Conseils voyage
comments 10

Nos sacs à dos #1 – Vêtements et chaussures

IMG_20170809_173335138NB

On nous a beaucoup demandé avant le départ avec quoi on allait partir : en effet, préparer son sac pour 1 an semble une tâche difficile, surtout quand on part avec un enfant ! Comme cet aspect du voyage demande un peu de réflexion et de préparation, nous nous sommes inspirés des listes d’autres voyageurs/tour-du-mondistes et nous nous y sommes pris en avance pour certains achats, afin de trouver les meilleurs prix possibles.

Nous sommes partis avec 2 grands sacs à dos (50L et 60L) et 2 petits sacs de 20L environ (pour info les petits sacs servent uniquement à ranger a/les documents et appareils de valeur et b/les provisions et l’eau qu’on transporte). Nos grands sacs sont organisés grâce à des sacoches de rangement et rassemblent :

  • Affaires pour Fabien et moi
  • Affaires de Lilly (habits, chaussures, jouets…) [article à venir]
  • Trousse de toilette minimaliste et trousse de secours [article à venir]
  • Électronique et utilitaire [article à venir]
A lire également : Nos indispensables en voyage

IMG_20170117_122112NBEquipées pour le froid en mode oignon multicouches !

Identifier nos besoins avant le départ

Avant de commencer à acheter notre équipement, nous avons listé nos besoins, afin d’identifier des priorités et de voir le degré de versatilité et de technicité dont on allait avoir besoin au niveau des vêtements et des chaussures. Après tout, pas besoin de dépenser des fortunes en équipement si on peut s’en passer !

Climat :
– Des endroits chauds voire très chauds (Costa Rica, Cuba, Galapagos, Nord du Chili et de l’Argentine…)
– Des endroits froids (Ushuaïa, Altiplano, Canada).
– Des régions très humides, avec boue et pluie (Ushuaïa, Chili, …).

Activités :
Randonnées, nuits en tente, baignades, surf, plongée, …

Un impératif : voyager léger
Nous voulions avoir le moins de sacs possible car nous savions que nous allions voyager principalement en bus et transports locaux, et que nous allions souvent devoir marcher un moment avec nos sacs lors de nos déplacement d’un endroit à un autre. Lilly ne pouvant pas porter son propre sac, toutes nos affaires devaient tenir dans les 2 grands sacs à dos. Pour cette raison nous savions que nous ne pourrions emporter que peu d’habits chacun, ce qui impliquait d’avoir des vêtements pratiques, versatiles, qui sèchent vite, et mettables plusieurs jours de suite.

Vêtements et chaussures pour 1 an de voyage

Voici la liste que j’ai élaborée en me basant sur notre expérience actuelle (à date : 7 mois de voyage en Amérique du Sud et Amérique centrale). Il ne s’agit pas exactement de ce que nous avons emporté mais plutôt d’une liste « idéale » qui inclut les ajustements que nous avons fait au fur et à mesure ou les meilleurs choix que nous aurions pu faire. Je la considère comme une liste de base qui peut être un peu étoffée si vous avez de la place ou des besoins spécifiques.

Quelques conseils :
– il est important de choisir des vêtements d’entretien facile, peu fragiles, et qui peuvent se passer de repassage !
– Oublier les « je prends ça au cas où », par contre prévoir que vous pouvez être complètement trempé lors d’une randonnée, ou qu’il vous faudra une tenue de rechange le temps de faire une lessive !

*****

Liste pour 1 an de voyage

 

  • 4 T-shirts dont 2 T-shirts techniques 100% polyester
    (pour les filles : ne pas hésiter à inclure 1 à 2 débardeurs) (note #1).
  • 1 jean + 1 pantalon technique convertible en short + 1 short (note #2)
  • 1 sous-couche thermique (sous-pull manche longue + leggin) (note #3).
  • 1 pull moyen
  • 1 polaire
  • 1 manteau versatile pour le froid et la pluie (note #4)
  • 4 paires de chaussettes techniques (3 paires niveau cheville + 1 paire haute) (note #5)
  • 7 Sous-vêtements + 2 soutiens-gorge/brassières pour les filles (est-il nécessaire de le préciser ?) (note #6)
  • 1 tenue pour dormir « présentable » (note #7)
  • 1 maillot de bain
  • 1 bonnet, 1 buff (tour de cou), 1 casquette, 1 paire de gants
  • 1 paires de chaussures/baskets de randonnée + 1 paire de baskets légères + 1 paire de tongs ou sandales résistantes (note #8)

