Month: octobre 2017

Getsemani, Cartagena de Indias

Cartagena de Indias, la Perla del Caribe

De toutes les villes que nous avons visitées au cours de notre voyage, Cartagena est sans doute la plus belle ! Ses couleurs sont un régal pour les yeux, ses rues tranquilles appellent à déambuler sans se presser, à la recherche des magnifiques graffitis qui ornent ses murs. La chaleur est écrasante, les vendeurs de chapeaux interpellent les visiteurs à tous les coins de rue, les sabots des chevaux tirant des calèches claquent sur les pavés, mais qu’importe le monde et la chaleur, cette ville est superbe ! Ce n’est pas pour rien qu’on l’appelle la perle des Caraïbes. Nous y avons passé plus d’une semaine, en attendant de prendre notre avion pour l’île de San Andrès. Il n’est pas nécessaire d’y passer autant de temps, mais nous avons aimé nous promener sans but dans les rues, faire des repas de fruits exotiques (c’est le moment de faire une cure d’ananas colombien !), aller au cinéma pour faire plaisir à Lilly en allant voir Cars 3 (en espagnol por supuesto), ou encore louer des vélos pour parcourir …

Vêtements enfant pour un tour du monde

Nos sacs à dos #2 – Qu’est-ce qu’on emporte pour un enfant de 3 ans ?

Suite de cette série d’articles sur le contenu de nos sacs à dos : après un premier épisode sur les habits et chaussures que Fab et moi avons emportées, voici à présent les affaires de notre fille (3 ans au moment du départ). L’avantage de partir avec un enfant de 3 ans c’est que : – ses habits et chaussures ne prennent pas trop de place, on peut donc se permettre de prendre un peu plus, au cas où… – il n’y a plus besoin de couches ou de lait en poudre Pour Lilly nous avons donc simplement suivi la même liste que pour nous, en l’étoffant un peu pour pallier aux éventuels accidents de parcours (eau renversée, malade dans le bus, etc.). Pendant le trajet nous nous sommes séparés de quelques affaires devenues trop petites ou trop vieilles, et nous les avons remplacées au fur et à mesure. A Barcelone, où nous vivions avant le départ, nous avons trouvé très peu d’équipements pour les enfants de son âge, on tombe tout de suite dans les équipements de …

Conseils pour visiter le parc Tayrona

Découvrir le parc Tayrona

J’ai regroupé ici toutes les informations utiles sur le parc Tayrona, qui se situe sur la côte Caraibes de la Colombie, dans la région de Santa Marta. Le Parc national naturel de Tayrona est situé à une trentaine de kilomètres de la ville de Santa Marta, dans la région carribéenne de la Colombie. C’est le deuxième parc le plus visité du pays, avec une forte proportion de touristes nationaux. Nous avons choisi d’explorer le parc depuis le petit village de Taganga. Nous sommes partis le matin de Taganga (en ne prenant que l’essentiel et en laissant la majorité de nos affaires dans notre hôtel), nous avons passé une nuit dans le parc et nous sommes revenus à Taganga le lendemain en fin de journée. Comme l’entrée du parc est assez chère (48 500 COP/pers), nous avions choisi d’y passer 2 jours et 1 nuit pour en profiter autant que possible, mais nous avons constaté que c’était loin d’être la solution la plus économique – voir plus bas. Se rendre au parc Tayrona On peut se rendre à Tayrona en bus …

Taganga, Minca et Tayrona

La Colombie côté Caraïbes : Taganga, Minca & le parc Tayrona

De Medellín, nous voilà donc partis vers le nord de la Colombie, à la découverte de la côte caribéenne. 17 bonnes heures de bus nous attendent pour rejoindre Santa Marta, la principale ville de la région. Mais nous n’y resterons pas, car plusieurs amis voyageurs nous ont expliqué que ce sont plutôt les alentours de Santa Marta qui sont intéressants, et que la ville en elle-même est plutôt à éviter. À Santa Marta, sous une chaleur écrasante qui nous change sacrément du « printemps » pluvieux de Medellín, nous sautons dans un taxi en direction de Taganga, un petit village anciennement dédié à la pêche et qui attire depuis plusieurs années la classe moyenne colombienne en vacances. Taganga : notre base pour explorer la région On avait lu avant d’arriver que Taganga était devenu vraiment très touristique, et effectivement le village est rempli d’hôtels, il n’y a quasiment que ça. N’ayant rien réservé, nous faisons le tour pour trouver un hôtel qui nous convient et nous posons finalement nos valises chez Erika, au Latin Hostel : basique et pas …