All posts tagged: accouchement

gymnastique abdominale hypopressive

J’ai testé | La gymnastique hypopressive

J’ai découvert la gymnastique abdominale hypopressive lors de mes sessions de récupération post accouchement. En deux mots, il s’agit d’une technique qui vise à tonifier le plancher pelvien et la paroi abdominale, en évitant les risques liés aux abdominaux classiques, à savoir l’affaiblissement du périnée et les joyeusetés que cela entraîne (perte d’urine, descente d’organes). Les abdos classiques sont qualifiés d’ « hyperpressifs » parce qu’ils augmentent la pression dans le ventre, au contraire des abdos « hypopressifs » qui ne l’augmentent pas et ne distendent pas le périnée. Je ne sais pas à quel point cette méthode est connue et utilisée en France, peut-être que les mamans qui ont accouché en France pourront m’en dire plus ? En Espagne, j’ai l’impression qu’ils ne sont pas très fans des méthodes comme le biofeedback ou les sondes, et qu’ils misent tout sur les Kegels (contractions du périnée) et les hypopressifs. Au passage, la récupération post accouchement n’est pas considérée comme un impératif, elle n’est d’ailleurs pas prise en charge par la sécurité sociale ou les mutuelles de manière préventive (mais …

22015-06-12_accouchement

Accoucher en Espagne

Il y a quelques temps je suis tombée sur cet article sur l’accouchement en Espagne, et je me suis pas mal retrouvée dans cette description. L’article parle de « l’abandon » des jeunes parents, livrés à eux-mêmes après l’accouchement, avec un personnel médical assez peu présent par rapport à la France. De mon côté, je n’avais pas d’attente spécifique. Savoir que c’était ma gynéco habituelle qui allait m’accoucher, et que F. pourrait rester à la clinique avec moi pendant le séjour était suffisant. Je n’étais pas particulièrement stressée, ni par l’accouchement ni par l’après, j’attendais de voir, je voulais juste que ça se passe bien. Et au final tant mieux, car je serais sûrement tombée de haut si j’avais eu des attentes plus fortes. L’accouchement s’est très bien déroulé, j’avais le sentiment d’être entre de bonnes mains, et j’étais suffisamment zen pour rigoler aux blagues de F. entre 2 « pouuuuussez ». La sage-femme appuyait sur mon ventre comme une dingue, il faut dire que je ne voyais absolument pas comment aider au travail en étant sur le dos …