Les bonnes idées en plus :

  • J’ai vu beaucoup de filles randonner avec un leggin de sport. C’est une option plutôt confortable, donc pourquoi pas, d’autant plus que ça prend peu de place dans le sac.
  • Si vous avez un peu de place, une « tenue de plage » à enfiler par dessus un maillot de bain mouillé peut être utile (un short en matière légère fait parfaitement l’affaire). Je ne pensais pas qu’on ferait autant de plages ou de sorties en mer, mais depuis l’Équateur on n’arrête pas, et mon short en jean n’est pas vraiment adapté !
  • Si vous prévoyez de faire beaucoup de surf, de snorkelling ou de plongée, vous pouvez emporter un T-shirt antiUV, surtout si vous en avez déjà un (ce serait dommage de devoir en racheter un sur place).

*****

Note #1 : T-shirts techniques
Il y a ceux qui vont diront que les fringues techniques sont plus chères et ne servent pas à grand chose, et il y a ceux qui ne jurent que par elles !
En ce qui nous concerne, nos T-shirts techniques ont effectivement coûté plus cher qu’un bête T-shirt en coton, mais c’est un achat que nous n’avons jamais regretté ! Les T-shirts 100% polyester sont un indispensable de notre garde-robe actuelle : ils sèchent vite et gèrent bien les odeurs, ils sont donc parfaits en rando, par temps chaud, dès qu’on a un trajet un peu long de prévu, etc. Bref, au quotidien !

Choisissez bien la coupe et la couleur pour ne pas vous en lasser ! Pour les filles, je conseille de compléter avec 2 débardeurs, qui seront plus adaptés aux journées très chaudes et qui se glissent facilement sous un pull s’il fait plus froid.

IMG_20170611_110135NBTotal look randonnée avec un Tshirt 100% polyester de la marque Arc’teryx et un pantalon technique Quechua

Note #2 : Pantalon technique convertible en short
Indispensable également !
Un pantalon convertible est pratique en rando mais aussi au quotidien car il offre du choix tout en prenant peu de place. Certains pantalons convertibles peuvent même se « couper »  à deux endroits (au dessus du genoux et en dessous), ce qui offre encore plus de versatilité.
Choisissez-le assez léger, pour qu’il reste agréable quand il fait chaud et qu’il sèche vite (par temps froid il suffit de porter un leggin dessous, ça reste très confortable). Fabien en a un très bien de la marque The Northface que je lui envie (j’ai fait la bêtise d’en prendre un qui se coupe sous le genoux plutôt qu’au dessus et je le regrette bien, d’autant plus que la matière est trop chaude).

Note #3 : Sous-couche thermique
La sous-couche se glisse sous les vêtements pour apporter plus de chaleur. Dans les régions froides comme Ushuaïa, en Patagonie, ou encore pour le salar d’Uyuni, on ne les a pas regrettés ! C’est idéal également pour les nuits froides, car super confortable et bien chaud !
Par ailleurs, la sous-couche doit gérer la transpiration et les odeurs, on peut la porter sans problème plusieurs jours d’affilée même en transpirant (en trek de plusieurs jours par exemple) #glamourtoujours.

Nous avons choisi la marque Icebreaker (100% laine de Merinos) qui est reconnue pour la qualité de ses produits, mais vous trouverez des marques concurrentes (notamment Arc’teryx) qui sont de qualité similaire.
J’adore le sous-pull que j’ai choisi, je porte très régulièrement comme un pull léger car il a une coupe très agréable, par contre je suis moins convaincue par le leggin. J’ai l’impression que mon leggin Promod tout bête tient tout aussi chaud et est plus confortable, alors qu’il n’a pas coûté un bras, lui ! Par contre Fabien apprécie le sien, donc à vous d’essayer et de voir. Dans tous les cas, le leggin me semble impératif, même pour les garçons !

