Equateur
Leave a comment

Iles Galapagos | Que faire à San Cristóbal

San Cristobal, Galapagos

Après une semaine sur l’île de Santa Cruz dans l’archipel des Galapagos, nous avons rejoint San Cristobal en bateau. Au programme : une belle île à explorer et de superbes spots de snorkelling, dont le célèbre Leon Dormido (où on nage au milieu des requins dans un environnement carrément flippant !)

Arriver à San Cristobal

En avion depuis l’aéroport de San Cristobal : l’aéroport est très proche de Puerto Baquerizo.

En bateau depuis une autre île : les navettes d’une île à l’autre coûtent 30$/pers, avec 2 départs par jour. Les enfants de plus de 2 ans sont censés payer le trajet. Il faut compter 2h depuis Santa Cruz.

Nous aurions pu arriver aux Galapagos via Baltra (l’aéroport de Santa Cruz) et repartir de San Cristobal, pour éviter un transfert entre les deux îles, mais comme souvent avec les compagnies aériennes c’est bien moins cher de repartir du même endroit. Nous avons donc dormi jusqu’à notre dernière nuit sur San Cristobal et nous avons pris le premier bateau de la journée pour rejoindre Santa Cruz, afin d’être à l’heure à l’aéroport de Baltra pour notre vol (prévu à midi).

San Cristobal, GalapagosSan Cristobal, Galapagos

Où se loger / Où manger à San Cristobal

A San Cristobal, c’est à Puerto Baquerizo que vous logerez. Attention le village est en montée, du coup plus vous vous éloignez du bord de mer plus vous serez dans les hauteurs. En ce qui nous concerne on avait réservé à l’avance et on s’est retrouvé un peu loin, en haut d’une grosse montée !

Pour manger, on trouve comme à Puerto Ayora des menus à un prix correct le midi (4-5$). Le soir c’est plutôt à la carte donc si vous avez la possibilité de cuisiner, vous ferez quelques économies, idem pour les petits déj qui sont souvent assez chers. De manière générale, tout est un peu plus cher qu’à Santa Cruz et il n’y a pas beaucoup de choix dans les magasins d’alimentation.

Que faire à San Cristobal

# La Loberia

Une plage un peu éloignée, bien pour faire du snorkeling. Nous y avons vu des poissons et surtout des tortues marines ! Il est possible d’y aller à pied (30-40 min) ou de prendre un taxi (à négocier à 3$). Attention pour le retour il y a parfois des taxis qui attendent là-bas mais pas toujours : soyez donc prêt à faire le retour à pied (ce n’est pas excessivement long mais la route n’est pas du tout ombragée).

La Loberia, San Cristobal, Galapagos
La Loberia, San Cristobal, Galapagos

# Tijeretas

Notre endroit préféré à San Cristobal : c’est là qu’on a pu jouer avec les lobos de mar (otaries des Galapagos). On s’y rend à pied depuis Puerto Baquerizo. On peut commencer par monter au Cerro Tijeretas pour avoir une belle vue sur la côte, et redescendre ensuite à la crique pour y faire du snorkeling. Il y a beaucoup d’otaries qui y viennent, et qui ne sont vraiment pas très farouches. Nous avons joué avec un petit trop mignon ! Par contre il y avait aussi un gros mâle qui squattait l’échelle permettant de descendre dans l’eau, quel gros relou !

Tijeretas, San Cristobal, GalapagosTijeretas, San Cristobal, Galapagos
Tijeretas, San Cristobal, Galapagos
Tijeretas, San Cristobal, Galapagos
Tijeretas, San Cristobal, Galapagos

# Playas Oro, Man, Punta Carola…

Contrairement à Santa Cruz, il y a de belles plages accessibles directement depuis le port. Le soir elles sont fermées assez tôt (vers 18h) car les otaries viennent y dormir. Un spectacle assez impressionnant ! Nous avons vu un gros mâle qui rassemblait sa tribu et qui engueulait un autre (une autre ?) qui ne voulait pas sortir de l’eau !

San Cristobal, GalapagosSan Cristobal, Galapagos San Cristobal, Galapagos San Cristobal, Galapagos San Cristobal, Galapagos

# Plongée et snorkeling

A San Cristobal c’est surtout le snorkeling qui est mis en avant car les sites s’y prêtent particulièrement bien. Bien entendu vous y trouverez aussi de la plongée mais il s’agit surtout d’expéditions réservées aux licenciés, nous n’avons quasiment pas vu d’agences proposant des baptêmes.

Pour les tours, on vous proposera le 360° (tour de l’île), 180° (tour partiel), la Isla de lobos… Les possibilités sont nombreuses et alléchantes ! Nous avons fait le tour 180° (compter 100$/pers), qui inclut notamment un snorkeling au Leon Dormido (aussi appelé Kicker Rock), un endroit célèbre car on y nage au milieu des requins. Il s’agit des images ci-dessous : un gros rocher au milieu de l’océan, on nage dans l’étroit canal qu’on aperçoit sur la troisième photo. Impressionnant et un peu flippant ! Malgré la visibilité pas très bonne ce jour-là, nous avons pu voir plein de requins, des tortues, une raie manta…

San Cristobal, Galapagos
San Cristobal, Galapagos
Leon Dormido, San Cristobal, Galapagos
Leon Dormido, San Cristobal, Galapagos
Leon Dormido, San Cristobal, Galapagos

Fin de ces deux belles semaines de découverte ! Je prévois encore un petit article plutôt orienté budget, car au final contrairement à ce qu’on pensait, ce n’est pas si cher de voyager aux Galapagos. Pour l’instant, en bilan de cet article, si on nous posait la question : quelle île avez-vous préférée ? Ce serait San Cristobal sans hésiter ! Plus mignon, plus de choses à faire facilement par soi-même, et encore plus de contacts avec la vie marine !

A lire aussi

> 2 semaines aux îles Galapagos
> Iles Galapagos | Que faire à Santa Cruz
> Les îles Galapagos sans exploser son budget

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.