All posts tagged: écharpe de portage

2014-06-20_poussette_3

Articles de puériculture : mes tops et flops

Quand on est jeunes parents, il n’est pas facile de savoir de quoi on a vraiment besoin pour prendre soin de son enfant. La pression commerciale, à travers les magazines parentaux, les publicités, les magasins de fournitures… laisse penser qu’il faut absolument tout acheter, que tout est nécessaire. La famille participe aussi à cette pression, car bien souvent les grands-parents, arrières grand-parents, etc. veulent contribuer à l’arrivée de Bébé et faire des folies, même si elles ne sont pas vraiment nécessaires. Pour s’y retrouver, je dirais que le mieux est de ne pas trop anticiper (mieux vaut attendre de voir, à l’usage, de quoi on a vraiment besoin) et surtout de ne pas stresser. Déterminer ce qu’il est vraiment nécessaire d’avoir au moment de la naissance (poussette, écharpe de portage, table à langer, baignoire) et pour le reste, attendre de voir ! De mon côté j’ai dressé une petite liste de mes achats de puériculture, pour faire le point sur ce que j’ai trouvé indispensable / utile / inutile. J’espère qu’elle sera utile à certains …

2014-08-30_Manduca_1

Test & Avis | Le porte-bébé Manduca

Il y a quelques mois, je ne connaissais pas grand chose au portage. Maintenant, après avoir utilisé – avec plus ou moins de bonheur – différentes méthodes, je commence à m’y connaître un peu mieux. Si vous suivez ce blog, vous savez déjà que pour les premiers mois de notre Babygirl, nous avons privilégié un portage en écharpe, avec la petite écharpe sans noeux de JMPBB. Vers 4-5 mois, nous avons commencé à utiliser le porte-bébé MyCarrier de la marque Stokke, que je me suis empressée de revendre tellement il ne me plaisait pas. Je l’ai aussitôt remplacé par un Manduca déniché en occaz, juste avant de partir en vacances et depuis, je suis sous le charme ! Balade en forêt avec une Babygirl un peu penchée, c’est la 1ère fois que j’utilisais la position dorsale et les réglages n’étaient pas parfaits. Pourquoi avoir choisi un porte-bébé Manduca ? Parce qu’il permet un portage qui respecte la physiologie du bébé et du porteur. L’enfant est en position assise, les fesses plus bas que les genoux …

2014-08-06_stokke_2

Test & Avis | Le porte-bébé MyCarrier Stokke

… Ou pourquoi j’ai revendu mon porte-bébé MyCarrier Stokke ! Il faut bien l’avouer, avant la naissance de Babygirl, ce porte-bébé nous avait tapé dans l’œil. Esthétique, fait de matières douces, évolutif… il avait tout pour nous plaire. Après la naissance cependant, nous avons été un peu refroidis par les porte-bébés préformés en général, et nous nous sommes tournés vers un mode de portage physiologique et vers celle qui est devenue une alliée hors-pair : la petite écharpe sans noeud de JPMBB. Nous n’avons pas rejeté l’idée des porte-bébés préformés pour autant, car avec la PESN, le portage se fait sur une seule épaule et en position ventrale uniquement, donc ce n’est pas forcément compatible avec un bébé qui grandit et pèse de plus en plus lourd. Nous avons donc acheté le Stokke pour plus tard, et vers 4-5 mois, nous avons pu commencer à l’utiliser. Malheureusement, nous avons très vite déchanté… Pourquoi avoir choisi le porte-bébé MyCarrier Stokke ? Parce qu’il permet un portage avec 3 positions : ventral vers le parent, ventral face au monde et …

echarpe-jpmbb

Test & Avis | La petite écharpe sans noeud de JPMBB

Avant la naissance de Babygirl, j’avais prévu d’acheter le porte-bébé MyCarrier de la marque Stokke : il me semblait très bien, la seule raison pour laquelle je ne l’avais pas encore acheté est que j’attendais les soldes de janvier en croisant les doigts. Cependant quand ma fille est arrivée, avec son petit poids plume, je ne me voyais plus du tout la transporter dans un porte-bébé quel qu’il soit : tous me semblaient tous très grands, et le portage trop « loin du corps ». De plus, les posts de certaines mamans testeuses confirmaient mon impression que le porte-bébé Stokke et beaucoup d’autres, soit disant adaptés aux enfants dès 3,5 kg, ne sont pas l’idéal d’un point de vue physiologique (écartement des jambes notamment). Déçue par les porte-bébés, j’ai commencé à regarder du côté des écharpes de portage : j’avais toujours trouvé que les écharpes avaient l’air particulièrement confortables, à la fois pour le bébé et pour le porteur. Proximité, chaleur, complicité… c’est ce que cela m’évoquait. Mais je dois avouer que l’idée d’avoir à faire des …