IMG_20170809_172421017NBSous-couche thermique Icebreaker 100% laine de mérinos

Note #4 : Manteau
Potentiellement le choix le plus important à faire dans la garde-robe (car c’est le plus cher et le plus encombrant). Réfléchissez bien à vos besoins, interrogez des vendeurs spécialisés ou des amis qui s’y connaissent, ne prenez pas cette décision à la légère !

J’ai choisi une veste The Northface « Triclimate » (une veste imperméable fine avec une doublure amovible en polaire) dont la versatilité m’a bien plu (on peut porter la polaire seule ou la veste seule), mais à l’usage elle s’est révélée pas tout à fait assez chaude, pas tout à fait assez imperméable, et un peu trop encombrante, autant dans sa version complète que dans sa version veste imperméable.

Je préfère le choix qu’a fait Fabien : une excellente veste Arc’teryx très légère et bien chaude (modèle Atom Jacket), qui se roule pour prendre peu de place, associée à une veste imperméable très fine de la marque Marmot (pas parfaite mais les vestes vraiment imperméables demandent un gros investissement). Cette combinaison prend moins de place que la mienne lorsque les 2 sont rangés dans nos sacs par exemple, ou lorsqu’en rando dans un pays chaud on veut juste emporter une protection contre la pluie.

IMG_20170316_064153243NBAtom Jacket Arc’teryx pour résister aux – 8 degrés sur le salar d’Uyuni

Note #5 : Chaussettes techniques
Oui, je vous fais même une note sur les chaussettes, parce que c’est un des éléments les plus importants du dressing d’un voyageur qui marche beaucoup ! Et aussi parce que j’adore mes chaussettes Icebreaker, qui sont probablement mon meilleur achat de voyage. Les chaussettes techniques sont confortables et gèrent bien l’échauffement, la transpiration et les odeurs. Elles sont chères, mais quand on n’a que 4 paires des chaussettes, on ne peut pas se permettre d’en changer tous les jours, alors croyez-moi, c’est un investissement qu’on ne regrette pas. (modèle Hike, il me semble, qui montent au niveau de la cheville).

Note #6 : Sous-vêtements
Pensez au confort mais aussi la durabilité ! Il ne me semble pas nécessaire d’investir dans du haut de gamme comme Icebreaker (contrairement aux chaussettes !) mais vous ne regretterez pas d’avoir des sous-vêtements qui résistent aux lavages pas toujours très délicats et qui ne perdent pas leur élasticité au bout d’un mois !

Pour notre voyage, Sloggi a eu la gentillesse de m’envoyer deux ensembles de sa gamme Sloggi Evernew, qui promet beaucoup de confort et une grande durabilité (ils sont même garantis à vie !), en plus d’être fabriquée dans des tissus labellisés Oeko-Tex. Les triangles sans armature sont parfaits pour les longs trajets, les randos… et je les apprécie encore plus depuis que nous sommes dans les Caraïbes vu la chaleur qu’il fait !

Note #7 : Tenue pour dormir « présentable »
Pourquoi s’encombrer d’un pyjama me direz-vous ? Je vous réponds : en dortoir (ah oui !), en couchsurfing (pas faux), pour se lever la nuit quand on a une salle de bain partagée (!). Convaincu(e) ?

Note #8 : Chaussures
Nous avons un peu hésité à consacrer autant de place aux chaussures, 2 paires de baskets c’est quand même un gros poids et beaucoup d’encombrement… mais on ne se voyait pas partir avec juste notre paire de chaussures de rando ! Et on n’a jamais regretté ce choix : au quotidien on porte notre paire de baskets légères et on réserve celles de rando pour les marches ou les temps pluvieux/froids. D’une part c’est bien meilleur pour nos pauvres petits pieds, et ça permet d’avoir une paire de rechange quand on revient trempé d’une rando.

