée très pratique. Avant de décoller, merci à tous nos amis et nos proches qui nous ont aidés en achetant ou en stockant certaines de nos affaires, à tous ceux qui nous ont partagé leurs conseils ou leurs contacts de l’autre côté …