IMG_20170809_173000330NB

Je n’avais pas de baskets en bon état avant de partir, j’ai donc acheté une paire économique et toute légère chez Décathlon (marque Newfeel), qui s’est révélée être de très bonne qualité : ce sont de vrais chaussons, souples et très agréables à porter, mais résistants et qui offrent un bon support aux pieds. D’ailleurs j’ai eu la surprise de retrouver exactement le même modèle aux pieds de Hélène, qui les avait choisis sur les conseils d’une amie orthopédiste.

Pour les chaussures de marche, il n’y a pas de secret, il faut aller les essayer en magasin. Je vous conseille de les prendre en Gore-Tex pour qu’elles résistent à l’eau (même si vous lirez parfois que ce n’est pas super pour les pays chauds car ça tient trop chaud justement).

Enfin, les tongs (ou des sandales résistantes et qui ne craignent pas l’eau) : pour la plage et les pays chauds, mais aussi pour se déplacer dans les auberges de jeunesse, les salles de bain partagées, etc. Sans faire l’apologie des Havaianas, j’ai les miennes depuis plus de 6 ans et à part le dessin qui commence à s’effacer elles ne montrent aucun signe de faiblesse !

Voilà pour ce qui est de nos habits et de nos chaussures ! Qu’en pensez-vous ? Cela peut sembler très peu, mais on s’habitue très vite à vivre avec seulement 4 T-shirts et 2 pantalons !

*****

Utilisez ce visuel pour épingler cet article sur Pinterest !

Pin_Sac-tour-monde

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

10 Comments

  1. Narber says

    Tu ne parles pas des indispensables lunettes de soleil (glaciers, pays ensoleillés, plages, etc), peut-être parce que c’est ce que vous changez le plus souvent, en s’asseyant dessus, ou en les oubliant dans les bus, ou en se les faisant chiper par des singes ou des raccoons, #sunglasseskleenex

    • unefilledavril says

      Pure diffamation, on ne les a perdues qu’une seule fois !

  2. christelle says

    Nous revoilà les TTC.
    Je t’ai envoyé par mail notre petit périple traversée du vercors.

    Marrant, parce que cet article me parle beaucoup, ici on ne parle qu’en petzl, buff, mamut, icebreaker…… de kevlar et goretex 3 couches. Bref que du bonheur au pays de la montagne.
    Je suis bien d’accord, quand on part en rando il faut prendre des choses utiles et légéres!!!!
    Nous on a tournée avec 2 couches lavables pr la journée et 4 jetables pr la nuit. bon j’avoue le dernier jour on a senti le pipi….. le lavage maison n’était pas au top!!!!
    bise des TTC et PC (pirouette et cacahuéte)

    • unefilledavril says

      Salut Christelle, merci pour ton mail c’était chouette d’avoir de vos nouvelles! J’adooore le matériel de montagne, d’ailleurs tu connais les magasins REI aux USA ? C’est des supers magasins outdoor, on est en train d’y acheter une tente et on a envie de tout acheter !!

  3. christelle says

    Salut!

    Non je ne connais pas ces magasins. En france, à grenoble on a espace montagne et le vieux campeur. et là on a trouvé un site pr du matos enfant outdoor, c’est les petits baroudeurs.
    Bref, c’est horrible, on a envie d’acheter tout!!!! GRRRRRRR
    Faites vous plaisir, ce genre de matos reste cher, mais il y a une qualité derrière.
    On plaisir de vous suivre.
    Bise des TTC et pirouette et cacahuète

  4. Carole Garcia says

    Merci pour tout ces bons conseils ! Je vais m’en inspirer pour notre projet voyage au Costa Rica (Mars). Nous irons chez notre amie Ermelinde puis on partira quelques jours en vadrouille!

    Bisous à tous les 3!

    • unefilledavril says

      Au moins en mars vous aurez moins de pluie que nous ! Il faut que je prépare les articles sur le Costa Rica (c’est pas pour tout de suite vu le retard que j’ai pris) mais si tu as des questions en attendant n’hésite pas ! Bises

    • unefilledavril says

      Avec plaisir, je suis ravie que cela vous soit utile ! Un grand voyage en perspective ?

  5. Pingback: Partir 1 an : To do List d’avant départ – Une fille d'avril

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.